Partagez | 
 

 Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Jeu 13 Sep - 6:42


PAMELA LILLIAN ISLEY



♠ I get so lonely on my own. You wouldn't want me to be lonely, would you ? ♠


♠ CARTE D'IDENTITE ♠

† Alias : Poison Ivy

† Age : 22 ans
† Statut : Célibataire
† Orientation : Bisexuelle
† Nationalité : Américaine
† Métier : Etudiante / Mannequin
† Groupe : Defenders

♠ CARACTERE ♠
  • Intelligente : Parce que les gens oublient parfois qu'ils ont un cerveau pour réfléchir et comprendre des problèmes, parce que l'intelligence est la meilleure défense et une arme puissante.

  • Abordable : Parce que je ne me prends pas pour la meilleure, la plus belle, la plus irrésistible et que je n'ai aucun problème à discuter avec absolument tout le monde et n'importe qui.

  • Déterminée : Parce que sans détermination on ne peut arriver à rien dans la vie. Il faut savoir ce qu'on veut et se battre pour l'avoir, ce n'est qu'à ce prix-là qu'on peut réussir ce qu'on entreprend.

  • Protectrice : Parce qu'on a pas tous eu une enfance facile avec une petite cuillère dorée, parce qu'on a pas tous les moyens de se défendre et que quand on a les capacités on a le pouvoir et le devoir le faire.


  • Eco-terroriste : Parce que les hommes oublient que c'est la nature qui leurs permet de vivre aujourd'hui et depuis toujours et qu'il faut bien quelqu'un pour défendre ce qui ne peut se défendre.

  • Méfiante : Parce que les mots sont traitres et que les gens n'hésitent pas à mentir, je n'accorde donc pas beaucoup ma confiance parce qu'un couteau dans le dos ne fait jamais du bien et ne prévient pas.

  • Secrète : Parce que mon enfance n'a pas été glorieuse, parce que aujourd'hui je suis différente, je reste secrète, je garde beaucoup de choses pour moi, aucun ne peut se vanter savoir vraiment qui je suis.

  • Féministe : Parce que ça m'insupporte de voir tous ces hommes qui se croient meilleurs, qui pensent que les femmes sont des objets à promener à leur bras et qui ne sert qu'à faire joli.



♠ APTITUDES ♠
  • Connaissance des plantes : J’ai passé mon temps à étudier les plantes, plus encore après l’expérimentation de Woodrue. Je connais un nombre incalculable de plantes et leurs effets divers et variés. Cela me permit de mettre au point de super engrais faisant grandir les plantes dans des dimensions hors normes, les faire pousser en quelques secondes ou les rendre d’une agressivité terrible pour me défendre.

  • Toxicité : L’expérience menée par Woodrue sur mon corps a modifié mon système sanguin qui contient désormais autant de sang que de chlorophylle, m’immunisant contre la grande majorité des poisons et toxines connus dans ce monde.

  • Rouge à lèvres : En apparence de simples rouges à lèvres, tout un vaste choix que j’en ai, mais chacun à son usage. A partir de ma connaissance de plantes, j’empoisonne mes rouges à lèvres pour leurs donner divers effets. De la simple paralysie jusqu’à un empoisonnement menant à la mort.

  • Bracelets/gants de phéromone : Toujours profitant de ma connaissance des plantes, je trempe les bracelets brésiliens que je porte aux poignets avec des phéromones. Ne me reste alors qu’à souffler sur les bracelets pour que les phéromones se déversent dans l’air, la victime qui inhale les phéromones se sentira irrésistiblement attiré et amoureux.



♠ PARTICULARITÉS ♠
  • Mèche de cheveux : Quand je suis stressée, quand je m'ennuie, je joue avec mes cheveux, les entortille autour d'un doigt, un petit rite qui souvent me déstresse ensuite.

  • Désherbant : Mon sang est mêlé de chlorophylle me rendant toute particulièrement sensible aux désherbants et autres destructeurs de plantes.




Code par Tchoup


Dernière édition par Pamela Isley le Sam 15 Sep - 11:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Jeu 13 Sep - 6:43


Mirror, mirror


Derrière le miroir se cache J, je suis un schtroumpff farceur, j'ai 23 ans.

Je suis arrivé(e) à Gotham grâce à un Top-Site et de manière générale je trouve que ce forum est très accueillant mais qu'il est encore très jeune. Mon personnage est un personnage DC. Mon avatar est Susan Coffey.

Sinon mon smiley préféré c'est :bat: et j'ai bien lu le règlement, la preuve : Validé par l'ami Nemo maxred . Oh ! Et j'allais oublier ... en fait non rien.



Histoire


Ca ne commence pas comme une belle histoire, c'est l'histoire d'un père chômeur et qui s'en fout, affalé sur un canapé toute la journée à zapper entre les chaines et boire des bières, les unes après les autres, jusqu'à ce que le frigo soit vide. Ensuite il se lève, hurle sur ma mère, puis c'est mon tour et quand vraiment il est dans une humeur plus massacrante encore que les autres jours, ce sont les coups. Les coups me sont réservés à moi, après tout ma mère doit bien l'entretenir, il faut qu'elle soit belle et pas martelée de bleus et de plaies, ça serait contre-productif, elle n'arriverait plus à vendre son corps. Non ce n'est pas un départ idéal dans la vie, on doit faire avec ce qu'on a, pour ma part j'ai dû faire avec le fait de me débrouiller seule, pour préparer à manger, allez faire les courses, tout ce qu'on ne fait pas normalement avant un petit âge je savais le faire à six ans. C'était toujours dans la limite de mes capacités et ça me valait souvent un bon paquet d'ennuis parce que ça n'était jamais assez bien, mais quand c'est une gamine de cinq ans qui cuisine, vous croyez peut-être qu'elle va vous faire un plat cinq étoiles au Michelin ? Non vraiment ma vie aurait pu bien mieux commencer que comme cela. Souvent on dit qu'un malheur entraine un autre, on dit aussi que souvent dans ce genre de cas la fille va suivre le chemin emprunté par sa mère, on dit beaucoup de choses, j'ai aimé faire mentir toutes ces personnes, par fierté et par orgueil, aussi parce que au fond je savais que je ne pourrai pas vivre éternellement comme ça. Alors les années passaient, elles filaient à une vitesse catastrophique et affolantes mais sans doute était-ce mieux car chacune me motivait un peu plus encore à m'enfuir de cet endroit. Je n'en trouvais jamais vraiment le courage, je disparaissais quelques temps et puis finalement je revenais toujours, jusqu'à ce jour, peu après mes seize ans.

Plus ivre qu'un autre soir et apparemment pas heureux de s'être retrouvé en manque de bière, mon père est devenu plus violent qu'à l'accoutumé. Avec le temps j'avais redoublé d'efforts et de talents pour masquer les bleus et les plaies qu'il me laissait. Dans sa stupidité trempée d'alcool il n'avait au moins pas l'indécence de me frapper au visage, non il ne frappait qu'à des endroits où ça ne se voyait pas quand j'étais habillée et puisqu'il savait que je prenais soin de dissimuler les traces de ses coups, il en profitait. Seulement ce soir-là, il devint plus violent, il me tira par le bras avec assez de violence pour me marquer la trace de ses doigts pendant plusieurs semaines et il se défoula sur mon corps, sur mon visage, mes jambes, mon ventre, finalement mon dos avec sa ceinturon. De cette ultime expérience je garde une cicatrice dans le dos, celle du ceinturon métalique qui m'a déchiré la peau, une cicatrice que je n'exhibe pas, par chance elle reste assez discrète mais c'est ma marque de la honte. Ce fut la fois de trop, peut-être parce qu'il avait été trop violent cette fois-ci, peut-être parce que finalement je ne parvenais plus à en supporter plus. Je ne pouvais pas partir le lendemain, ni même la semaine qui suivit, tout mon corps était endolori, gonflé par les hématomes, alors je restais dans ce qui me servait de chambre, un placard qui avait juste de quoi accueillir un lit, éclairé à la lumière trop faible d'une ampoule vieillissante qui demandait à s'éteindre, pas une vie glorieuse. Dans l'obscurité de ce placard, l'inconfort de ce lit qui avait mal vieilli, les larmes de douleur et de désespoir, je jurai que je valais mieux que ce poivrot et cette mère qui ne faisait jamais rien que vendre son corps. A la seconde où j'eus la force de partir, je le fis et cette fois ce fut un aller sans retour.

Ca m'a demandée énormément de courage de faire cela, mais je décidais de vivre seule. Il n'y a pas beaucoup de professions qui puissent être exercées à seize ans malheureusement, mais je n'avais pas le choix. Au final je trouvais rapidement un poste dans un restaurant, j'étais au service et j'enchainais sur la plonge, sans contrat, au noir comme disent les gens, mais ça me permettait de manger gratuitement deux fois par jour, ça payait le loyer de mon studio une pièce. Quand je dis une pièce, il y avait un lit deux personnes (luxueux pour moi) à côté de laquelle se trouvait deux paravents pour offrir l'intimité des toilettes et de la douche, la cuisine faisait juste face au lit, enfin une table de camping que je pouvais plier et assez basse pour être utilisée assise sur le lit faute d'avoir la place d'une chaise. C'était à peine plus confortable que ce que j'avais connu, mais il n'y avait pas de coups, pas de père alcoolique.
Péniblement je continuais l'école, j'étais une élève douée et j'avais la chance de bénéficier de quelques aides, rarissimes certes mais quelques dollars valaient mieux que rien du tout. Je misais beaucoup sur mes études et sur ma passion que je me découvris, pour la première fois que je pouvais faire ce que je voulais, une passion de la vie, celle des plantes. Rapidement les fenêtres de mon studio furent décorées de jardinières ou poussaient plusieurs espèces de plantes dont certaines réputées très fragiles, j'avais la main et j'adorais les plantes, plus généralement la nature. C'était comme si j'éclosais soudainement, que je sortais de ma bulle d'horreur pour aimer quelque chose, la nature en général. Je m'y intéressais, loin d'imaginer que ça changerait ma vie et pourtant j'eus droit à une bourse, privilège exceptionnel qui ne manqua pas d'améliorer, juste un peu mais c'était mieux que rien, mon niveau de vie.

Je fêtais mes dix-huit ans, ma vie s'améliorait quelque peu et la chance semblait vouloir me sourire. Sur mon lieu de travail où j'étais devenue serveuse sous contrat cette fois, je rencontrais un homme, un photographe de mode qui me proposa de poser. Pourquoi moi reste un mystère mais ce que je sais, c'est que ça paye bien, voir très bien. Du moins pour le peu d'épuisement que ça provoque par rapport au boulot stressant de serveuse, c'était terriblement bien payé. Principalement c'était de la lingerie, un pari pour moi qui était si timide, mais ça me fit changer, petit à petit cela me dérangeait moins et puis ça restait dans des magazines de lingerie, pas sur des panneaux géants dans la ville, je crois que ça aurait été de trop. A l'université pendant ce temps, je rencontrais un scientifique qui approchait de la trentaine, Jason Woodrue, un homme de science qui cherchait une assistante. Il était botaniste, un métier qui m'intéressait on ne pouvait plus, alors je postulais, mais quelles étaient mes chances ? Mal estimées apparemment car je fus reçu. Adieu travail de serveuse, assistante rémunérée d'un éminent botaniste de surcroit bel homme et charmant, je posais toujours encore de façon occasionnelle, ma vie semblait vraiment s'améliorer et j'avoue que pendant un moment, furtif moment, je croyais avoir trouvé ma recette du bonheur.

Il s'avéra que partager mon travail avec celui du professeur Woodrue fut enrichissant, il avait beaucoup à m'apprendre, il était extrêmement engagé dans la lutte pour la planète et m'y entraina. J'étais sans doute sotte et naïve de croire aux sentiments que je développais pour lui, mais il faisait tout pour les faire grandir, je tombais amoureuse, stupidement et totalement je cédais pour cet homme. Nous avions dix années d’écart, il semblait complètement s’en ficher et moi je me laissais aller à mes sentiments puisque apparemment c’était aussi là ce qu’il voulait. Mais si mon histoire m’a appris une chose, c’est qu’on ne peut pas se fier aux hommes, on ne peut se fier à aucun d’entre eux, mon père était violent alcoolique et froid, mais Woodrue fut celui qui me fit le pire. Et celui qui me fit le plus grand cadeau également. Il m’avait parfois fait des prises de sang, pour s’assurer que la toxicité de certaines plantes ne me fassent pas de mal qu’il disait. Je savais que c’était faux, qu’il mentait mais je laissais faire, je m’en fichais, j’étais avec lui et puis j’avais une confiance aveugle en lui. Et j’avais tort. C’était un soir ordinaire, il s’est approché de moi avec une seringue pleine d’un liquide d’un vert fluorescent. Je me suis reculée, apeurée, demandant ce que c’était. Il me dit que ce n’était trois fois rien, juste un sérum pour m’éviter des infections. Je lui demandais pourquoi, si ça avait été testé, où était sa dose. Je compris qu’il mentait, je le savais depuis que j’avais vu cette seringue. J’ai tenté de fuir, il m’a attrapée par le bras, j’étais terrifiée et complètement figée, je revoyais le souvenir de mon père, de sa violence. J’ai tenté de me battre quand mes esprits sont revenus mais que pouvais-je faire ? Mon mètre soixante trois ne me rend pas très impressionnante, je ne suis pas bien épaisse, combien de fois avait-il ris en me disant qu’à chaque prise de sang il croyait que l’aiguille allait me transpercer. Non je n’étais pas bien impressionnante physiquement, sauf peut-être mes cheveux rougeoyants mais ça ne vous défend pas face à un homme décidé à vous injecter quelque chose dans le corps. Alors j’ai abdiqué, j’ai laissé faire. Mes cris ont alarmé la sécurité du campus, trop tard évidemment, la totalité du produit était déjà dans mon corps lorsqu’ils sont arrivés et lui disait qu’il avait réussis, qu’il le savait. On m’a demandée si ça allait, on a entendu ma plainte et on m’a dit de rentrer chez moi, je croyais que tout était pareil qu’avant, j’avais le coeur brisé et j’étais terrifiée, mais je ne sentais pas de changement, il avait échoué quoi qu’il voulait faire.

Je passais cette nuit-là malade, tant et si bien que je crus mourir, je vomis du sang, assez pour penser que bientôt je ne pourrai plus le faire. Et le lendemain matin tout semblait envoler, comme si rien était arrivé. Au début tout me semblait parfaitement ordinaire, je n’avais pas sentis les changements avant plusieurs mois, du moins ce n’est qu’après plusieurs mois que je les ai remarqués. J’en appris plus sur les plantes, mettant au point de super engrais, elles poussaient alors vites, très vites, trop pour que ça soit vraiment possible et elles restaient toujours d’un radieux éclat pendant des mois et mois. Mes connaissances dans le domaine de la flore m’entraina alors à développer des gadgets, d’abord basés sur les phéromones, ils me permettaient de faire ressentir un sentiment d’amour profond pour moi à celui ou celle qui les inhalait. Rapidement je ne me séparais plus de mes bracelets trempés de phéromones, c’est terriblement pratiques d’avoir des amoureux et des amoureuses un peu partout, on ne s’imagine même pas ! Inquiète toutefois de l’expérience de Woodrue sur moi, je décidais de réaliser des analyses de sang, seule dans le laboratoire de l’université, constatant non sans une certaine horreur qu’il coulait dans mes veines autant de sang que de chlorophylle ce liquide vital aux plantes. Ce taré de scientifique n’avait pas échoué, il avait réussis, il m’avait donné des pouvoirs hors du commun, le pouvoir de protéger la nature et de la défendre car avec ce système sanguin différent, je ne craignais plus les toxines et les poisons auxquels les humains sont si sensibles, j’étais immunisée … tout en ayant pris la faiblesse des plantes, les désherbants et autres produits contre les plantes. Peut-être est-ce simplement psychologique d’ailleurs mais moi ai avant n’aimait pas trop être au soleil, j’adore cela aujourd’hui, comme une plante, je cherche le soleil.

C’était purement égoïste, je n’étais plus assistante laborantine, exit bon petit salaire qui payait les études et la nourriture, il ne me restait plus que les séances photos qui étaient occasionnels et ponctuels. Je réfléchis à braquer une banque mais le reflet du miroir m’en empêcha, je ne suis pas une méchante, ce n’est pas moi de faire ça ! Je n’avais pas envie de retourner servir, mais j’avais besoin d’argent. Alors je fis ce que je suppose n’importe qui aurait fait, j’usais de quelques phéromones pour devenir soudainement la riche héritière d’un homme qui était pour moi un sombre inconnu. Je ne l’ai pas aidée à mourir contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, j’en suis revenue à mon rôle de serveuse jusqu’à il y a quatre mois de cela. Finalement sa mort est survenue et j’étais son héritière, sans enfant son testament me léguait l’intégralité de sa fortune. Pas un riche fortuné de milliards, mais assez pour financer l’idée qui avait grandis en moi. Les grandes entreprises, les plus polluantes ne voulaient rien entendre des accords que je leurs transmettais, elles refusaient d’accepter d’être moins polluante, de protéger la nature et les plantes. Alors je me sentais un devoir important de le faire. Aux abords de la ville se trouvait un bâtiment à l’abandon, une ancienne villa qui offrait un immense terrain transformé en terrain de golf. Ce fut mon acquisition ainsi qu’un grand nombre de parcelles alentours. Mon projet était de créer un endroit magnifique de nature où les plantes viraient libres et à leur guise. Les travaux sont en cours à l’heure actuelle pour remettre la bâtisse sur pieds et installer les chemins que j’ai dessiné. Ensuite je m’occuperai de faire pousser une végétation de fleurs rares ou en voies d’extinction et peut-être l’ouvrirai-je à la visite des gens, peut-être quand tout sera déterminé.

En attendant je suis une étudiante qui va bientôt en finir avec ses études. Une jeune femme qui construit sa vie avec le sourire et avec enthousiasme et le soir, à la nuit tombée, j’essaye d’être une héroïne. Mes pouvoirs me permettent de le faire et je le fais, pour protéger ceux qui comme moi souffrent ou ont souffert des autres, pour protéger les plantes et la nature de ceux qui se montrent irrespectueux envers elle. J’endosse alors l’identité de Poison Ivy, la plante vénéneuse qui protège la nature, qui protège les fleurs. Parmi les roses du bouquet de Dame Nature, je suis la seule à avoir des épines et prenez garde, je n’hésiterai pas à vous piquer pour peu que vous le méritiez.


Code par Tchoup


Dernière édition par Pamela Isley le Sam 15 Sep - 11:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Jeu 13 Sep - 7:13

Bienvenueeeeee !!! pompom

Oh que j'aime ce personnage ! mimi
J'ai hâte de découvrir ce que tu en feras !

Bon courage pour ta fiche et gardes moi un lien stp lech
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Jeu 13 Sep - 8:58

hoooo super, ça m'évite de faire la fiche pour présenter mon scénar!Very Happy bienvenue en tout cas et bonne chance pour ta fiche! je vais t'envoyer un mp!*___*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Jeu 13 Sep - 18:39

Et je l'annonce officiellement, fiche terminée ! Bon courage et bonne lecture ^^'

Merci à vous deux de votre sympathique accueil !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Ven 14 Sep - 19:35

Bienvenue ! co
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 9:08

Bienvenue chère amie !
Ravie de voir que tu as fini ta fiche !
Je m'occupe de toi demain soir, je te remercie d avance de ta patience !

J'ai validé ton code aussi =) & Encore bienvenue et réserve moi un lien XD

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 9:37

Bienvenue sur le forum :)

Il y a un petit soucis avec ta fiche car, hormis les personnages ayant subi des modifications d'ADN, les autres n'ont pas de pouvoirs à proprement dit. Par conséquent ton contrôle n'est pas possible mais tu peux trouver un moyen pour expliquer que tu les fais pousser plus vite et que avec ce moyen, elles deviennent agressives. Pareil pour tes deux autres pouvoirs, le truc est qu'il faudrait trouver un moyen rationnel d'expliquer tout ça. Par exemple pour le fait que tes lèvres se remplissent de poison, tu peux expliquer que tu as pu être sujette à de nombreuses expériences scientifiques qui ont laissé un taux élevé de poison dans ton corps, ce qui t'as immunisé contre ceux ci mais aussi que le surplus de poison qui est dans ton corps s'échappe par tes lèvres lorsque tu embrasse quelqu'un provoquant les syndrômes que tu as dit =) t pour le dernier, tu peux simplement dire que Ivy a un charme hors du commun ce qui la rend très persuasive et lui permet de se servir des gens à sa guise :)

Voilà je te laisse modifié ça et ensuite Nemo pourra te valider =)

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 11:32

Et voilà, fiche éditée avec les doléances de Peter !

En espérant que tout colle désormais ^^
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 12:00

" Mon personnage est un personnage DC. "
Le DC de qui ?

Merci pour les modifs, je te valide rapidement =)


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 12:10

DC Comics pas Double-Compte xD
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 12:23

Ah ok XD
ça portait à confusion et comme je suis super bien réveillé XD
Enfin bref lol

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
Invité
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 12:55

Mes excuses, c'est de ma faute ^^' J'aurais dû rajouter Comics derrière, ça aurait été plus clair. Bref, j'espère que ma fiche est bonne et la lecture agréable (parce qu'il y a à lire mine de rien T_T )
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Sam 15 Sep - 15:05



Tu es validée !!!




Le staff te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum !


J'aime beaucoup ta fiche parce que tu as très bien adaptée Ivy au forum, j'aime beaucoup la version que tu as faite d'elle ! Je te promet, ça c'est lu tout seul =) Tu es donc ajouté au DEFENDERS ! Après évaluation de ton personnage tu commenceras avec un niveau de défense 2 et un niveau d'attaque 3.




Sache que l'admin qui t'as validé est en quelque sorte ton tuteur et tu es en droit de le harceler de mp jusqu'au bout de la nuit si tu es perdu. Mais afin d'éviter de faire exploser sa boite de réception, voici un guide d'avant jeu pour t'éviter de te perdre à Gotham City.


♠ Pour commencer, il te faudra activer ton dossier dans ton profil.
♠ Réserve ton avatar, si tu ne le fais pas, sache qu'il te sera impossible d'avoir gain de cause si quelqu'un le réserve par la suite, et cela, même après ta validation. Mieux vaut ne pas prendre de risque. (Cela vaut aussi pour les pvs évidement) Viens également recenser le métier de ton personnage.
♠ N'oublies pas prendre connaissance du Casino pour améliorer ton jeu ! Si tu as la moindre question à ce sujet n'hésite pas à contacter l'ami Nemo.
♠ Evidement, tu devras affronter l'inévitable qui consiste à réaliser ta fiche de lien mais aussi ta fiche rp. Tu as également la possibilité d'ouvrir ton journal.
♠ Si tu veux un conseil, gardes un oeil sur les News ainsi que sur le Daily Bugle, de nombreux évènements pourraient t'y intéresser.
♠ Le forum compte sur toi pour voter aux top sites mais aussi sur le Boosterforum et comme tout travail mérite salaire, chaque vote te rapporte des jetons !
♠ Après tout cela, la partie RP s'ouvre enfin à toi.



Amuses toi bien parmi nous ! Si tu as la moindre question, n’hésite pas à contacter un membre du staff qui sont là pour te guider vers la lumière... Pour certains c'est l'obscurité, mais nous ne dénoncerons personne.


Je modifie tes jauges & j t’ajoutes 15 jetons pour avoir prit un comics.
Bon jeu !

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 202
♠ Nombre de Jetons : 86

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Swendra
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Hell of Gotham
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   Dim 16 Sep - 20:53


Bravo pour ta validation pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pamela Isley - Fleur vénéneuse [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» POISON IVY PREMIUM FORMAT
» POISON IVY ART PRINT BY GREG HORN
» Une petite fleur rose au 50 mm
» Fleur de Lys royauté
» Offre terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: 'Cause it's Just a Game ! :: V1 :: LES FICHES-