Partagez | 
 

 Elizabeth Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 14:29


Elizabeth Wilson



♠️ CITATION ♠️


“Je n’enseigne point, je raconte” - Michel de Montaigne


♠️ CARTE D'IDENTITE ♠️

† Alias : Eli, Liz’ pour les plus intimes.

† Age : 39 ans
† Statut : Divorcée / Célibataire
† Orientation : Hétéro
† Nationalité : Américaine
† Métier : Directrice de l’Université
† Groupe : Citizen
♠️ CARACTERE ♠️
Elizabeth est une personne simple et franche. La vérité et l’Enseignement sont ses plus grandes valeurs car l’ignorance est une cage dans laquelle on s’enferme trop volontiers, et le mensonge lui a fait trop de mal pour qu’elle lui accorde une quelconque valeur. Elle déteste l’injustice et ne comprend pas tout ce mal qui règne à Gotham, ni toutes ces personnes qui ne rêvent que du chaos et de la puissance. A quoi faire le mal sert-il ? A rien selon elle… Maman en puissance, elle a la –fâcheuse ? – tendance à materner les plus jeunes et oublie peut être parfois qu’ils ne sont plus si jeunes, ou bien qu’ils ne sont pas ses enfants ! Mais bon c’est assez rare… Généreuse, elle va dans des foyers donner des cours aux plus petits pendant son temps libre, et aide de son mieux ceux qu’elle apprécie et ses étudiants. Curt Connors occupe une place privilégiée dans son cœur, mais il ne le sait pas. Elizabeth a toujours eu tendance à éviter des relations avec les hommes depuis le Mexique, trop effrayée à l’idée que la trahison ne revienne déchirer sa vie. Mais Curt a su la toucher comme nul autre n’a su le faire depuis près de dix ans. A lui de bien se débrouiller pour ne pas la perdre ! Autrement, Madame Wilson est une femme qui a compris qu’il fallait se montrer fort dans cette ville et devant les jeunes quand la situation le demandait. Aussi elle ne se confie pas, jamais, en tout cas pas devant les étudiants. Elle garde pour elle ses faiblesses et ses peurs. Si vous saviez comme une zone fumeur peut être angoissante à traverser…D’habitude non-violente, Elizabeth peut se montrer agressive verbalement pour défendre autrui, elle peut aussi se montrer très susceptible avec qui remettrait en cause ses compétences. Elle peut piquer des colères quand quelque chose l’indigne et peut en conséquence agir de manière inconsidérée. Ah, une dernière chose : si elle ne vous apprécie pas, elle ne se gênera pas pour vous le faire comprendre, autrement, gagner sa confiance est une chose a faire avec des pincettes…

♠️ APTITUDES ♠️
Que dire, que dire… Je n’ai rien fait d’extraordinaire au cours de ma vie et je ne maîtrise aucun art martial alors… J’ai une formation dans l’Education et ai déjà enseigné à des petits enfants à Tijuana. Que puis-je ajouter ? Je suppose que mon poste à l’université m’octroie d’autres aptitudes mais j’avoue ne pas voir lesquelles…

♠️ PARTICULARITÉS ♠️
Pour commencer, je citerais mon Amour inconditionnel pour les enfants de tout âge et ma vocation d’enseigner et de m’occuper des jeunes générations. Pourquoi ? Je l’ignore, ça doit être génétique… Reste à parler de ce qui fâche : depuis l’incendie de mon école au Mexique, le feu me fait peur. Je n’ai jamais allumé de feu de cheminée, j’ai une sainte horreur du feu de la gazinière, et je vais jusqu’à reculer face à un briquet. Cette phobie pet se révéler un véritable handicap...




Code par Tchoup



Mirror, mirror


Derrière le miroir se cache Samhara, je suis une schtroumpfette rêveuse, j'ai 20 ans.
Je suis arrivée à Gotham grâce à un topsite et de manière générale je trouve le forum intéressant et agréable (pour ce que j’en vois pour le moment ! ) mais peut être revoir l’image de fond qui ne fait pas trop Gotham ! ^^’’’ . Mon personnage est un PV du groupe du Campus . Mon avatar est Charlize Theron.

Sinon mon smiley préféré c'est [ pacman ] et j'ai bien lu le règlement, la preuve : Validé par l'ami Nemo !!! =D Oh ! Et j'allais oublier J’ai vu les trois Batman mais pas Spiderman... =S




Histoire



« C’est un choix qu’on doit faire puis assumer. » - Elizabeth

Entretien n°3, M. Kingsley, 13 août 2012 :

*Mme. Wilson entre dans la salle, salue le consultant et s’installe comme à son habitude en face de lui. Elle vient faire suite aux deux autres entretiens, en proie à une légère dépression suite à son divorce. Elle est bien habillée et maquillée.*

- Comment vous sentez-vous ?

- Un peu mieux… Mais j’appréhende de parler de mon… mariage…

- Commençons par votre enfance si vous le voulez bien.

*Le consultant sourit et Mme. Wilson lui sourit en retour, elle se cale dans le siège.*

- Je suis née le 23 juin 1973 au Gotham General. Ma mère m’a toujours dit que j’étais un adorable bébé avec sa mèche blonde sur la tête. Elle ne se rappelle pas d’un seul instant où j’avais été pénible. D’après elle et mon père, j’ai rapidement appris à jouer toute seule… une fois que j’avais compris que je ne pouvais rien apprendre à mes parents ! *elle rit légèrement.*

- Comment ça ?

- En fait, depuis toute petite j’ai toujours cherché à apprendre des choses aux autres, et mes jeux étaient surtout basés sur l’enseignement. Je réunissais mes poupées devant une affiche avec l’alphabet et jouais à la maîtresse ! Même ma grande sœur a subi mes pulsions éducatrices ! Mes parents devaient me retenir de lui apprendre quelque chose ! Ma sœur… Nous avons toujours été très liées, toutes les deux. Toujours là pour l’autre en cas de besoin ou de dispute avec nos parents, on jouait très souvent toutes les deux, je l’aime beaucoup, énormément même. Ca n’a pas changé avec les années, même après son déménagement à New York. On se soutient mutuellement, par téléphone ou mail, toujours… A l’école, je l’aidais à faire ses devoirs et elle me faisait apprendre mes tables de multiplications. Ma mère nous disait qu’il fallait vraiment nous voir toutes les deux…

- Je vois que vous étiez très proche de votre mère. Et votre père ?

- Oh notre père était très occupé avec son laboratoire photo mais quand il était là, il était très affectueux et jouait avec nous. Il réglait les très rares disputes que j’avais avec Samantha, ma petite sœur, Et ne manquait jamais de nous faire rire ! Ma mère était plus sérieuse, plus studieuse, mais nous aimait énormément aussi. Elle était enseignante et c’est sans doute d’elle que je tiens ma vocation : l’enseignement. En fait, depuis toute petite j’ai toujours voulu m’occuper de mon prochain, des jeunes plus précisément. Les aider à avancer ou leur enseigner des choses. J’ai toujours aimé m’occuper des plus petits, ma sœur en priorité. Et j’étais très bien partie d’ailleurs ! J’avais de brillantes années de classes derrière moi quand je suis rentrée à l’Ecole d’Enseignement de Gotham pour suivre un cursus et devenir professeur des écoles. J’entamais ma dernière année en 1998, quand j’ai rencontré Rodrigo.

*Son air auparavant calme et un peu souriant se ferme. Elle croise les bras et fuit le regard du consultant. Un silence s’ensuit.*

- Cet homme était… vraiment intelligent et beau. Il avait du charme de l’humour. Nous étions dans la même classe dans certaines matières et je l’aidais parfois. On est très vite tombés amoureux et on est sortis ensemble pendant quelques mois. Mes parents étaient aussi aveugles que moi… Sans le savoir ils m’ont encouragé à suivre ce beau mexicain puisque je l’aimais. Et Dieu sait que je l’aimais… A peine nos études terminées, nous nous sommes envolées pour Mexico, laissant mes parents et Samantha à Gotham. Je me rappelle encore ce petit pincement au cœur que j’avais eu quand l’avion avait décollé, sans doute était-ce un signe, je n’aurais jamais du le suivre…

*Elle commence a pleurer.*

- Oh, si vous saviez… Notre mariage s’est fait sur la plage, un soir de juillet 1999. Toutes nos familles étaient réunies, ma mère, mon père déjà bien malade, et Samantha, aussi heureuse que moi. C’était un mariage auquel je ne me serais jamais attendue. Et il m’avait fait la surprise d’avoir acheté une maison à Tijuana. Moi, trop amoureuse, sans doute, je l’ai embrassé et folle de joie, j’ai exigé à ce qu’on y aille le plus vite possible… Tout le monde a visité la maison et de temps à autres nos familles venaient voir dans quel bonheur on nageait, Rodrigo et moi… Ouais… Un bonheur qui dura…jusqu’en 2001. Deux ans… Nous étions professeurs dans une école privée des beaux quartiers de Tijuana et nous enseignons aux petits les bases de l’anglais en plus de la lecture, l’écriture et du calcul. C’était incroyable comme j’étais à l’aise avec eux, malgré mon niveau misérable en espagnol. En fait, je leur avais proposé une chose : Ils m’apprenaient des mots dans leur langue en échange de tout ce que je leur apprenais en anglais et dans les autres matières. Je potassais mon histoire du Mexique tous les soirs et mon espagnol le week-end avec l’aide de… de mon mari. Je me rappelle du petit Juan, que j’aidais tout particulièrement parce qu’il me semblait très en difficulté. J’arrivais à le faire progresser là où tous les autres enseignants avaient échoués. *faible sourire, elle essuie ses larmes.* Je… Je me sentais bien au Mexique. J’avais une vie simple et heureuse et dès que je quittais la ville, je me retrouvais devant des paysages à couper le souffle. J’aime ce pays et ses habitants, j’aime ses enfants, même si je n’en ai plus que trop de mauvais souvenirs…

- Il s’est passé des choses que vous regrettez.

- C’est un choix qu’on doit faire puis assumer. J’avais choisi de partir avec Rodrigo et de devenir Madame Sanchez. J’avais choisi cet homme et pas un autre. Allez savoir pourquoi. Mais comme je l’ai dit, le bonheur que je vivais n’a duré que deux ans…jusqu’à ce que je découvre pourquoi mon mari sortait le vendredi soir, jusqu’à ce que je comprenne d’où il tenait tout l’argent avec lequel il me couvrait de cadeaux, d’où venaient certaines de ses crises de nerfs et la plupart de ses coups de ses fils… C’est aussi là que j’ai compris comme il est douloureux d’être trahie… Mon père était décédé des suites de son cancer en 2002, et deux ans plus tard survenait cette blessure que je sens toujours aussi vivace… Rodrigo enseignait pendant le jour, certes, mais le soir et dès qu’il avait du temps de libre, il participait à un trafic de drogue avec des criminels de Tijuana. Je l’ai découvert un soir, parce que j’étais rentrée plus tôt de l’école. Toute contente de le retrouver. Mais là, je l’ai pris la main dans le sac. Ah ! C’est le cas de le dire ! Je l’ai surpris dans le salon à recompter des paquets de poudre blanche. Plantée sur le pas de la porte, je ne voulais pas y croire, je voulais croire que c’était un mauvais rêve. Je lui ai demandé une explication. Ahah ! Je ne sais pas comment j’ai fait pour m’en sortir, ni même pour supporter tout ça, j’avais surpris l’homme de ma vie en train de participer à la corruption du pays, à la destruction des jeunes gens avec sa drogue… Il ne m’expliqua qu’une partie du problème, le reste, c’est la police de la ville que le raconta. Je suis partie le soir même m’installer dans un petit hôtel, loin de chez nous. Rodrigo avait compris qu’il était perdu, mais il n’était pas capable de me faire de mal, car s’il avait ses combines dans mon dos, il m’aimait réellement. De mon côté, non. Il m’avait poignardé dans le dos, et je ne comptais le nombre de coup qu’une fois que j’eus connaissance de tout le dossier… depuis le début. Depuis le début il abusait de moi. De nous. J’ai appris qu’il avait été approché par un des dealers du quartier qui lui avait proposé de gagner de l’argent. Il était ainsi entré dans le gang des Scorpions. Et Monsieur avait pris du grade avec le temps, transformant peu à peu notre maison en point de réunion avec ses complices, en lieu de comptabilité des « bénéfices », et que sais-je encore…J’ai reçu beaucoup de soutien pendant toute la durée du procès. Sur place, j’avais les enfants et les parents d’élève de l’école privée de Tijuana, et tous s’étaient d’ailleurs pour me payer deux mois de locations d’un appartement. J’y ai emménagé sans me faire prier. Et plus rapidement encore, j’ai signé le divorce avec Rodrigo. C’avait été laborieux, il était méconnaissable en prison. Mais je me suis battue pour retrouver mon nom de jeune fille, Wilson, et surtout de l’oublier. J’ai concédé beaucoup de chose pour qu’il me fiche la paix, mais je me suis battue pour le peu que je tenais à garder…

- Je comprends. Une fois votre mari en prison pour ce trafic, vous avez du vous reconstruire…

- Exactement. Et quoi de mieux pour une institutrice dans l’âme que de renouer contact avec les enfants. J’avais fait une dépression suite au procès mais les enfants m’ont fait me reprendre en main. Mon appartement se situait à proximité des quartiers pauvres de Tijuana. Quand j’ai commencé à sortir, avec tout le soutien de Samantha et de ma mère venues exprès pour moi, j’ai vu tous ces jeunes dans la rue, à traîner ou à travailler pour gagner quelques sous. C’est là que m’est venue l’idée de cette école. Avec l’aide de la ville, des familles et des enfants eux-mêmes, nous avons réhabilité un vieil immeuble et il est devenu une petite école de quartier que j’ai géré pendant huit ans, depuis 2002. J’étais aidée par quelques hommes versés dans la plomberie et l’électricité, et trois autres enseignantes. J’arrivais à négocier quelques petits budgets avec la ville, pour du matériel, des livres… Je crois que je ne m’étais jamais autant investie dans un projet que dans celui-là. Je voyais les sourires de tous ces gosses qui ouvraient un livre de grammaire pour la première fois, qui souriaient quand ils donnaient la bonne réponse, qui m’apprenaient autant que je leur apprenais…Vous voyez, on fait des choix et on les assume, qu’on les regrette ou non. Enseigner est une chose que je n’ai jamais regrettée et que je ne regretterai sans doute jamais. Je crois en nos petits enfants, je veux leur donner le maximum de connaissances et de valeurs pour qu’ils grandissent au mieux. Je ne le dis jamais, mais ils me font avancer, et leurs bouilles me font comprendre combien j’ai à gagner à leur enseigner…

- Votre famille vous a soutenu dans votre projet, vous êtes rapidement allée mieux…

- Oui, comme toujours, j’étais très bien entourée. Ma mère avait accepté de donner à l’école pour aider à la construction, ma sœur un peu moins, mais c’était normal, elle a eu un enfant en 1993. Alors deux bouches à nourrir, c’est plus difficile…Son fils s’appelle Flash, Flash Thompson et l’année prochaine, il sera sur le campus que je gère…Bref, comme je le disais, enseigner m’avait fait un bien fou et j’avais retrouvé une certaine paix intérieure et le bonheur, même s’il était relatif. Le soir, je me couche dans mon lit deux places et je me demande pourquoi… pourquoi avait-il fait ce choix-là, de briser notre vie… Huit ans, donc, à gérer cette école de quartier et à offrir aux enfants de nouvelles choses à apprendre chaque jour. Huit ans…

- Que s’est-il passé ensuite ?

*Nouveaux signes de défense. Mme. Wilson se frotte le bras puis essuie ses yeux.*

- Ensuite. J’ai reçu en pleine figure le contrecoup de ma dénonciation ! Ah, au Mexique, les trafiquants ne rigolent pas. Certains membres des Scorpions encore en liberté m’ont retrouvé et ont décidé de me faire payer le démantèlement de leur gang. Je me rappelle très bien de la date, 31 mars 2010, il était près de quinze heures. Les enfants revenaient de récréations et j’allais entamer un cours de calcul quand les fenêtres ont volé en éclats. Des cocktails Molotov ont atterris dans toutes les classes et ont brûlés toutes les charpentes en bois du bâtiment. La peur au ventre, plus pour les enfants que pour moi, j’ai tâché de contrôler mes émotions et de les faire évacuer le plus vite possible. En rang, je les ai fait quitter la classe et courir vers la sortie. Presque tous ont réussis à sortir, mais j’ai du retourner à l’intérieur pour aller chercher deux élèves et une enseignantes qui étaient bloqués dans une classe. Azmaria, l’institutrice, Filipo et Camilla. Le feu… Il y en avait vraiment partout. Il nous bloquait toutes les sorties et deux des trois enfants s’étaient évanouis. Je ne savais pas du tout comment sortir de là. Je ne me rappelle d’ailleurs plus par quel miracle je suis ici aujourd’hui…Je me rappelle qu’à un moment une poutre s’est abattue et nous a séparé Azmaria et moi. J’ai du la laisser et sortir avec les enfants. En fait on s’est abrités dans les toilettes et on a appelé à l’aide jusqu’à ce que les pompiers nous sortent de là…Je me suis retrouvée aux urgences de Mexico avec la police à mon chevets pour arrêter les dernières « vipères »… Azmaria est décédée dans l’incendie, et je suis rentrée à Gotham auprès de ma mère et de ma sœur. Le Mexique n’avait plus rien à m’offrir…

- Vous avez eu énormément de courage pour prendre en charge l’évacuation de l’école et surtout pour risquer votre vie en sauvant les enfants et l’institutrice. Et aujourd’hui vous êtes directrice du campus de Gotham ?

- Je me serais jetée dans le feu si c’avait pu sauver tout le monde. Je suis donc rentrée chez moi en 2010. Ma mère m’avait laissé la maison familiale dans un quartier résidentiel tranquille de la ville. J’y suis restée entre juillet et décembre, à calmer tout ce que je venais de vivre, à me reposer. Samantha venait souvent me voir, de temps en temps avec son fils. On discutait de longues heures de tout ce qui avait pu se produire pendant ma longue absence. C’est là que j’ai entendu parler du Joker, de la déchéance de Harvey Dent et de Double Face. Et j’ignorais que j’allais bientôt connaître une nouvelle grande ponte de la criminalité de Gotham… Samantha m’avait proposée de reprendre une activité et m’a aidé à postuler comme professeur à l’université de la ville. Et c’est le jour où je m’étais rendue sur place pour visiter le campus que j’ai entendu parler de Bane. Il s’était présenté avec ses hommes à l’entrée et à adressé son pseudo-message de liberté à tout le monde avant de nous garder en otage pendant un temps, puis nous avons tous été ramenés chez nous. Vous avez du connaître tout ça, vous aussi… Les patrouilles de véhicules blindés dans les rues, les combats entre les forces policières et la milice du fameux Bane… C’est étrange mais beaucoup de choses à Gotham sont encore nouvelles pour moi. J’avais toujours su que la ville n’était pas un modèle de civilité et je sais que le crime y prospère, mais je ne m’étais jusque là jamais retrouvé face à des êtres qui… Sont habités par tellement de haine, de colère… Ou qui sont si inconscients du mal qu’ils font aux habitants… A côté de ça, le Mexique est un terrain de jeu ! Mais… Je dois admettre que ce que Gotham possède et que le Mexique n’a pas, c’est bien ses justiciers. Le Batman en premier et sans doute d’autres que je ne connais pas ! Je me demande ce que peut bien réclamer ce genre de vie… Pas que je souhaite porter le masque et les collants, mais je les trouve courageux, ils doivent être si seuls face à l’adversité…

- Il y a nos défenseurs masqués, mais on doit aussi retenir les interventions des forces de police, Jim Gordon en particulier, vous vous connaissez je crois ?

- Oui depuis le lycée, en fait. Mais bon, je ne l’ai jamais vraiment apprécié et nous nous sommes rapidement perdus de vue une fois notre diplôme en poche… Mais je dois tout de même reconnaître qu’il a fait preuve d’un courage exemplaire au cours des dernières années face au Joker et contre Bane. Je trouve qu’il a énormément de courage de combattre le crime à visage découvert. C’est une qualité que je lui reconnaîtrais toujours ! Lorsque Bane a été arrêté et que Gotham a pu reprendre sa vie normale, j’ai été placé à la tête de la direction du campus et j’ai eu à préparer la nouvelle année et aller au contact des étudiants pour recueillir les demandes de leurs représentants et tout planifier… Bon je manque encore beaucoup d’expérience en management, mais je me débrouille ! *Recommence à sourire, est déjà bien plus détendue qu’au début de l’entretien.* J’ai discuté avec beaucoup d’étudiants du campus pour connaître un peu l’atmosphère de cette université. J’ai retrouvé Flash, mais nous faisons mine de ne pas nous connaître. Et j’ai également fait la connaissance de Lucas Connors de qui j’ai eu l’occasion de lire plusieurs articles qu’il avait gardés du lycée et d’autres petits écrits. Lorsque je l’ai revu, un midi, je lui ai montré ses papiers et lui ai demandé où il voulait travailler. Lucas a répondu qu’il souhaitait entrer au Daily Bugle pour y apprendre le métier de journaliste. Alors je lui ai dis que j’enverrai ses papiers au Journal pour tenter de l’y faire entrer. Une amie à Samantha, Susanne Donnell y travaille en tant que rédactrice et je lui ai demandé de se pencher sur le cas de Lucas. Aujourd’hui, monsieur est sur son petit nuage et j’en suis ravie ! J’avais raison d’adorer son écriture ! Bref… Me voilà replongée au milieu d’une foule de jeunes gens avides d’apprendre, et je dois admettre que ça me fait un bien fou. Je les côtoie chaque jour et leur apporte toute l’aide que je peux, les maternant un peu, parfois trop. Et puis… Il y a ce Curt Connors, du département des Science que j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois… C’est un homme charmant, et très intelligent.

- Il vous plaît ?

*hausse les épaules avec un petit sourire.*

- Je crois que oui, un peu. Beaucoup de gens semblent rebuté par son bras manquant. Mais bon… J’ai un peu peur… J’ai peur qu’il se produise la même chose qu’avec Rodrigo…Il y a tellement de criminels à Gotham… On ne sait plus vraiment à qui faire confiance…

- Vous avez le temps, Madame Wilson. A présent, rappelez-moi, vous allez entamer votre première année complète au sein de l’université ?

- Oui. Et j’avoue que je stresse un peu ! Mais tout devrait bien se passer, et puis je loge sur place, alors s’il y a un problème…



Code par Tchoup



Dernière édition par Elizabeth Wilson le Dim 6 Jan - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 14:34

bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 14:45

Bonjour **
Bienvenue sur le forum **

J'espère avoir un lien (a)
J'adore tellement Charlize**
sexx

Je vais te remettre le gif XD
je valide ton code =)

Ne t'inquiètes pas, avoir vu tous les films n'est pas obligatoire =)

co

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 381
♠ Nombre de Jetons : 768

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Sammix
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Dinah L. Lance
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 14:56

Bienvenue ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 15:01

Merci d'avoir réglé ce problème ! What a Face
Les pages de codes m'exaspèrent un peu ! Rolling Eyes

Merci aussi pour vos messages de bienvenue, j'espère que ma fiche vous plaira ! purple

Ok mais je me rattraperai quand même ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 16:29

Bienvenue Elizabeth :)

J'ai remarqué quelques détails dans ta fiche qui m'ont un peu perturbé ^^.
Tu as écrit que l'entretien que avec le psychologue se déroule en 2010, et plus tard durant l'entretien tu dis que Flash est actuellement au campus hors, en 2010 Flash était encore lycéen à New York avec Peter & Gwen. Autre point concernant Flash, dans son histoire il est écrit qu'il est originaire de New York, donc du coup je me demandais si tu considères que Flash est rester avec son père pendant que la soeur d'Elizabeth a rejoint cette dernière au Mexique ou bien qu'il est venu au Mexique avec sa mère ? (Cette question est un simple curiosité de ma part ^^). Par ailleurs ça sous entend aussi que Samantha a déménagé à New York et y est resté un moment et tu as dis que c'était la petite soeur d'Elizabeth donc ça veut dire que cette dernière a été maman jeune puisque Elizabeth est devenu tante à vingt ans. (Là encore ce n'est qu'un détail qui a attiré mon attention ^^). Pour ce qui est de Lucas, Elizabeth est censé l'avoir rencontré avant d'avoir retrouvé Flash puisque Lucas a un an de plus que Flash. Ah aussi je pense que c'est simplement une faute d’inattention mais au début tu parles du gang des Scorpions qui devient ensuite le gang des Serpents.

Voilà tout j'espère ne pas te faire fuir avec ce pavé ^^ C'était simplement pour avoir des précisions et voir comment tu perçois le personnage.

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 99
♠ Nombre de Jetons : 210

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Robin.
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Timothy Drake
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 16:42

Bienvenue à toi =D

_________________
le rouge gorge

Le héros peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 17:28

Timothy : Thanks Mini Robin ! I love you

Peter : Il est très très probable qu'il y ait des problèmes avec mon histoire, je corrigerai tout ça mais je te réponds avant :

"l'entretien que avec le psychologue se déroule en 2010, et plus tard durant l'entretien tu dis que Flash est actuellement au campus hors, en 2010 Flash était encore lycéen à New York avec Peter & Gwen" ==> Je me suis sûrement trompé, j'avoue que j'ai surtout fait attention aux dates d'Eli et pas à celles des autres personnages !

"Autre point concernant Flash, dans son histoire il est écrit qu'il est originaire de New York, donc du coup je me demandais si tu considères que Flash est rester avec son père pendant que la soeur d'Elizabeth a rejoint cette dernière au Mexique ou bien qu'il est venu au Mexique avec sa mère ?" ==> Pour les déplacement de Samantha, j'ai toujours supposé qu'elle venait sans Flash, au vue de la personnalité du bonhomme je suppose que ce n'est pas dans ses habitudes. Mais je n'avais pas pris en compte le fait qu'il soit de New York !

Par ailleurs ça sous entend aussi que Samantha a déménagé à New York et y est resté un moment et tu as dis que c'était la petite soeur d'Elizabeth donc ça veut dire que cette dernière a été maman jeune puisque Elizabeth est devenu tante à vingt ans. (Là encore ce n'est qu'un détail qui a attiré mon attention ^^) ==> Lol là encore je n'avais pas fait attention aux dates ! Je corrigerai !

Pour ce qui est de Lucas, Elizabeth est censé l'avoir rencontré avant d'avoir retrouvé Flash puisque Lucas a un an de plus que Flash. ==> Encore un paramètres à prendre en compte ! ^^"

Ah aussi je pense que c'est simplement une faute d’inattention mais au début tu parles du gang des Scorpions qui devient ensuite le gang des Serpents. ==> Ouais, en fait j'hésitais entre les deux et je ne me suis pas rappelé du bon !

dent
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 17:46

Merci pour toute ces réponses :)



Tu es validé !!!




Le staff te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum !


J'aime beaucoup ta fiche parce que ton histoire est vraiment complète et très intéressante, tu as bien développé ce personnage et te l'es bien approprié. Tu es donc ajouté au CITIZENS ! Après évaluation de ton personnage tu commenceras avec un niveau de défense 3 et un niveau d'attaque 1.




Sache que l'admin qui t'as validé est en quelque sorte ton tuteur et tu es en droit de le harceler de mp jusqu'au bout de la nuit si tu es perdu. Mais afin d'éviter de faire exploser sa boite de réception, voici un guide d'avant jeu pour t'éviter de te perdre à Gotham City.


♠ Pour commencer, il te faudra activer ton dossier dans ton profil.
♠ Réserve ton avatar, si tu ne le fais pas, sache qu'il te sera impossible d'avoir gain de cause si quelqu'un le réserve par la suite, et cela, même après ta validation. Mieux vaut ne pas prendre de risque. (Cela vaut aussi pour les pvs évidement) Viens également recenser le métier de ton personnage.
♠ N'oublies pas prendre connaissance du Casino pour améliorer ton jeu ! Si tu as la moindre question à ce sujet n'hésite pas à contacter l'ami Nemo.
♠ Evidement, tu devras affronter l'inévitable qui consiste à réaliser ta fiche de lien mais aussi ta fiche rp. Tu as également la possibilité d'ouvrir ton journal.
♠ Si tu veux un conseil, gardes un oeil sur les News ainsi que sur le Daily Bugle, de nombreux évènements pourraient t'y intéresser.
♠ Le forum compte sur toi pour voter aux top sites mais aussi sur le Boosterforum et comme tout travail mérite salaire, chaque vote te rapporte des jetons !
♠ Après tout cela, la partie RP s'ouvre enfin à toi.



Amuses toi bien parmi nous ! Si tu as la moindre question, n’hésite pas à contacter un membre du staff qui sont là pour te guider vers la lumière... Pour certains c'est l'obscurité, mais nous ne dénoncerons personne.




Je ne verrouille pas ton compte pour que tu puisse modifier si tu le souhaites mais sachant que tu as répondu à mes questions ce n'est pas obligatoire =)

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 83
♠ Nombre de Jetons : 205

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Nate
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Nate Weaver
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 18:02

Bienvenue madame la proviiiseeeur ♫

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 18:55

Merci Nate ! =)

Youhou !!! Merci Peter !!! mimi

J'ai apporté des corrections mais je me doute que c'est pas encore parfait ! =S
J'ai déplacé la date de l'entretien à 2012, parce qu'en fait je me suis rendue compte que j'avais pas tenue compte de ça alors qu'au final j'avais décidé que l'entretiens se passait seulement quelques jours avant la rentrée ! Donc ça suppose qu'Eli a commencé à travailler au milieu du deuxième semestre de l'année 2011-2012 (d'où le fait qu'elle ait rencontré Lucas et Curt).

Bon sinon j'ai d'ores et déjà quelques questions :

- Que signifient les notions d'attaques et de défense ?
- Est-ce que Curt Connors est comme dans le dessin animé ? C'est-à-dire qu'il n'aurait qu'un bras sous forme humaine et les deux sous sa forme reptilienne ?
- Est-ce qu'il travaille à l'université ? Si oui, quel poste à-t-il ?

Merci pour vos réponses ! =)


Dernière édition par Elizabeth Wilson le Dim 6 Jan - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Dim 6 Jan - 19:52

Alors, les notions d'attaque et de défense sont en fait des niveaux que nous attribuons si ton personnage est en conflit avec un autre. Par exemple, admettons que Spiderman se retrouve face au Lézard. Spiderman a 3 en attaque et 2 en défense tandis que le Lézard a 2 en attaque et 2 en défense. Par conséquent, Spiderman aura plus de chances de l'emporter puisqu'il est censé être plus puissant. Ces niveaux sont attribués en fonction de la qualité de ta fiche et d'un barème pré établi. Tu pourras améliorer ces niveaux en dépensant des jetons au casino.

Ensuite, oui Curt est comme dans le dessin animé et le film si tu as l’occasion de le voir, c'est à dire qu'il possède deux bras sous sa forme reptilienne et un seul sous son apparence humaine. En revanche, il ne travaille pas à l'université puisqu'il est toujours activement recherché suite aux incident s'étant déroulé dans le film. Pour plus d'info voilà sa fiche : http://gotham-shadow.lebonforum.com/t24-outlaws#516

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   Lun 7 Jan - 7:45

Bienvenue sur le forum (a)
Charlize est si belle **
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Elizabeth Wilson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elizabeth Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elizabeth George - The Inspector Lynley Mysteries et autres romans
» Mary Elizabeth BRADDON
» Wilson F.P. - La tombe
» [Rawls, Wilson] L'enfant Qui Chassait La Nuit
» Duel : Jane Austen n°6 - Caroline Bingley vs Elizabeth Elliot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: 'Cause it's Just a Game ! :: V1 :: LES FICHES-