Partagez | 
 

  I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mar 22 Jan - 22:07


Combien de temps allait-il trainer ses savates à Gotham City ? Combien de temps allait-il continuer à tourner en rond ? A se demander comment s'y prendre, comment affronter cet instant ? Il y avait tellement pensé, et finalement plus il attendait et plus il prenait de temps pour se décider. Il pensait que ce soir était parfait, mais il trouvait toujours une raison de chercher mieux, de retarder. Pourquoi voulait-il lui donner une mort digne de ce nom ? Pourquoi ne pas la tuer comme une chienne après ce qu'elle lui avait fait ? Oui, il lui en voulait... Il lui en voudrait toute sa vie, elle n'aurait jamais du trahir a mafia... Car s'il pouvait lui pardonner de l'avoir trahit lui, pouvait-il lui pardonner cela ? A vrai dire, il se mentait, c'était son coeur qui vouait se venger et non pas la fierté de la mafia. Il en avait que faire de l'honneur de cette mafia qui se prenait pour sa famille, qui lui disait être la seule chose qu'il avait en ce bas monde, mais il n'avait rien. Il était seul, pour toujours. Nemo Nobody s'était fait à l'idée de finir seul, il était né seul, dans cette mort. Il acceptait son sort, mais au fond de lui son subconscient était en état de tension interne provoquant la conscience qu'un manque qui accompagne une privation. La privation de quoi ? D'amour probablement. Mais ça, jamais Mister Nobody l'accepterait et l'avouerait. Et Adam dans tout ça ? Celui-ci semblait définitivement éteint, mais y avait-il réellement des choses irréversibles ? Comment un homme pouvait-il faire le deuil blanc de sa propre personne ? C'était comme s'il avait enclenché un mécanisme de défense pour lutter contre l'inconnu, contre l'amour qui était la plus grande inconnue à ses yeux. C'était la défense qu'il avait trouvé contre ses pulsions instinctuelles et ses affects liés à celles-ci de façon inconsciente et involontaire. Que faire face à cela ? Mentir ? Se mentir ? Non pas en transformant les informations, mais en omettant de les donner, repousser la vérité, celle d'être humain. Adrian l'avait forcé à la haïr, il l'avait forcé à penser comme une machine, la douleur était source de vengeance. Il ne pouvait pas penser autrement, la mémoire de travail de Nemo Nobody avait été modifiée avec talent par Adrian. Tout ce que Nemo apprenait, il le manipulait dans le but unique de détruire. Il ne savait raisonner sans que le mot « mort » ne flotte dans l'air. Il ne savait plus penser autrement, et alors qu'il se préparait à la vengeance, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à la mort de tous. Ils voulaient qu'ils meurent, qu'ils souffrent comme lui avait pu souffrir sans qu'ils ne fassent quelque chose pour l'aider, pas même l'achever. Il ne voulait pas être humain, mais c'était bien parce qu'il l'était qu'à ce jour il voulait se venger de tous. Que lui restait-il si son raisonnement et que sa mémoire épisodique autobiographique étaient effacés ? Qui était-il ? Il n'était personne, il ne serait jamais plus personne. Adrian lui avait expliqué que c'était mieux comme cela, que l'humanité était bien trop complexe et le ferait souffrir. La représentation mentale qu'il avait de la vie était fausse mais c'était la seule qu'il avait, il vivait dans une cage et il en avait conscience.

« Attends. » Sa voix au travers du couloir sombre troublait le silence de celui-ci, le casino était si calme en cette mâtiné, et les hôtels au dessus endormi. Elle était là, Trishka Eragovna, sa victime depuis quelques semaines déjà. Il l'avait stoppé à l'instant où elle avait glissé la clé dans la serrure de sa chambre. On lui avait confié d'éliminer Trishka, ou autrement dit, la fille du parrain. Ou encore la petite peste qui lui avait brisé son coeur d'adolescent, mais ça, ce n'était pas important. Ce n'était plus important pour Nemo, il avait fait son deuil comme on dit, mais est-ce que ça se faisait vraiment ? Une fois qu'elle sera morte, il n'aurait plus de questions à se poser. Il n'avait jamais rien exprimé à Trishka, aucun signe qui montrerait qu'il l'avait aimé, et pourtant, ça avait été le cas et cela très longtemps. Il n'avait rien montré, parce qu'il s'était senti vulnérable, mais il avait regretté car enfin, il était peut-être passé à coté de quelque chose. Il n'avait pas le droit de regretter. Cela faisait parti du passé, il devait effacer le doux visage du diable de sa mémoire. Mais il n'y parvenait pas, ce n'était pas dépendant de lui, alors tout ce qu'il pouvait faire c'était la tuer. Il s'était vu confié la mission parce qu'il ne serait pas influençable, il détestait Trishka depuis le jour où elle s'était mariée avec cet autre abruti. Abruti qu'Adam ne connaissait pas même, mais il n'avait jamais eu envie de le connaitre, juste de la détester elle. Il avait compris que c'était plus simple d'haïr quelqu'un que de l'aimer, car vous avec beau aimer quelqu'un il ne vous aimera pas forcément en retour. Alors que la haine était parfaitement bien rendue. La haine était un échange parfait entre deux personnes, pas d'inégalité de don et d'envoi. C'était parfaitement équitable, pas de déception avec la haine, juste la haine à la même échelle. Alors, oui, Adam préférait haïr, faire la guerre, tuer, blesser, torturer, c'était tout ce qu'il faisait de mieux. Pour lui, ça ne pouvait pas être une chose si mauvaise tant que ça le rendait heureux, ou tant que ça lui donnait l'illusion d'être heureux, car il le savait, tout ce cela n'était qu'une illusion, il ne serait jamais heureux. Il ne pouvait pas l'être. Pourquoi l'avait-il empêché d'entrer ? Parce qu'il en avait eut assez d'attendre, il avait besoin de tellement de réponses... « C'est amusant de voir comme les gens changent avec tant de facilité... Alors que d'autres ne changent jamais. » A ces mots, il approchait lentement de la jeune femme pour s'arrêter trois mètres plus loin au niveau de l'interrupteur qu'il actionnait, laissant la lumière le dévoiler aux yeux de la jeune femme, devenue bien magnifique. Elle n'était plus cette adolescente, mais elle était toujours celle qui l'avait achevé. Est-ce qu'elle le reconnaîtrait ? Pourquoi le ferait-elle ? Il n'avait jamais existé pour elle n'est-ce pas ? Sinon, pourquoi serait-elle partie ? Adrian lui avait dit qu'elle avait fait son choix, peut être mauvais, mais qu'elle ne voulait pas de lui. Qu'il n'était rien à ses yeux. Personne ne voulait de Nemo Nobody mis à part Adrian, il avait toujours été la pour lui au final, mais lui aussi allait payer, avec les autres. Mais il était le premier de la liste d'ailleurs, il paierait cher ce qu'il lui avait fait endurer. Pourquoi est-ce qu'au fond de lui il espérait qu'elle se souvienne de lui ? Dix années s'étaient écoulée depuis, il ne savait rien d'elle, il devait juste la tuer. Elle avait fait sa vie de catin et de traîtresse. Son coeur battait avec intensité dans son abdomen, pourquoi ? Était-il malade ? Était-il souffrant ? Certes, il ne s'était pas ménagé depuis qu'il était à Gotham City, mais il était solide et entraîné. Oui, il avait été préparé à tout. Tout sauf à affronter l'amour. « Est-ce que tu as peur ? » L'interrogeait-il face au silence de la jeune femme en plongeant ses iris bleus dans le regard de la jeune femme, voulait-elle jouait avec sa patience ? Ou l'avait-elle reconnue ? Ou juste compris qu'il venait pour la tuer ? Il ne savait pas, elle était trop humaine et finalement il n'y croyait pas, cette fille était un monstre. Elle l'avait abandonné pour un autre. Et jamais Adam n'avait surmonté cela.


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mer 23 Jan - 16:55

L'aube venait à peine de se lever quand elle passa la dernière bretelle de sa robe noire sur son épaule. Elle regarda le corps endormi de l'homme avec qui elle avait passé la nuit et elle sourit doucement. Une nuit, du plaisir, un peu de chaleur humaine mais juste une nuit avec lui. Elle ramassa ses escarpins et son sac avant de quitter la chambre d'hôtel. Elle voulait profiter de la vie tant qu'elle en avait encore l'occasion, elle savait que son temps était compté à présent. Son père avait envoyé quelqu'un pour lui régler son compte et elle n'était plus vraiment sûr qu'elle aurait les moyens de se défendre contre ça. En réalité, elle n'avait plus vraiment la force de fuir à travers le monde pour être sûre de se faire oublier, en finir une fois pour toute réglerait sans doute les problèmes. On ne sortait jamais vivant de la mafia, quand on y rentrait le seul moyen pour la quitter était de mourir dans une risque contre une famille concurrente ou en étant exécuté par son propre clan. Elle, elle y était née et en tant que fille du parrain elle aurait du être le meilleur membre. Pourtant, elle avait eu des rêves bien plus grands et elle avait cru qu'elle pouvait y arriver mais en fait ce n'était pas le cas. Sa tête avait été mise à prix et la récompense ne cessait d'augmenter, elle avait failli trouver la mort juste avant de trouver refuge à Gotham mais elle sentait depuis quelques jours qu'elle était épiée. Le taxi la déposa en bas de l'hôtel du casino dans lequel elle avait une chambre. Elle paya le chauffeur avant de se diriger vers sa chambre, approchant la clé de la serrure.

« Attends. » Un mot, un seul mot qui avait arrêté son geste. Voilà, elle y était, elle rencontrait enfin celui qui était venu pour mettre fin à sa vie, pour tuer le trésor si précieux du parrain de la mafia qui avait trahis son père, sa famille, son clan et tout ce que pouvait bien représenter ce monde remplit de vices et de meurtres. Elle avait joué avec la seule chose qu'elle pouvait espérer : sa liberté, mais c'était un jeu dangereux et elle savait qu'un jour ou l'autre quelqu'un viendrait mettre la main sur elle avant de l'exécuter. Elle avait tout prévu, elle savait ce qu'elle faisait mais elle n'avait jamais pensé qu'il aurait osé l'envoyer lui. Comment devait-elle l'appeler aujourd'hui Adam Matvey ou Nemo Nobody ? Non Adam n'existait plus … Elle le savait de source sur et puis il n'avait jamais existé que pour elle. Elle s'était lentement tournée en direction de la voix, une ombre était présente sans qu'elle ne puisse réellement distinguer les formes de son corps. Avait-il changé ? Arrivera-t-elle à le reconnaître en dehors de sa voix ? Elle pencha doucement la tête vers le bas alors qu'un sourire venait fleurir sur ses lèvres. Son regard … Il aurait toujours ce même regard, d'un bleu plus beau que le plus magnifique des saphirs existant, un regard hypnotique qui s'était emparé d'elle alors qu'elle n'était qu'une enfant, qui avait capturé le cœur d'une adolescente et y avait fit naître un amour qui ne s'était jamais éteint. Elle avait espéré qu'il fasse un pas vers elle, qu'il lui montre qu'il tenait à elle, qu'il empêche ce mariage et tout le gâchis qui en avait été la conséquence par la suite. Mais il n'avait rien fait, et son père l'avait vendu alors qu'Adrian jubilait de la voir enfin écarter de son chemin. « C'est amusant de voir comme les gens changent avec tant de facilité... Alors que d'autres ne changent jamais. » Elle entendit des pas feutrés avancés vers elle, elle se redressa, prenant la posture d'une femme sur d'elle, de son charisme et de son pouvoir de séduction. Non, elle n'était plus une enfant, elle voulait lui montrer qu'elle était devenue une femme, une femme qui aurait pu être sienne. La lumière fit son apparition et après un battement de cils, elle se mit à le détailler de la tête aux pieds. Il était sombre, aussi sombre que son cœur mais elle le reconnaissait néanmoins, même si presque dix ans s'était écoulé depuis la dernière fois que leurs chemins s'étaient croisés, elle le reconnaissait. Elle laissait le silence planer doucement entre eux, elle ne voulait pas répondre tout de suite, elle voulait savourer cet instant où leurs regards se soudaient l'un à l'autre, profiter de ces retrouvailles qu'elle avait imaginé de milles et une façon. Elle n'aurait jamais voulu que ce soit un autre que lui qui vienne lui porter le coup fatal, car elle avait toujours espéré qu'elle le reverrait une dernière fois avant sa mort. « Est-ce que tu as peur ? » Un sourire amusé apparut sur ses lèvres, la malice devint visible dans ses yeux et elle combla d'une démarche féline les trois mètres qui les séparait encore. « Non je n'ai pas peur Adam … Je n'ai pas peur de toi et j'ai encore moins peur de la mort. » Elle se mordit doucement la lèvre « J'aurais du me douter que mon père t'enverrait toi, ainsi son arme de destruction massive sera parfaite, infaillible, un cœur mort dans un être mort. »

_________________


Dernière édition par Trishka A. Eragovna le Mar 29 Jan - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Ven 25 Jan - 17:05


Trishka Eragovna, sa longue chevelure brune sur ses épaules, le visage fin et tellement féminin, deux magnifiques prunelles noisettes qui le fixaient dans son regard azuré. Nemo ne démordait pas face à elle, il lui en voulait tellement. Pourquoi l'avait-elle abandonnée ? Pourquoi n'avait-elle pas approuvé ce qu'il avait fait pour lui plaire, il avait tout fait pour être le meilleur, mais cette ambition était morte à l'instant même où il avait versé sa première larme sur ce toit où Adrian l’avait empêché de faire sauter la mafia, et aujourd’hui il regrettait de ne pas l’avoir fait car tout ce qu’ils méritaient. Mais s’il l’avait fait, qui aurait fait payer à Trishka ce qu’elle lui avait fait ? Alors finalement, dans une chronologie parfaite il devait commencer par elle. Tout était mort en lui le jour où elle était partie, elle l’avait abandonné et tout avait perdu son sens. Non, il ne voulait plus être le meilleur, pourquoi faire ? Pour être à la tête de quel empire ? Sa princesse était perdue, il ne lui restait plus qu'à errer jusqu'à ce que la mort l'emporte enfin. Il avait fini par oublier son amour, mais l'avait-il banni pour de bon ? Ne l’avait-il pas juste métamorphosé en haine ? Mais le processus inverse était-il aussi impossible qu’il le pensait ? Il ne savait pas, mais il ne pourrait jamais lui pardonner cet abandon. Il ne se souvenait plus, il avait oublié la douceur et la passivité qu'il avait employée avec cette enfant qui était devenue une femme. Il ne se souvenait plus de son enfance, mais il semblait que les moments agréables auprès de la belle Eragovna s'étaient effacés, où plutôt étaient entourés d'un épais brouillard de haine et d'amertume qui l’empêchait de voir à quel point il fut heureux. Elle était toujours aussi belle, c'était une belle enveloppe pour le diable, mais lui aussi... Il n'était pas si mal pour enfermer une âme si sombre, voire plus que charmant. Les femmes lui disaient qu’il pourrait en rendre une heureuse, mais celle qu’il avait voulu rendre heureuse n’avait pas voulu de lui. Il était rongé par la rancune et la souffrance qu'il gardait pour lui. A qui Nemo pourrait-il faire croire qu'il souffrait ? C'était idiot, il était une machine. Rien ne pouvait l'atteindre. Du moins, il aurait voulu l'être vraiment. Nemo l'interrogeait, avait-elle peur ? Il n’avait aucune idée de ce qu’était la peur. C’était ce qui l’avait poussé à prendre Moka chez lui, elle ressentait tellement de choses humaines qu’elle le fascinait... Il aurait voulu lui découper le cerveau pour la comprendre, mais il optait pour la méthode douce en apprenant à la connaitre parce qu’il la trouvait intéressante et talentueuse au lit, c’était assez normal pour une prostitué, l’avoir à ses cotés l’empêchait de se tourner vers n’importe qui pour satisfaire ses besoins sexuels. Il avait trop donné ce corps qui finalement ne lui avait jamais appartenu. Moka était fragile et sûre d’elle, un mélange tellement étrange qu’il n’ comprenait rien, elle le faisait tourner en bourrique mais il adorait cela parce qu’elle était une de ces énigmes de la vie qui le passionnait. Il perdait parfois patience devant tant de faiblesses. La faiblesse humaine vous savez. Il ne savait pas ce que c’était que d’avoir peur. La solitude, la colère, la tristesse il connaissait. Mais la peur lui était inconnue. Cet enfant amnésique sur la civière qui hurlait de toutes ses forces entre les murs du bâtiment de la mafia, hurlait de désespoir et de solitude. Un déchirement profond que de ne plus savoir qui il était, de ne plus comprendre, de ne rien reconnaitre... Des hurlements qui avaient fait trembler les murs de la mafia, mais personne n’était venu lui porter secours.

Elle souriait, est-ce qu'elle se moquait de lui ? Il s'en fichait, se serait lui qui rirait en jetant son corps dans le fleuve en la laissant se noyer avec son coeur. La diablesse s'approchait de lui, il ne bougeait pas, au moindre geste brusque de la jeune femme et il dégainait sa lame pour la planter dans ce coeur qui lui revenait de droit. L'organe pas le symbole, parce qu'elle ne l'avait jamais aimé. La réponse de la jeune femme le poignardait. Non pas parce qu'elle faisait la dure avec lui, ils avaient toujours joué à ce jeu là l'un envers l'autre. Mais parce que personne ne l'avait plus appelé Adam depuis dix ans. Ce n'était pas comme s'il ne s'était pas préparé à ce qu'elle l'appelle ainsi, elle l'avait toujours fait. Elle était l'une des rares personnes en ce monde à savoir qu'il se nommait ainsi. Mais il ne savait pas pourquoi cela le faisait souffrir, peut-être parce qu’elle le reconnaissait, parce qu’elle osait encore lui parler de cet autre qu’elle avait tué par son rejet.. Nemo la fixait calmement puis répondait enfin d’un ton sec « S’il m’a choisi c’est parce qu’il sait que je ne me laisserais pas avoir par ton baratin. Tu as peut-être trompé la mafia russe à Gotham, mais pas moi. » Du moins, elle ne le tromperait pas deux fois... Nemo partait sur la logique que suite à une brulure nous ne touchons plus à l’objet responsable de cette blessure. Mais ce qu’il ignorait, c’était que l’amour ne respectait jamais ce principe. Il ignorait tout de l’amour, il ne voulait rien en savoir car Adrian lui avait expliqué que cela était bien trop dangereux et que cela rendait faible, pourquoi n’avait-elle pas aimé qu’il les protégé ? Il ne savait pas, il ne savait plus, il ne voulait plus se poser ces questions là. « J’aurais probablement pu l’être, mais dans cette vie... Nemo existe et Adam est de trop. » Il n'avait jamais fait le choix de ce qu'il était devenu, il n'avait jamais fait le choix d'entrer dans la mafia. Comme elle. Il avait pensé qu'elle le comprendrait ; il avait pensé que si une seule personne en ce monde pouvait le comprendre et partager ce qu’il vivait c’était elle, mais il était resté seul comme toujours. Sa vie de solitude n'avait jamais cessé, et ce manque qu'il comblait par des femmes, par cette femme qu'il avait rencontré à Gotham. Face à Trishka, il se rendait bien compte qu'Helena n'existait pas. Au fond de son être, la partie de lui capable d'aimer, le soupçon d'un reste d'Adam n'avait cessé de survivre pour elle. Il avait attendu qu'elle vienne le délivrer de la prison qu'il s'était construit pour se protéger du monde entier, cette prison que l'on appelait Nemo Nobody. Adam s'était contenté de se nourrir de la douceur des femmes sur sa personne, de l'amour qu'elles lui cultivaient. Et l'une d'elle avait captivé Nemo et son amour qu'elle éprouvait pour lui avait fait respirer un Adam suffoquant dans l'océan de la douleur et qui trompait Nemo en le laissant croire aimer cette fille, juste pour que jamais il ne renonce à l'amour jusqu'à ce qu'elle revienne. Mais même de retour, Adam était devenu bien trop faible pour lutter contre la colère de Nemo. A trop se protéger du monde, Adam avait laissé grandir Nemo et sa haine destructrice. Il n'avait pas su contenir toute cette colère, il avait abandonné la lutte comme elle l'avait abandonné autrefois, mais malgré tout était resté au fond de lui l'espoir qu'elle le fasse renaitre, mais cette partie de lui était devenue tellement infime, Nemo l'avait même oublié. Il devait la tuer, cela semblait plus que clair dans son esprit, c'était la tâche qui lui était confiée. Nemo ne perdait jamais, il atteignait toujours sa cible, il ne pouvait pas faiblir, il n'en avait pas droit parce qu'il était une machine.



_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Jeu 31 Jan - 11:46

« S’il m’a choisi c’est parce qu’il sait que je ne me laisserais pas avoir par ton baratin. Tu as peut-être trompé la mafia russe à Gotham, mais pas moi. » Son sourire s'était agrandi en l'entendant ainsi parler, il n'y avait pas un mouvement, juste leurs regards soudés, ils se cherchaient et s'attaquaient comme ils l'avaient toujours fait mais aujourd'hui le jeu était plus rude, elle n'était plus cette enfant capricieuse qu'elle adorait afficher aux yeux de tous et lui n'était pas l'homme que son cœur avait tant aimé et qui battait malgré tout toujours pour lui. Il respirait la haine, une haine tournée vers elle en cet instant, il la rendait responsable de tous ses maux comme elle l'avait fait dix ans plus tôt mais si elle avait passé un cap, lui il gardait cette rancœur et il allait enfin pouvoir la déverser sur elle et puis il la tuerait comme on le lui avait demandé, comme un bon chien à son maître qui donne les derniers coups de crocs pour asphyxier la pauvre bête qui a reçu une balle et qui est déjà à terre. Son père était un monstre, il avait géré les moindres parcelles de sa vie, il avait fait de lui une véritable amazone, une guerrière, une tueuse qui savait se faire respecter tout en ayant l'élégance et la distinction qui convenait à toutes femmes du monde. Il lui avait appris à jouer, à manipuler, à faire se soumettre et à jeter après avoir obtenu ce qu'on désirait. Le plan était parfait, ou il aurait pu être parfait … Il n'avait pas prévu qu'elle possédait un cœur, un cœur qui souffrait de cette famille mafieuse qui la maintenait dans un cycle vicieux, d'être entourée que d'hommes qui se battaient comme des chiens enragés pour plaire au big boss et qui étaient plus vils les uns que les autres, n'avoir que des prostituées pour accompagner son éducation de femme et qui cherchaient plus souvent à vous apprendre le savoir du plaisir, que la dignité d'une femme. Oui, elle avait un cœur qui avait été fasciné par un jeune garçon de douze ans qui avait débarqué dans sa vie. Adam, il s'appelait Adam. Elle avait cru en lui même après qu'il ait tué sa première victime, elle avait espéré qu'il avait toujours du bon en lui et elle le savait à chaque fois qu'il la regardait. Mais aujourd'hui, ce garçon n'existait plus. Nemo Nobody n'était rien, ni personne pour elle, il était seulement l'instrument d'une vengeance qu'il accompagnait de sa propre rage, qui faisait saigner son cœur, qui faisait crier son être. Il allait mettre fin à vingt-cinq ans de douleur, peut-être alors devrait-elle le remercier. « Je ne cherche pas à te baratiner, je n'ai pas besoin de mentir puisque tu connais la vérité sur moi ou presque… » Elle laissa échapper un petit rire cristallin « Enfin Adam n'es-tu pas fier de moi ? Je suis devenue tout ce que mon père voulait que je sois, une femme que l'on déteste, une femme que l'on veut voir éliminer, une tueuse hors pair qui n'a pas hésité à trahir pour obtenir ce qu'elle désirait ! Alors oui j'ai trahi la mafia, mais la mafia n'a jamais été ma famille, ce monde me tenait en otages alors que je voulais autre chose. Mon père et ton cher Adrien m'ont volé ma vie en me forçant à épouser ce riche seigneur de je ne sais trop où qui me prenait pour un simple trou où se déverser quand il n'allait pas voir son armada de maîtresses sûrement plus capable que moi de lui donner du plaisir ou un héritier. » Elle avait craché les derniers mots dans une colère qu'elle retenait depuis si longtemps.

Elle se détourna pour reprendre son souffle et le contrôle de ses émotions, elle se détestait quand elle n'arrivait plus à se contrôler, surtout quand elle n'y arrivait pas devant lui. Elle devait se montrer forte, elle devait lui donner l'illusion qu'il ne pouvait pas l'atteindre, qu'elle était plus forte que lui, plus forte que son amour pour lui. « J’aurais probablement pu l’être, mais dans cette vie... Nemo existe et Adam est de trop. » Elle se mordilla la lèvre pour ne pas sourire de désespoir, il était au final tellement naïf sans doute encore plus qu'elle, il n'avait été que l'objet d'une construction d'une nouvelle personnalité, Adrien en avait été le modeleur alors qu'elle, elle avait été l'élément qui avait mis fin au chef-d’œuvre. « Adam existera toujours, au fond de toi il reste là, que tu le veuilles ou non, même si cette partie est en sommeil, elle ne sera jamais morte car elle a fait partie de toi, car elle a vécu pour moi. » Elle soupira doucement tout en collant son dos contre le mur et elle tourna la tête vers Nemo le regardant avec attention. « Pourquoi ? » Murmura-t-elle. Elle respira une nouvelle fois avant de reprendre un peu plus fort. « Pourquoi Adam ? » Elle se colla à lui, glissa sa tête dans le creux de sa nuque avant d'approcher ses lèvres de son oreille. « Pourquoi n'as-tu rien fait quand ils ont décidé de me faire marier ? Je ne pouvais pas me battre seule … J'ai espéré que tu viendrais me sauver mais tu n'as rien fait … Adam tu m'as laissé tomber. Je n'aurais jamais du t'aimer … Peut-être que je serais alors rester la petite fille sage que mon père a tant voulu ... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Lun 4 Fév - 11:39


Elle ne voulait pas le baratiner ? Qu'elle mentait à la perfection il devait l'avouer, qualité ou défaut ? Il supposait que cela lui avait permis de survivre jusque là, donc c'était certainement une qualité pour elle. Lui, il n'avait guère besoin de mentir puisque toute sa vie était un mensonge. Elle riait et il la regardait absent, elle ne l'atteignait pas. S'il avait pensé qu'il pourrait faiblir face à elle, il semblait qu'Adam soit bel et bien mort, Adrian avait réussi. Il avait réussi à le détruire pleinement. Nemo défiait Adam, allait-il se réveiller ? De toute évidence non. Puis elle déversait sur lui sa haine, une rancoeur qu'elle ne semblait pas maîtriser, à moins que cela ne soit un mensonge aussi... Il ne savait plus faire la différence entre ce qui était réel ou non, il ne pouvait se fier qu'à son propre instinct. Fier d'elle ? Il riait faiblement, elle lui donnait juste envie de vomir. Mais au fond les mots qu'elle lui disait le mettait en colère, il la sentait naitre en lui puis grandir au fil de cette tirade. Comment pouvait-elle dire des choses pareilles ? Il restait silencieux, impassible d'extérieur et pourtant au fond de lui il brûlait d'une rage folle. Il ne pouvait pas lui donner sa colère, c'était certainement ce qu'elle voulait, elle voulait qu'il perde pied et l'épargne, mais Nemo ne voulait pas. Puis elle s'arrêtait, elle semblait soulagée de ses mots et désormais c'était à lui d'en supporter le poids. Elle était tellement injuste... Adrian ne l'avait jamais forcé à épouser qui que ce soit, il avait dit à Adam qu'elle faisait une erreur, qu'elle n'avait pas conscience de ce qu'elle perdait, il aurait voulu qu'elle l'épouse lui. Elle voulait le faire tourner en bourrique, mais il ne voulait pas, il répondait qu'il ne se laisserait pas avoir, qu'Adam était mort, qu'il n'avait pas su survivre dans un monde où PERSONNE n'avait jamais voulu de lui. Qu'elle ne mente pas... Trishka répondait alors, ce prénom lui donnait mal à la tête, il avait tellement mal mais il n'avait pas le droit de montrer qu'il avait mal, cette carapace c'était tout ce qu'il avait.

Il cédait. Elle avait gagné. D'un geste vif il reculait et sa main coupait le vent dans un sifflement pour venir claquer sur la joue de la jolie brune, elle atterrissait au sol sans avoir le temps de dire « ouf », il sortait son revolver et le pointait vers la jeune femme, la sueur perlait sur son front. Cette colère intense, cette sensation de perdre le contrôle de la situation... Adam avait répondu à l'appel. « Fermes là Trishka ! Je vais te butter si tu parles encore ! » Il tremblait, jamais il n'avait été si faible, jamais il n'avait eu la main tremblante face à qui que ce soit. Ce n'était pas la peur, c'était une lutte interne. Il devait tirer maintenant, sinon ce serait trop tard... Il le savait, mais il n'appuyait pas sur la gâchette cependant il fit sauter le cran de sécurité sans la quitter des yeux. « C'était ton choix ! Tu me haïssais. N'accuse pas Adrian, je l'ai vu dans ton regard de sale gosse pourrie gâtée ! Tu m'as laissé là bas. Je n'avais plus aucune raison de lutter contre ce qu'ils voulaient faire de moi. Je n'existe pas. » Il n'était pas idiot, il le savait. Il savait qu'on l'avait manipulé, qu'on lui avait fait plus de mal qu'il puisse l'imaginer, mais elle était la première coupable de tout cela. Elle avait été toutes ces années la fille qui avait fait battre son coeur de pierre et elle l'avait laissé là. Elle avait fait le choix de partir et cela sans lui. La mafia n'était rien, pas de famille, juste une prison... « Je ne souffre pas. » soufflait-il en heurtant le mur en reculant de quelques pas, son arme en main n'était même plus braqué sur cette garce. Il avait frappé Trishka, Nemo l'avait frappé. Adam hurlait dans sa tête, il lui hurlait sa douleur et sa colère. Il avait tellement mal à la tête, était-il devenu schizophrène ? Cette voix dans sa tête qui lui hurlait de la laisser vivre, il avait si mal. Nobody toussait faiblement, toute sa vie à la haïr, à haïr la mafia russe et après tout cela, son coeur l'aimait encore. Comment Adam pouvait lui faire ça ? Nemo avait envie d'hurler, de s'arracher ce putain de coeur inutile pour qu'elle le dévore, il n'en pouvait plus. Toutes ces femmes qui voulaient son coeur, toutes ses trainées qui écartaient les cuisses pour lui plaire, il suffoquait de colère en y repensant. Adam avait eut sa chance, il était trop faible pour ce monde, comment celui-ci pouvoir se rebeller ? C'était fini, c'était le passé. « Je n'aurais jamais dû t'aimer... » Une phrase qui torturait Matvey au plus profond de ses entrailles, elle était tellement cruelle. Il s'était trompé, il n'était pas encore prêt à l'abattre, il était trop faible... Toutes ces années à tuer tous ces gens, et finalement ne pas être capable d'offrir à Thriska la mort qu'elle méritait... Adam fixait la belle brune, il lui en voulait tellement. « Tu avais tout ce que tu voulais. Tu n'aurais jamais dû partir. Tu es lâche. » Nemo se débattait avec des mots, ce n'était pas son genre, mais il perdait le contrôle, sa partie humaine s’éveillait... Elle avait eu tout ce qu'elle voulait, elle n'avait pas eu besoin de supporter tout ce dont par quoi il était passé, elle avait eu de beaux vêtements et des jouets... Des jouets... Elle l'avait eu lui, il était tout à elle sauf qu'il ne l'intéressait pas, elle ne l'avait pas même calculé, il n'avait été qu'une petite distraction sans réel intérêt. Qu'elle l'achève par pitié, il n'en pouvait plus, cette vie n'avait aucun but, aucun intérêt et elle semblait avoir duré bien trop longtemps. S'il n'arrivait pas à se venger d'elle, comment se vengerait-il d'Adrian ? Il était faible, il était pathétique, il ne méritait pas de vivre. Pas plus qu'elle. Il avait tellement mal à la tête, il voulait que cela cesse. Il n'y arriverait pas, Adam l'aimait de trop. Adam avait trop besoin d'elle et ne savait lui faire du mal. Il était encore cet enfant sans âme qui fermait les yeux alors qu'elle exigeait qu'il les ouvre, elle exigeait qu'il lui parle et il restait silencieux jusqu'à ce qu'il lui cède et qu'elle reste émerveillée devant son regard. Il lui avait tout cédé, même son premier sourire, et maintenant que pouvait-il lui céder puisqu'il ne lui restait plus rien ?



_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Lun 4 Fév - 16:31

Son souffle était saccadé, les larmes coulaient sur ses joues alors qu'elle se redressait lentement, quand s'était-elle mise à pleurer ? Au moment où elle avait reçu la gifle que venait de lui donner Nemo et dont elle sentait encore la chaleur cuisante sur sa peau ou quand il avait braqué son arme droit sur elle et que la peur de la mort l'avait soudainement rattrapé. Elle ne voulait pas mourir, ou tout du moins, elle ne voulait plus mourir tant qu'elle n'aurait pas eu l'occasion de finir par s'expliquer totalement sur les évènements de leur passé, sur tous les non dits qui les avaient amené jusqu'ici. Qu'elle aurait été sa vie si elle avait finalement fuis avec lui ? Serait-elle toujours à la botte de la mafia, sous le joug de son père mais au moins auprès de l'homme qu'elle aimait. Peut être serait-elle morte aujourd’hui, morte d'avoir défié les plans d'Adrien et qui l'ait exécuté pour être sûr de voir Nemo Nobody existait comme jamais, qu'il tue enfin la faiblesse de celui pour qui il avait tout donné, à moins qu'elle aurait été la cible des ennemis de son mari. Ce qui faisait la force de Nemo c'est qu'il n'avait plus rien à perdre. Mais elle avait envie de vivre encore un peu, elle avait envie de croire qu'elle avait une nouvelle chance avec Adam, de pouvoir l'aimer et qu'il l'aime en retour. Comme la petite fille qu'elle avait été, elle s'imaginait plonger son regard noisette dans les yeux azurés et si hypnotisant de son homme avant de répondre « Je le veux » à la question que lui poserait le prêtre lors de leur mariage, qui sait peut être même qu'un jour ils auraient pu avoir tous les deux des enfants … Mais les rêves semblaient si loin maintenant, il y avait de l'espoir mais si infime qu'elle n'était plus vraiment sûre d'y croire elle-même. « Je parlerais encore même-si tu n'en as pas envie … Il faut que je te dise ce qu'il s'est passé dans ma tête et dans mon coeur avant mon mariage ... » Elle se posa contre le mur et ferma à nouveau les yeux en entendant le cran de sécurité se défaire.

« Tu ne souffres peut-être pas Adam … Mais moi j'ai souffert pour deux. » Elle l'entendit tousser, puis heurter le mur. Elle sentit ses poumons inspirer une grande bouffée d'air, elle avait un répis pour s'expliquer.« Tu avais tout ce que tu voulais. Tu n'aurais jamais dû partir. Tu es lâche. » Elle se redressa, se retenant au mur du mieux qu'elle pouvait alors qu'elle sentait ses jambes chancelantes. Délicatement, elle retira ses chaussures à talons pour être sûr de ne pas tomber et elle reprit avec une nouvelle sérénité dans la voix. « Tu te souviens quand tu as tué pour la première fois … Cet adolescent était orgueilleux à tout point et je n'étais pas mécontente que tu lui donnes un bon coup de pied aux fesses … Seulement tu as tué … Pas comme un homme mais comme une chose incontrôlable et j'ai été aussi déçu que j'ai pris peur … Tu avais changé et je refusais de l'accepter. Comme tu as créé ta carapace, j'ai créé la mienne, celle qui devait me protéger de l'amour que je ressentais pour toi. Mais il faut croire que tu avais capturé mon cœur alors autant devenir la peste, que j'étais avec tout le monde, avec toi. » Elle soupira doucement. « Quand je suis revenue, tu étais juste totalement électrisant, je crois que si aujourd’hui tu as conscience de la sensualité que tu dégages je peux te jurer qu'il y a dix ans tu n'en jouais pas autant. Je faisais tout pour que tu me regardes, que tu n'es d'yeux que pour moi, je voulais me faire désirer. Adrian a été le premier à le remarquer et comme tout bon toutou à mon père il s'est empressé d'aller lui en parler. Il lui a soufflé l'idée qu'il était peut être temps de penser à mon mariage. Et tu connais la suite ... » Elle se mit à rire doucement. « Tu me trouves lâche d'avoir voulu échapper à l'influence de mon mari ? Mari qu'on m'avait fait épouser pour me séparer de toi. J'avais dix-sept ans, je n'avais jamais dis merde à mon père et je ne l'ai fais que bien plus tard. Mais si j'étais restée tranquillement entre les barreaux que mon père avait forgé, nous n'aurions jamais été ensemble. Au final, il n'y avait aucune option qui ne permettait un avenir en commun ... » Elle baissa le regard vers le creux de son poignet gauche, le côté du cœur. Du bout du doigt, elle retraça le A majuscule qu'elle avait demandé à ce qu'on grave dans sa peau il y a de ça plusieurs années. Il avait été son ami, son chevalier, l'homme de sa vie. D'un mouvement rapide, elle vint poser ses lèvres sur les siennes alors qu'elle glissait une main dans sa nuque et qu'elle se perdait ensuite dans les cheveux de Nemo. Puis aussi vite qu'elle était venue, elle avait reculé, ne voulant pas se retrouver une nouvelle fois à terre. « Maintenant fais ce que tu as à faire. » Elle ouvrit les bras, elle ferma les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mar 5 Fév - 12:54


Elle ne voulait pas se taire cette petite idiote ! Nemo la fusillait du regard, il voulait qu'elle se taise ! Qu'elle ferme son adorable bouche et meurt ! Oui, il voulait qu'elle meure parce qu'elle lui tenait tête et cela rendait Nobody fou de rage. Il reculait, il n'en pouvait plus. Pourquoi voulait-elle le faire souffrir à ce point ? Nemo ne supportait plus le poids des mots qu'elle lui disait, il la fixait de ses iris bleus alors qu'elle lui parlait sans relâche, sans prendre son souffle, elle le poignardait à multiple reprise dans le coeur, il était encore vivant ce salaud ! Dire que Nemo était persuadé de ne pas avoir de coeur, elle venait tout chambouler ! Elle n'avait pas le droit de réveiller le passé, pas après ce qu'elle avait fait. Il voulait lui hurler de la fermer, mais aucun son ne sortait de sa gorge nouée de douleur. Elle avait pleuré quand il l'avait frappé et son fort intérieur lui infligeait une douleur nouvelle dans tout son être, il voulait faire ressentir à Nemo la culpabilité d'avoir frappé sa Trishka. Il avait tellement mal, comment pouvait-elle lui faire ça ? Elle finissait, elle le laissait dans un état second, maintenant qu'elle l'avait blessé elle le laissait pour mort, sauf que lui, il la tuerait. Puis sans qu'il n'ait le temps de réagir elle lui bondissait dessus et il avait braqué son arme sur la tempe de la jeune femme tandis qu'elle venait l'embrasser en glissant ses mains dans sa chevelure brune, Adam fermait les yeux à ce doux contact et sentait sa main qui visait sa tempe faiblir. Que ressentait-il ? Il avait imaginé l'embrasser des millions de fois dans son enfance, un geste qu'il aurait voulu faire à chaque fois qu'il avait le bonheur de rencontrer cette gamine dans les couloirs lugubres de cet immense bâtiment dont il n'était sorti qu'au bout de dix longues années de souffrance. Il n'avait jamais osé parce qu'elle ne le regardait même pas, et parce que c'était plus simple de se taire il était resté silencieux et l'observait dans l'ombre alors qu'elle ne pensait probablement pas à lui. Elle prétendait le contraire, était-ce possible ? Que serait-il arrivé s'il avait osé voler un baiser à la fille du parrain ? N'était-il pas suffisamment frappé ? Battu ? Torturé ? En fait, ce n'était pas la souffrance qui l'avait empêché de le faire, parce qu'à ses yeux elle valait toutes ses blessures. Il ne l'avait pas fait parce qu'elle ne voulait pas qu'elle fasse des miettes de son coeur. Et finalement, c'était ce qu'elle faisait à ce jour, dans les casinos de Gotham. Elle le saignait.

Elle se laissait prendre pour cible, ouvrant les bras prête à recevoir un coup qu'elle aurait dû recevoir depuis bien longtemps. Le regard azuré de Nobody la fixait dans cette souffrance, elle fermait les yeux comme s'il allait l'abattre, ici. Comme un animal. Il l'aurait voulu, mais il ne pouvait pas. Il rangeait son arme en s'approchant d'elle, tout allait si vite dans sa tête, et au risque de faire hurler Adam, Nemo la giflait encore une fois. Elle était au sol et il se jetait sur elle pour lui donner de sacré coup de poings dans les cotes, elle avait mal et lui aussi. Probablement n'avait-elle jamais reçut de correction de la sorte, du moins jamais par celui qu'elle disait aimer. Et si elle l'aimait vraiment, elle accepterait. Mais elle mentait, elle se défendrait, elle le tuerait si elle le pouvait pour sauver sa peau, car elle n'était qu'une vermine « Je veux que tu souffres ! » Il l'attrapait par la gorge, serrant ses doigts sur sa peau délicate et la forçait à le regarder. Les yeux de Nemo brillaient de colère et de douleur, il ne se contrôlait plus. Sa conscience le violentait à oser lever la main sur elle mais Nemo ne voulait pas laisser Adam gagner aussi facilement ce combat, il voulait lui prouver qu'elle mentait, elle ne l'aimait pas. « Souffres Trishka ! Comme tu l'as fait souffrir. Adrian et toi, vous l'avez tué. » Il parlait d'Adam, de lui à la troisième personne. Comme s'il s'agissait véritablement de quelqu'un d'autre. Mais c'était le cas, Adam était désormais un étranger pour Nemo. Ses doigts relâchaient la pression autour de sa magnifique gorge, il la trainait sur le sol en lui tordant les bras, elle avait mal. Elle comprenait alors ce qu’il avait pu ressentir le jour où elle est partie ! « Défends toi ! Frappes moi ! » hurlait-il au risque d’alerter les voisins, Nemo ne supportait plus, il ne voulait pas avoir tort, il ne voulait pas laisser Adam sans sa protection, il ne voulait pas être humain, il voulait rester cette machine de guerre, il ne voulait pas avoir mal comme ça...


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mar 5 Fév - 19:24

« Défends toi ! Frappes moi ! » Elle se recroquevilla lentement sur elle, retenant chaque grimace de douleur qui pouvait transparaître sur son visage, même si les larmes ne cessaient de couler alors qu'elle était devenue aussi pâle que la mort. Son corps lui faisait atrocement mal, et l'air ne semblait plus réussir à passer la barrière de sa gorge. Il voulait qu'elle souffrait, et bien elle souffrait et ce n'était pas seulement une douleur physique mais une douleur morale qui était en train de la consumer avec une violence sans borne. Il avait osé. Il l'avait frappé. Elle ne voulait plus le voir, elle ne voulait plus entendre parler de lui, elle voulait mourir. Et alors elle se souvenait, elle se rappelait la dernière fois ou un homme avait posé la main sur elle de cette façon là. Il n'avait épargné que son visage, les apparences étaient ce qu'elles étaient et elles faisaient tout dans cette société impitoyable. Elle se revoyait dans le miroir de la chambre qu'elle occupait à l'époque dans la demeure de son richissime mari, le dos tourné vers la glace alors qu'une de ses domestiques refermait la fermeture éclaire de sa robe qui couvrait tout juste les coups de fouet qu'il lui avait donné en la traitant de garce alors que l'alcool dans son sang avait surement dépassé depuis longtemps sa norme habituelle, elle avait toujours détesté les goûts masochistes de celui avec qui elle devait partager le lit conjugale. Elle l'avait quitté peu de temps après pendant un de ses nombreux voyages d'affaires. Comme la première fois qu'Adam ou Nemo avait tué un adolescent et qu'il l'avait déçu profondément, aujourd’hui cela était encore pire que tout. Elle avait cru qu'il l'avait aimé, et elle avait toujours compté sur ça pour qu'il ne lui fasse pas de mal mais elle s'était trompée, elle avait été la seule à ressentir quelque chose qui vaille vraiment le jeu dans toute cette histoire. « Si tu m'avais aimé, tu n'aurais jamais levé la main sur moi » Murmura-t-elle plus pour elle que pour lui.

La douleur la tenaillait tellement qu'elle ne savait plus vraiment quel endroit était le plus douloureux. Elle ne serait même pas étonner que son épaule soit déboité et quand elle portait la main sur son ventre, elle n'osait même pas effleurer sa peau de peur de ne pouvoir se retenir de hurler. Elle n'était plus en colère, elle n'avait surement plus assez de volonté pour ça, elle voulait juste que tout ça finisse maintenant. Elle rampa sur le sol jusqu'à toucher le mur pour pouvoir se coincer contre celui-ci même s'il était difficile de tenir avec le ventre plié. « Encore une fois je vais être désolé de te décevoir mais je ne me battrais pas, je n'ai pas envie de le faire contre toi même si je sais parfaitement me défendre après tout tu n'es pas le seul à avoir tué dans ce couloir … Tu peux bien ameuter tout le quartier ou toute la ville si tu veux je m'en contrefiche. » Elle toussa doucement, elle avait la gorge totalement sèche mais au moins sa respiration revenait un petit peu plus même si sa cage thoracique la faisait souffrir. « Putain ! Finis en, tu veux me tuer depuis que tu es dans ce couloir alors vas y, tu attends quoi ?! Tu t'es bien amusé, tu m'as maltraité, tu vois que je souffre alors arrête ton jeu Nemo et accomplit ce pourquoi tu as été envoyé et passe à autre chose. Tue moi et je serais enfin libre ! Tue moi Nemo et tu seras enfin libérer de moi ! Le suicide pourrait être une façon de mettre fin à tout ça mais j'ai encore ma dignité alors fais ce que tu veux, prends ton flingue et tire moi une balle dans la tête, ou frappes moi jusqu'à ce que mort s'en suive à moins que tu ne préfères m'étrangler, apparemment tu étais plutôt bien parti pour ça il y a quelques instants. Défoule toi Nemo car quand je serais morte tu ne pourras plus jouer avec moi. Je t'ai déjà donné mon cœur alors je peux bien te laisser me prendre ma vie ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mer 6 Fév - 13:02


Elle ne se débattait pas, elle ne bougeait pas, elle refusait de se battre avec lui, elle refusait de lui montrer ce qu'elle savait faire, il n'était pas assez bien pour ça aussi à ses yeux ? Il ne valait donc rien ? Pas même en tant que tueur ? Il n'était pas suffisant pour qu'elle se fatigue à se battre ? Il s'était noyé sans elle, comment pouvait-elle le mépriser à ce point ? Nemo était confu, elle pleurait. Il la trainait au sol pour qu'elle décide enfin de se battre, il la déshonorait, mais elle ne fit rien. Il lui demandait de répondre à ses coups, il le voulait mais elle n'obéissait pas. La belle princesse russe n'en faisait encore qu'à sa tête encore une fois. Alors doucement il cessait. Elle murmurait une phrase qui faisait hurler Adam de douleur dans sa tête, c'était tellement puissant qu'il la lâchait. Il la laissait se plier contre le mur comme une bête blessée, finalement c'était ce qu'elle était. Il restait là au sol à environ un mètre de la jeune femme qui restait dans son coin pliée en deux sous la douleur, Nobody ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait, pourquoi ne l'avait-il pas étranglé jusqu'au bout ? Il aurait dû la tuer, il aurait dû le faire là ! Même si c'était pour mourir des mains d'Ilyas par la suite comme celui ci l'avait prévenu, mais quelle importance ? Il s'en fichait, il se fichait du monde entier. Il se fichait de tout, de tout le monde. Personne ne l'aimait, il était seul. Seul au monde, et il était là, face à elle sans savoir quel choix faire, sans savoir s'il survivrait, mais quelle importance ? Elle toussait alors qu'elle déclarait refuser de se battre contre lui. Nemo la tuait du regard alors qu'elle reprit la parole pour lui dire d'en finir. Le tueur reprenait son souffle et se plaçait à coté de la jeune femme, transpirant comme s'il venait de lutter contre dix hommes, mais c'était pire, il luttait contre Adam : le seul cauchemar de Nemo. « Tu as raison. C’est fini. » soufflait-il alors, son revolver entre les doigts, il coiffait sa chevelure brune avec l’autre pour dégager son joli visage avant de coller son canon sur l’occiput du crâne de la russe tout en la fixant, elle lui donnait vraiment sa vie ? Elle la lui offrait comme ça ? Sans se battre ? Pourtant, la mort semblait lui faire tellement peur...

Doucement il appuyait sur la gâchette, elle avait peur et tellement mal, ils se fixaient, elle acceptait de mourir pour lui... Il appuyait et elle fermait les yeux rompant ce contact pour la dernière seconde. Mais rien, juste un petit clic. L'arme n'était même pas chargée. Elle ouvrait à nouveau les paupières et il plongeait ses iris bleus dans son regard envoûtant, son arme tombait au sol. Quelques semaines plus tôt une expérience de ce genre avait eu lieu dans les couloirs du casino avec une autre femme, sauf qu'elle s'était battue et qu'ils auraient pu mourir tous les deux. C'était différent ce jour là, Trishka lui donnait ce qui lui restait, sa vie. « Tu avais gagné depuis le début Trishka... » soufflait-il, prenant doucement la jeune femme dans ses bras musclés, Adam posait sa tête au creux du cou de sa belle, il fermait doucement les paupières, quelques secondes de répit, sa carapaces totalement brisée le laissait à nu, et les fragments de Nemo le poignardait à multiples endroits ; c'était bel et bien fini, mais pour lui. Non, il n'avait pas chargé son arme, il n'avait pas su placer cette chose métallique dans le chargeur pour lui faire sauter la cervelle, il n'en avait pas eut le courage et la force. Elle avait gagné avant même qu'il vienne la rencontrer. Les lois de la mafia étaient très claires entre ses membres, si l'un perdait face à l'autre, il devait mourir. S'il ne répondait pas à la mission du père de Trishka, il serait tué de toute façon. Il voulait mourir dans les règles de l'art. Qu'elle fasse ce qu'il n'était pas capable de faire, il était trop faible. Il tirait son poignard et le plaçait entre les doigts de la jeune femme et ajoutait « Je n’existe pas, je ne suis personne. Mais si je n’ai pas même existé dans tes yeux, laisse-moi y mourir. » Il serrait ses doigts autour de la main de la jeune femme pour que celle-ci se referme autour de son poignard, Adam souriait. Finalement, sa mort stupide il ne l’aurait pas. Il allait mourir en existant pour la première fois, il aurait enfin une quelconque valeur pour quelqu’un ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, et peu importe si c’était à la fin de celle-ci. Il ne manquerait à personne, on l’abandonnait sans cesse et le laissait pour mort. C’était fini, elle avait raison. Sa main tombait sur sa cuisse, il restait là a coté d'elle, un bras autour de sa taille, la tête tombée au creux de son cou. Elle sentait bon, cette odeur de la mort, il était né dans une mort tout à fait différente. Celle-ci semblait tellement... Parfaite. Nemo ouvrait lentement les yeux et observait ce A devant ses yeux dans cette main qui tenait cette lame qui le transpercerait « Tu as gagné. » lui soufflait-il avant de rire faiblement « J'ai perdu. » disait-il en continuant de rire, il avait perdu ! Lui ! Nemo Nobody ! Combien de fois Adrian lui avait-il dit qu'il ne perdrait JAMAIS ? Combien de fois ! Adrian avait eu tort ! Adrian s'était trompé ! Et il suffisait de cela pour faire rire Nemo, oui, finalement cette vengeance était des plus pathétiques, mais sa mort suffirait à faire souffrir cet ordure qui avait prétendu prendre soin de lui. Ce « père » serait le seul à souffrir, non pas parce qu'il aimait Nemo, mais parce qu'il serait touché dans son orgueil. Alors Nemo riait face à la mort, il riait de satisfaction d'achever Adam en s'achevant lui-même et il riait de détruire tout ce qu'avait construit Adrian. C'était tellement agréable qu'il oubliait sa propre mort, juste cette destruction qu'il laisserait derrière lui semblait compter.


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mer 27 Fév - 17:39

« Tu as raison. C’est fini. » Elle se retint de sourire tristement en entendant ses quelques mots sortirent de ses lèvres. C'était lui qui demandait qu'elle se batte, qu'elle l'affronte et qu'elle montre de quoi elle était capable et encore une fois c'était lui qui finissait par se soumettre à sa volonté. Elle aurait du se sentir fière de ce pouvoir qu'elle avait sur lui, cela avait toujours eu quelque chose qui l'amusait, avec malice elle en profitait de temps en temps mais la seule victoire qu'elle aurait voulu avoir sur lui c'était la victoire sur son cœur. Elle ne put s'empêcher de frissonner quand elle le sentit caresser ses cheveux mais quand le canon se posa sur l'arrière de son crâne alors elle eut l'impression qu'elle allait perdre contact avec la réalité, tellement la peur enserrait sa poitrine. Elle avait du mal à respirer, une sueur froide lui glissait le long de la colonne vertébrale alors que le reste de son corps souffrait encore de la maltraitance que Nemo lui avait fait subir quelques instants plus tôt. Ses yeux accrochèrent ceux de l'homme juste en face d'elle et bien malgré sa volonté. Elle voulait partir avec le souvenir de ce regard azuré qui un jour avait rencontré celui d'une petite fille de six ans. Quand il appuya, elle ferma les paupières, elle inspira un grand coup et elle attendit. Un clic, mais rien ne se passa. Elle osa fixer à nouveau Nemo pour comprendre ce qu'il se passait et l'arme tombait au sol, rien de plus. « Tu avais gagné depuis le début Trishka... » Elle se permit de reprendre son souffle, restant sans aucune réaction pendant quelques instants. Pourquoi ? Pourquoi n'avait-il pas chargé l'arme alors qu'il était venu la tuer ? Il lui avait dis et elle savait qu'il l'avait voulu, Nemo l'avait voulu. Mais là devant elle Nemo n'était plus, Adam avait repris pour un temps au moins le contrôle d'un corps dans lequel il était depuis bien trop longtemps enfermé. Elle sentit ses deux bras puissants se refermer sur elle et sa tête venir se poser dans le creux de sa nuque. Elle grimaça sous la sensation de douleur mais bien vite elle oublia tout ceci pour pouvoir se serrer dans les bras de l'homme qu'elle aimait. Elle caressa tendrement sa nuque, embrassa ses cheveux avec tendresse avant de glisser ses lèvres sur la peu d'Adam et elle déposa une multitude de petits baisers. Sa main glissa le long de son torse, elle ne voulait plus quitter la chaleur de ses bras. Elle voulait oublier ce combat entre eux, ce combat avec lui-même. Adam s'était battu pour elle et finalement peut être que son chevalier était toujours en vie.

Sa main se referma sur le manche d'un poignard que lui avait tendu Nemo. Elle baissa le regard sur l'arme quelques instants, le froid venant à nouveau l'a traversée de part en part. « Je n’existe pas, je ne suis personne. Mais si je n’ai pas même existé dans tes yeux, laisse-moi y mourir. » Après ses mots, elle le sentit appuyer un peu plus sur ses doigts, il lui demandait implicitement de le tuer, de mettre fin à sa torture et de le libérer de ce monde où on l'avait enfermé. Elle savait que le contrat qu'on avait mis sur sa tête entraînait beaucoup de choses, elle devait mourir ou elle devait tuer son adversaire. Elle avait pris l'avantage sur Nemo, lui le champion de la mort. Ne jamais perdre … « Tu as gagné. » Souffla-t-il avant de rire faiblement. « J'ai perdu. » Elle regarda à nouveau la lame alors qu'elle n'arrivait pas à dire un seul mot, la gorge nouée, elle était prête à déverser un nouveau flot de larmes. Elle le frappa à l'épaule avec le peu de force qu'il lui restait encore, tentant par ce moyen de le repousser. « Je ne te tuerais pas ... » Murmura-t-elle. « Je ne peux pas te laisser m'abandonner … ». Elle lui tourna le dos avant de lancer le poignard vers le fond du couloir et elle sourit faiblement en le voyant se ficher dans la plainte du mur, elle se défendait encore pas mal dans le lancer de couteau finalement. « Tu m'excuseras mais j'ai d'autres projets pour toi Adam et aussi pour nous deux ! » Elle se tourna vers Adam et elle s'approcha de lui lentement, posant ses lèvres à la base de sa nuque, elle caressa sa mâchoire avec tendresse puis elle captura les lèvres d'Adam dans un baiser chaste tout d'abord puis de plus en plus sensuel, venant presser sa poitrine contre le torse musclé de l'homme. Elle mordilla légèrement sa lèvre inférieur pour pouvoir accéder à l'intérieur de sa bouche alors qu'une main venait se perdre dans les cheveux d'Adam.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Mar 5 Mar - 20:03


Adam était là, contre elle. Finalement c'était l'endroit où il avait toujours voulu être. Auprès d'elle, une place dans son coeur. Mais il n'avait rien, il n'avait rien de tout ce qu'il avait désiré. Peut-être avait-il voulu trop grand pour lui. Pourtant, il y avait cru. Finalement, il avait compris avec le temps et la douleur, que l'amour était pire que tout. Il ne voulait plus souffrir, il ne voulait plus sentir cette horrible sensation d'abandon... Il avait tiré et elle avait pleuré et tremblé face à la mort. Elle était tellement faible, trop faible. Pitoyable Trishka, elle ne méritait pas de vivre et pourtant il n'avait pas eu la force de l'achever. N'était-il pas ce fait encore plus pathétique qu'elle ? Il ne savait pas, il se sentait vide et désarmé face à elle. Nemo se sentait brisé, cette protection qu'il avait contre les autres, n'était jamais qu'un voile de poussières face à la belle. Il se sentait atteint, juste en plein coeur. Elle avait réussi, malgré toutes ces années à rester à ses yeux la seule et unique femme qu'Adam ai jamais aimé. Quant à Nemo, il ne pouvait lutter contre cette force qui les unissait. Cependant, Adam se souvenait. Comment aurait-il pu oublier ses souffrances ? Le visage de Pandora, qui finalement l'avait trahis en disparaissant sans lui laisser de trace, elle, qu'il avait cru capable de l'aimer tel qu'il était caché sous ce masque de Nemo Nobody. Mais elle était partie, et Adam savait que jamais personne ne pourrait accepter cette personne monstrueuse qu'il avait crée, qui était son seul refuge. Oui, personne ne le pouvait, et surtout pas Trishka... Elle haïssait cette part de lui, pourtant Nemo existait dans cette vie d'inexistence. Il avait été le seul à le sauver des horreurs de se monde, la meilleure défense était de prétendre... Nemo serait toujours là pour le protéger et mordre. Oui, il se vengerait, de tous. Adam le voulait. Il ne pouvait pas être parfait, la colère, la vengeance ; c'était lui. Il avait créé tout ça, il n'était pas aussi faible qu'il en avait l'air. Trishka avait cette magie de faire taire ses pulsions, faire taire les hurlements qui torturaient Adam et le poussait à être Nemo. Pourtant, Nemo serait à jamais lui.

Elle devait le tuer. C'était lui ou elle. Ce serait elle. Elle devait le faire et elle le savait. Pourtant, Adam sentait qu'elle n'oserait pas. Oui, il sentait qu'elle ne le ferait pas. Mais Nemo voulait qu'elle le fasse, parce que c'était le mieux à faire. Ils n'étaient pas faits pour s'aimer. Adrian viendrait l'arracher d'elle par tous les moyens, même en la tuant. Nemo le savait, c'était un amour perdu, un amour qui ne pouvait exister, un amour qui était mort à l'instant même où il avait commencé. Cependant, cet amour avait survécu malgré toutes les années et épreuves. Adam voulait mourir, sa vie n'avait pas de but. Juste détruire, nourri par la haine qu'il avait éprouvé envers elle et Adrian. La vie n'avait jamais eu de sens à ses yeux, depuis le jour où elle avait détourné le regard lorsqu'il eut tué pour la première fois. Comme s'il avait troqué son âme contre la vie de l'autre. Il sentait une pression sur son épaule, il ne bougeait pas. Qu'attendait-elle ? Il était prêt. Il n'avait pas peur lui. La mort, ne lui avait jamais fait peur, c'était son amie. Son unique amie en ce monde. Elle refusait. C'était tellement prévisible. Il plongeait son regard dans celui de cette princesse russe, il demeurait silencieux en la regardant lui tourner le dos. L'abandonner... N'était-ce pas ce qu'elle méritait après l'avoir abandonné lui ? Il songeait qu'elle le méritait. D'autres projets ? Qu'allait-elle faire ? Se servir de lui ? Probablement aurait-elle raison de faire cela, il était tellement pathétique. Mais Nemo ne laisserait pas faire la jeune femme, même s'il savait que la guerre était perdue, il pouvait encore gagner quelques batailles. Pour eux deux ? Adam relevait doucement son regard azuré vers la jeune femme qui lui faisait à nouveau face, il la laissait s'approcher sans réagir. Comme s'il n'était pas là, pourtant il était plus que conscient de ce qu'il se passait autour de lui. Les lèvres si douces de la jeune femme sur sa peau le laissaient sans le moindre mouvement, ses doigts sur son visage pouvaient faire tout ce qu'ils voulaient sans qu'il ne bronche. Les lèvres de la jeune femme venaient alors sur les siennes, ses yeux se fermant lentement. C'était doux et tendre, le genre de contact dont il n'était pas vraiment si habitué. Leurs langues jouaient dans sa bouche, il finissait par glisser ses doigts derrière la nuque sentant ce brulant contact entre leur corps. Le baiser se rompait et ses paupières se levaient doucement pour trouver le regard de la jeune femme « Trishka... Non. » soufflait-il en caressant doucement sa nuque puis son cou. Adam savait que c'était là un jeu dangereux, beaucoup trop dangereux... Pourtant, doucement il attirait la jeune femme pour déposer un baiser sur ses lèvres à son tour, il se sentait bien... C'était idiot mais c'était la vérité... Doucement sa seconde main glissait autour de sa taille et s'engageait dans une caresse douce et pleine d'affection. Sa main quittait sa nuque pour glisser le long du dos de la jeune femme pour l'attirer contre lui encore un peu plus avant de souffler à son oreille « Tu me rends fou... » ses lèvres parcouraient son cou avant de rejoindre ses lèvres, il fit doucement basculer la jeune femme vers le sol, se penchant au dessus d'elle, Adam perdait les pédales, il devenait complètement fou... Fou d'elle. Ses doigts glissaient autour de sa gorge lorsqu'il s'éloignait. Exerçant une légère pression plus qu'insuffisante pour lui couper ne serait-ce qu'un peu la respiration, c'était plus de l'intimidation qu'autre chose bien qu'il savait que ça ne marcherait jamais entre eux dans ce domaine. « Toi et moi... Nous savons comment cette histoire doit se finir. » soufflait Nemo en caressant sa chevelure brune avec sa seconde main, il se voulait impassible, mais les yeux d’Adam brûlaient de douleur. Ils avaient tords de faire cela, la fin serait d'autant plus douloureuse pour le survivant. Elle se relevait alors qu'il disparaissait dans le couloir après avoir reprit ses armes juste inutiles, il en se retournait pas sans quoi jamais il n'aurait pu partir. Il ne voulait pas l'entendre, il voulait s'éloigner et ruminer sa défaite face à Adam.


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Sam 16 Mar - 9:25

Il y avait tout un monde qui la séparait d'Adam, elle le savait depuis toujours mais pourtant elle continuait à espérer. Elle revoyait encore cet adolescent qui s'était déchaîné contre un autre, de quelques années son aîné, elle avait eu peur, elle avait pleuré. De longues heures dans sa chambre, elle n'avait voulu voir personne, elle ne s'était pas plus présentée à l'infirmerie pour prendre des nouvelles du chevalier qui n'en était pas vraiment un au final. Elle se l'était idéalisée, mais comme tout ce que touchait mon père ou Adrian, celui-ci devenait un monstre sanguinaire retenu par une laisse qu'ils savaient tous les deux si bien maîtriser. En étant la fille du parrain de la mafia russe, elle avait eu la chance d'avoir une plus grande liberté, on n'attendait pas d'elle qu'elle devienne une tueuse professionnelle mais plutôt qu'elle soit une bonne épouse pour un autre mafieux qui satisferait les affaires de l'un ou de l'autre des partis. Elle s'était forgée seule et c'était peut être pour cela qu'aujourd'hui elle criait tant qu'elle voulait être libre. Pourtant la honte qu'elle avait fait subir à son père ne la quittait pas, mais dès qu'elle avait fuis son mari avant de divorcer, elle savait que plus jamais elle ne pourrait le revoir, qu'il ne pouvait pas comprendre, après tout son mariage avec sa mère n'avait été que le point de ralliement d'intérêts beaucoup plus grand. Mais tout le temps où elle avait été dans la mafia, elle avait suivis la progression d'Adam, ne pouvant finalement se détacher entièrement de son souvenir et de son amour pour lui. Tout au long de sa vie, elle avait compris qu'il serait séparé par une chose, alors qu'elle avait peur de la mort, lui il avait peur de la vie. La mort était l'amie de Nemo, sa compagne de route, immatérielle et pourtant si réelle. Pour lui, il n'y avait que deux choix possibles, tuer ou être tué. Elle savait qu'aujourd'hui, en ayant gagné sur son coeur, elle devait le tuer, pas seulement car c'était la règle et qu'il connaîtrait la mort par son père dans le cas contraire mais parce qu'il n'aimait pas la défaite, il ne l'avait jamais connu avant ce jour-là.

Pourtant elle ne pouvait pas, elle ne s'était pas battue alors que son corps était fait pour la traque, le combat à main nue avant de tuer silencieusement mais surement ses victimes, même si l'arme de Nemo avait été chargé et qu'il n'aurait pas décidé que la balle était pour elle, elle n'aurait jamais appuyé sur la détente. Ce poignard dans sa main ne serait pas non plus l'arme de son crime. Elle ne voulait pas l'avoir dans la mort, elle voulait le sentir vivant sous ses doigts, puissant contre son corps. Elle le réclamait entièrement. Elle avait fini par poser ses lèvres sur les siennes, espérant une réaction de sa part qui ne venait pas, puis il avait glissé ses doigts sur sa peau, l'électrisant au passage, leurs lèvres s'étaient ouvertes pour que chacun puisse connaître la bouche de l'autre. A bout de souffle, elle avait à nouveau rencontré son regard « Trishka... Non. » avait-il murmuré, mais elle se moquait à présent de tout ce qu'il pouvait bien lui dire, elle avait déjà gagné. Le corps d'Adam s'éveillait, l'homme qu'elle aimait était en train de prendre le contrôle, lèvres contre lèvres, corps contre corps, elle frissonnait déjà de plaisir. Ses jambes se glissèrent autour de la taille de Nemo, alors que ses mains survolaient sa peau dans une douce caresse, tentant toujours de pouvoir en caresser le plus possible. Ses lèvres dans sa nuque, puis son corps étendu sur le sol, il la dominait entièrement et elle ne pouvait qu'éprouver un plaisir extrême à le voir ainsi. La faible pression qu'il imposa autour de sa gorge la fit échapper un faible gémissement, il n'était pas le seul à devenir complètement fou. « Toi et moi... Nous savons comment cette histoire doit se finir. » Elle sourit doucement « Et alors, tu as peur de quoi Adam ? D'éprouver enfin la sensation de me posséder, de te savoir si vivant en me faisant l'amour. Je peux enfin être tienne aujourd'hui, comme dans nos rêves perdues. Je me moque de l'issue que tout ça nous donnera, tu m'auras aimé et c'est tout ce qu'il me faut ! » Elle déboutonna les premiers boutons de sa chemise avant de faire doucement glisser celle-ci le long de ses bras, se redressant elle posa ses lèvres dans sa nuque, suçotant sa peau avec délice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Ven 22 Mar - 20:09


Que faisait-il ? Il devait réfléchir, il devait cesser cette bêtise et mettre un terme à cette folie. Ils étaient en train de détruire tout ce qui l'avait toujours protégé jusque là, n'étaient-ils pas en train de se détruire mutuellement ? C'était elle ou lui, cela ne pouvait être elle et lui. Il y avait une immense marge entre ce qui devait être et ce qu'ils faisaient à cet instant. Pourtant Adam se sentait bien, il parcourait les lèvres de cette femme tant aimées et désirées. Les autres semblaient si fades, si vides et sans intérêts. Au fond, cela avait toujours été le cas, d'où son mépris envers la gente féminine qui n'était à ses yeux bonnes qu'à écarter les cuisses. Ceci dit, il n'avait jamais sous estimer leur intelligence, car seuls ces êtres infâmes savent vous torturer de l'intérieur. Penché au dessus d'elle, il sentait la chaleur de ce corps contre le sien, elle était si belle et si attractive. Il l'embrassait à quelques reprises, sentant à chaque fois un peu plus le désir de l'embrasser augmenter. Comment pouvait-il être faible de la sorte ? Lui donner son corps et ses désirs, le méritait-elle seulement ? Il ne savait pas, il savait juste que lui ne méritait pas de vivre un instant de plus. L'envie dévorait Adam, mais l'idée d'une première défaite hantait Nemo. Il ne pouvait pas perdre, ce n'était pas dans sa nature, il s'était toujours dit que la mort serait l'issue de sa défaite, mais là c'était différent. C'était comme si en perdant, il avait gagné autre chose. Une part de... Bonheur ? C'était idiot n'est-ce pas ? Oui, ça l'était. Les mains de la jeune femme le rendait fou, il se laissait bercer par ses désirs et doucement se penchait au dessus d'elle. Adam n'aurait jamais osé la toucher de la sorte, du moins pas de cette façon. Il n'aurait jamais prit cette position de dominant, elle avait été cette gamine qui le tapait de ses minuscules mains en exigeant qu'il ouvre les yeux, il lui avait tenu tête juste parce qu'il était bien trop perdu à cette époque là. Puis il avait ouvert les yeux, observant cette gamine fascinée par ces choses azurés qui permettait à l'enfant de voir, il l'avait fixé avec ceux-ci, aimant déjà cette petite fille de tout son coeur. Doucement ses doigts glissaient autour de sa gorge, il ne faisait rien. Pourtant elle devait mourir. Son sourire angélique et ces mots diaboliques, elle savait doser entre Adam et Nemo. Probablement parce qu'elle fut l'une des rares à l'avoir connus lorsque ces deux personnes n'étaient qu'un.

Elle le provoquait. Nemo et son esprit de combattant qui ne reculait devant aucun défis et Adam qui semblait plus que réceptif au message quelle lui envoyait. Doucement il sentait les petits doigts habilles de la jeune femme déboutonner sa chemise tout en parlant, il laissait glisser ses mains du cou de la jeune femme pour une caresse le long de son corps pour venir se poser sur les cuisses de la jeune femme autour de lui, fermant lentement ses yeux azurés il semblait réfléchir, mais c'était devenu trop difficile de penser avec logique sans se laisser influencer. Le raisonnement de Nemo était repoussé par Adam et vice versa. C'était la première fois que ce genre de chose lui arrivait et c'était assez déroutant. Sa chemise le quittant, il décollait doucement ses mains de la jeune femme pour laisser tomber ce tissu au sol, la laissant s'approcher de lui et dévorer sa peau brulante qui n'attendait que cela. « Je n'ai peur de rien... » soufflait-il en enlaçant doucement la jeune femme dans ses bras pour faire contact entre son torse et la jeune femme, ce tissu entre eux était quelque peu dérangeant à ses yeux. Nemo n'acceptait pas qu'on lui dise qu'il connaissait la peur, pas par orgueil mais plutôt parce qu'il enrageait de n'avoir idée de ce que cela était. « Les rêves sont stupides Trishka. » Répondait-il en glissant doucement ses mains sur les longues jambes de celle qu’il aimait depuis toutes ces années. Il la poussait doucement en exerçant une pression légère sur sa taille afin de capturer ses lèvres qui lui manquaient déjà. Soupirant légèrement il l’allongeait à nouveau à même le sol et caressait lentement sa peau sous ce tee-shirt devenu gênant. Les rêves sont stupides, tout autant que l’amour et l’espoir. Pourtant, il ne semblait pas agir en conséquence de ses mots. Mordant doucement sa lèvre inférieure il se redressait doucement, les mains autour de sa taille, levant son regard au plafond pour reprendre ses esprits. « Dimitrei veut ta mort, je suis né pour le servir. Il parrait. » reprenait-il enfin en posant ses yeux azurs sur elle pour venir l’embrasser avec douceur. Oui, il parlait de sa naissance comme d’une chose assez floue. C’était à ses yeux le jour du commencement, le dernier jour où ses souvenirs l’emportaient, mais qui savait qu’Adam avait été un garçon amnésique formaté parce cher Adrian ? Et bien Adrian, Dimitrei et sa fille. Un secret de famille très bien gardé. Il savait qu’elle pourrait le comprendre dans cette phrase « Je ne suis pas fais pour vivre... Je ne suis pas prêt. » Il laissait supposer qu’il avait quelque chose à faire avant de pouvoir enfin vivre ; mais sa vie se résumerait à la mort n’est-ce pas ? Il ne savait pas, tout ce qu’il savait c’était qu’il ne serait jamais libre aussi longtemps qu’Adrian et les autres respireront. Ni Nemo, Ni Adam n’était un lâche. Il refusait de fuir, il voulait se battre quel que soit le prix. La vie n'avait jamais eut d'importance à ses yeux. Enfin Adam souriait, caressant du bout des doigts son visage fin avant de souffler « Tout comme je n’étais pas prêt pour te tuer. Je ne l’ai jamais été, j’ai perdu Trishka mais je n’ai jamais vraiment essayé. » Ce n’était pas parce qu’il ne savait pas qu’il avait perdu, mais parce qu’il ne voulait pas, c’était tout à fait différent. Ceci dit, elle avait gagné tout de même. Mais la volonté, il l’aurait pour faire la guerre aux autres. Une guerre qu'il ne saurait perdre.


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 37
♠ Nombre de Jetons : 220

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Trishka A. Eragovna
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Dim 31 Mar - 19:51

Rêver ? Il n'avait donc jamais rêvé ? A part de la mort de chacune des personnes pour qui il avait été engagé. Elle avait toujours rêvé, elle rêvait de vivre, d'avoir un bon mari, une belle vie, des enfants … Mais ça ce n'était que des rêves d'enfants, qu'elle avait perdu quand le chevalier avait finis par porter le coup fatal à un adolescent de quelques années son aîné. Alors elle avait commencé à vouloir s'émanciper, elle voulait faire des études en Europe, loin de son père mais il n'avait pas voulu à cause de la menace que pouvait représenter par exemple la mafia italienne. Alors il l'avait enfermé dans un pensionnat et l'avait fait devenir une merveilleuse petite femme avant de la faire épouser par un homme riche qui devait servir aux besoins de son père. Elle avait finis par rêver du plus impossible c'est-à-dire de la liberté. Elle ne l'avait jamais atteinte même quand elle avait quitté son mari, qu'elle avait réussi à divorcer ou jusqu'au moment où elle avait atterri à Gotham et qu'elle était devenue institutrice, tentant de rattraper ses fautes en venant enseigner la vie à des enfants encore innocent. La liberté était illusoire, Nemo et elle en étaient la preuve. S'il n'arrivait pas à la tuer et qu'elle nous plus, elle ne pouvait pas ignorer tous les problèmes que cela allait engendrer. Elle caressa tendrement sa joue alors que ses mains glissaient sur ses jambes « Les rêves sont stupides Trishka. » Elle soupira « Les rêves sont stupides à partir du moment où on les voit comme ça … Je ne dis pas qu'ils se réaliseront un jour Adam mais j'y crois encore, car les rêves sont les dernières choses auxquels on peut s'attacher quand on ne possède plus rien ... »

Elle gémit doucement quand il mordit sa lèvre inférieure. « Dimitrei veut ta mort, je suis né pour le servir. Il parait. » Il s'éloignait d'elle pour mieux se rapprocher, un instant il semblait détester l'attirance qu'il avait pour elle et l'instant d'après il venait l'embrasser, et les sensations qui en découlaient ensuite la chamboulait entièrement. Oui cette relation était mauvaise autant pour elle que pour lui, car elle ne pensait pas qu'elle pourrait un jour se défaire de tout ce que lui apportait aujourd'hui de le fréquenter aussi intimement. Elle avait l'impression que leurs deux corps étaient fait pour se coordonner dans les choses de l'amour, alors que leurs cœurs battaient l'un pour l'autre avec force. Pourtant, quand il prononça le prénom de son père, elle se sentit légèrement refroidis alors que ces yeux se fermaient automatiquement. Elle imaginait ce que son père pourrait lui faire si aujourd'hui elle le rencontrait, elle savait que les choses pouvaient rendre la situation difficile mais que ce soit dans la mafia ou pas elle ne comprenait pas comment il pouvait à ce point renier son propre enfant et envoyer le meilleur de ses tueurs pour exécuter le contrat. Elle eut un petit sourire en se disant qu'il n'aurait jamais pu prévoir que son tueur en question soit encore amoureux de cette fille qui n'était plus vraiment la sienne et que les deux soient en train de partager un moment torride en plein milieu d'un couloir. « Je ne suis pas fais pour vivre... Je ne suis pas prêt. » Il semblait tellement faible, cela lui fendait le cœur, elle savait qu'elle était sa faiblesse et elle se rendait bien compte qu'elle allait devoir lui apprendre à accepter cette partie de lui. « Je t'apprendrais la vie … On apprendra à vivre ensemble mon amour ... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   Ven 5 Avr - 20:36


Son monde s'écroulait, ce Nemo qu'il avait toujours considéré comme cette solide forteresse qui le protégerait à jamais du monde venait de tomber comme un vulgaire château de carte. Il n'était rien, il se sentait fragile et vulnérable face à elle. Qui était-il ? Pourquoi maintenant ? A l'aube de sa revanche sur sa vie ? Allait-elle le détourner de sa vengeance ou au contraire l'inspirer ? Il ne savait pas, il supposait que juste l'avenir saurait leur apporter les réponses nécessaires. L'homme aurait voulu oublier, se laisser aller à être Adam pour être peut être enfin heureux. Mais il ne le fit pas, prononçant le nom qui se mettait entre eux, il avait reculé parce qu'il savait qu'ils jouaient un jeu dangereux, parce qu'il sentait qu'ils risquaient de perdre beaucoup plus que ce qu'ils pourraient gagner. De plus, Nemo n'avait aucune idée de la valeur du bonheur, quand avait-il été heureux pour la dernière fois ? Il ne s'en souvenait pas. Il avait connu la déception la tristesse et la haine. La vie l'avait trainé sans la moindre pitié et Nemo n'attendait plus rien d'elle ; pourtant Adam avait attendu cette femme pour se réveiller un jour et reprendre son souffle dans ses bras. L'homme souffrait de cet air nouveau dans ses poumons, le regard de la jeune femme laissait voir qu'elle avait vu cette douleur. Le tueur de la mafia russe refusait d'être ainsi touché en plein coeur, mais l'homme amoureux ne faisait qu'espérer qu'elle le prendrait dans ses bras et lui dirait que tout irait bien et que cette vie serait meilleure. Mais après tout que pouvait-il y avoir de pire ? Un monde où elle ne serait plus... Pourquoi pensait-il ainsi ? Après toutes ces années il était resté fou de cette gamine, fou de ce sourire et de ce coté libre qu'il n'avait jamais eu et qu'il avait envié.

Apprendre... Il avait appris énormément de choses en vingt ans, il avait appris les sciences, la philosophie, le savoir faire, il avait appris les lois et la haine. Toutes ses informations emmagasinées depuis tout ce temps dans le but unique de servir la mafia et de nourrir sa propre haine pour préparer cette vengeance au fond de son âme noircie de colère et de haine. La vie... Vivre pour vivre. Quel but ? Pourquoi faire ? Etait-il fait pour ce genre de choses ? Il ne savait pas, il ne voulait pas vraiment y croire et sa raison lui disait qu'il était trop tard, qu'il avait été bien trop rongé par l'amertume pour vivre. Ensemble. Son regard se figeait avant de se dérober vers le sol lorsqu'un « mon amour » parvenait à ses oreilles. Des idées semblaient se bousculer dans sa tête, doucement il l'observait à nouveau. Penché au dessus d'elle, ses longues jambes autour de lui tandis que ses mains solides étaient posées sur la taille de cette créature tant aimée. « Trishka... » soufflait-il en se libérant une main pour caresser son magnifique visage, les yeux bleus du russe lui laissait voir cette douleur qui s'emparait de lui du fait de cette lutte contre lui-même qui avait commencé à l'instant même où il avait décidé qu'il la rencontrerait enfin après l'avoir tant observé dans l'ombre... « Comment pourrais-je vivre alors que je ne sais même plus ce que je suis ? Comment vivre alors que j'arrive à la fin ? Ils veulent tous ma mort et bientôt je le serais. Je ne peux mourir sans avoir rependu cette haine qui attend d'exploser. » lui disait-il enfin, mais finalement à cet instant il ne savait plus ce qu'il voulait. Adam se sentait perdu, il avait besoin de Nemo pour accomplir cette vengeance, il avait besoin de cette folie et de cette absence de conscience et d'envie pour se sentir enfin libéré. Doucement il s'approchait d'elle un peu plus pour l'embrasser avec tendresse dans un baiser assez bref qui se suivait d'un baiser plus fougueux avant de se reculer avec lenteur tout en ouvrant les yeux pour la contempler à nouveau. « Trishka, j'ai appris une chose de la vie... Il peut être trop tard pour vivre, mais il n'est jamais trop tard pour mourir. » Esquivant un sourire, il se redressait un peu plus encore pour dénouer les jambes de la jeune femme autour de lui. Tout cela allait trop vite, c'était trop simple. Méfiant, Nemo avait vraisemblablement besoin de s'isoler, de se retrouver seul avec Adam. Il se relevait doucement puis tendait la main à la belle princesse de la mafia pour qu'elle se lève à son tour en ajoutant « Nous nous reverrons plus tôt que tu ne le crois. Nos chemins sont étroitement liés ; mais j'ignore s'ils sont faits pour fusionner ou pour que le mien s'arrête afin que le tien puisse continuer... »


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam   

Revenir en haut Aller en bas
 

I fell apart, but I got back up again ! ▬ Trish' & Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» [ANIME] Ride Back
» Strike Back
» [Iron Chef] Luciole - No Turning Back !!! [REBORN]
» [chronique] Tank Girl is Back !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: 'Cause it's Just a Game ! :: V1 :: LES RPS-