Partagez | 
 

 Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♠ Nombre de Messages : 407
♠ Nombre de Jetons : 96
avatar
Master of Shadow
MessageSujet: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Lun 4 Mar - 18:55












Nouveau Scandale chez Oscorp,
les dirigeants montent aux créneaux.



Il y a quelques jours à peine, notre confrère Dinah Lance faisait part dans ce journal de faits alarmants. Suite à une enquête, notre reporter a fait de terribles découvertes. En effet, des archives ont été retrouvées et elles indiquent clairement que des expériences auraient été menées sur des cobayes humains. Bien entendu ce n’est pas la première fois qu’Oscorp est impliqué dans de telles affaires. Il y a trois ans, le tristement célèbre généticien Curt Connors avait lui-même été soumis à des expériences pour le moins douteuses. Il était devenu un Lézard géant et avait mis à mal la ville de New-York qui fut finalement sauvé par Spiderman. Face à ces accusations, le controversé directeur général d’Oscorp Gotham, Zack Cooper, à souhaiter répondre. « Oscorp n’est aucunement impliqué dans cette affaire. Je tiens à déclarer publiquement que les déclarations réalisées par Dinah Lance ne sont que pures calomnies et que jamais Oscorp n’a réalisé d’expérience sur des cobayes humains. » Interrogé sur la frappante ressemblance avec l’affaire du Lézard, le jeune dirigeant à répondu fermement. « Curt Connors était un cinglé qui s’est injecté lui-même des substances chimiques dans le corps. Jamais Oscorp n’a approuvé et n’approuvera les actions du Lézard. »
De son côté Norman Osborn n’a pas souhaité répondre aux questions des journalistes. Il s’est contenté d’un message sur son compte Twitter personnel indiquant : « Zack à très bien répondu #Oscorp #RAS ». Malgré tout, il semblerait qu’il y ait eu du mouvement dans la famille Oscorp puisque l’héritier, Harry Osborn a été vu à New York récemment et son retour à Gotham est prévu pour les jours à venir. Les autres dirigeants des grandes entreprises de la ville se sont déclarés choqués et profondément déçus par ces actes de « barbarie » réalisées par l’entreprise Oscorp. Une manifestation de soutien envers les victimes et leurs familles parcourra Gotham dans les jours à venir.

Code par CherryMoofin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Nombre de Messages : 407
♠ Nombre de Jetons : 96
avatar
Master of Shadow
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Lun 4 Mar - 18:55






Scandale chez Oscorp : La Manifestation

15H30 : Gotham City, Hôtel de ville.

Voilà maintenant trois jours que l’article de Dinah Lance a remué la ville et les habitants de Gotham. Comme prévu, un cortège immense s’est amassé devant l’hôtel de ville. En tête du cortège, les membres des familles des victimes mènent les troupes et organisent les derniers préparatifs de la manifestation. Certains dans la foule crient déjà leur colère à l’encontre d’Oscorp. Ce scandale impliquant d’éventuels tests sur des cobayes humains est véritablement effrayant. Les gens craignent l’apparition d’un nouveau Lézard et ils ont bien raison. Tout le monde se souvient parfaitement des terribles images qui ont fait le tour du monde trois ans plus tôt. Ce gigantesque monstre avait ravagé New York et s’il avait été capable de faire autant de dégâts dans la Big Apple, alors Gotham ne résisterai pas longtemps à un assaut de cet envergure. New York avait été sauvé par Spiderman et il se trouve que ce dernier était apparu à Gotham mais il n’était plus que l’ombre de lui-même. Quant à Batman, était-il vraiment capable d’affronter des monstres aussi forts que le Lézard ? Après tout ses adversaires n’étaient-ils pas humains ? Une seule chose était certaine, c’était que petits et grands, tous était effrayés à l’idée de voir apparaitre des monstres dans la ville. Ainsi, c’est tout naturellement que la plupart des gens avaient décidés de participer à la manifestation contre le géant Industriel Oscorp. Son PDG n’avait que peu défendu sa cause, se contentant d’un message sur les réseaux sociaux, laissant à Zack Cooper son directeur général à Gotham, le soin d’éteindre ce semblant de rébellion. La manifestation s’apprête à prendre son départ et des centaines si ce n’est des milliers de personnes s’apprêtent à se diriger sur Oscorp avec la ferme intention de faire stopper ses activités si tant est qu’elles continuent.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Lun 11 Mar - 7:46







15h30 : At Nobody’s Home.

Doucement Nemo ouvrait les yeux, son cœur battait lentement et sa respiration était faible, c’était reposant, il se sentait bien. Le réveil ne dure jamais que quelques secondes, mais c’était le répit le plus absolu. La fin des cauchemars et avant la réalité. Il y avait cette minuscule trêve qu’il appréciait à sa juste valeur. C’était léger, c’était calme, c’était flou. Au milieu de nulle part, si loin de ces pensées. Il était juste libre, libre de penser. De souffrir ou de sourire. Mais il ne faisait rien, il semblait juste profiter de cet instant de déconnexion avec la réalité. La lumière ne le touchait pas, il était dans cette sorte de bulle où il était seul ; à vrai dire. Il avait toujours été seul, mais cette solitude là était bien différente. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il devait malheureusement émerger de son lit pour affronter son quotidien. 15 heures et une minute. La journée commençait. Vivre la nuit lui donnait un rythme de vie tout à fait atypique. Du moins, pour les gens qui se disent « normaux ». S’étirant doucement il constatait que Moka était partie en ville comme il le lui avait demandé en allant se coucher à l’instant où elle se réveillait. Il aimait cette vie en décalage où il n’était pas obligé de la supporter en toutes circonstances. Pourtant, il la gardait avec lui et ne songeait pas même s’en debarasser. Elle le fascinait et de jour en jour il se sentait presque utile d’une façon positive. Pourquoi faisait-il cela ? Il ne savait pas, il était en train de changer. Et même s’il ne lui témoignait rien, il se sentait bien avec elle et au fond il savait qu’elle avait compris cette réalité. Elle était exactement comme il l’avait imaginé : faible et têtue. C’était parfait à ses yeux, pourtant. Personne ne pourrait envier leur relation un peu électrique, mais ils vivaient quelque chose d’unique et de tendre malgré tout. C’était comme si, pour la première fois de sa vie il avait une famille. Il avait une sœur. A protéger et malmener surtout. Une putain, elle n’était rien et pourtant elle était devenue tout à coup cette chose qui était juste fascinante à ses yeux.

Emergeant des couvertures il se trainait jusque la salle de bain et prit une douche assez brève juste pour se réveiller. 15 heures et vingt minutes, il se dirigeait vers la cuisine. Son regard se posant sur le frigo il sortait la brique de lait pour s’en remplir d’un bol en y ajoutant des corn flakes bien américaine. Contrairement aux idées que l’on se fait des Russes, il n’ajoutait pas de Vodka dans son lait. Nemo venait s’installer dans le canapé devant la télévision. Le journal sur la table base, l’article de cette blondinette trônait à la une. Il repensait à elle quelque instant, cette escapade dans cette église abandonné où elle s’était faite passée pour une certaine Danny. Ce n’était pas comme s’il l’avait cru. Mais ce n’était pas tout... Ceci dit, devait-il vraiment se méfier de cette journaliste fouineuse et enquiquineuse ? Il devait se méfier de tout. Elle n’était pas aussi stupide que cela, elle avait fait éclater ce scandale dont tout le monde ne cessait de parler, Nemo ne s’y intéressait pas. Il ne se sentait pas concerné par les affaires de Gotham. Oscorp, Batman, les dits nouveaux justiciers... Il s’en fichait. Les personnes qui l’intéressaient se faisaient d’une rareté sans nom. Cependant, par souci de « survie » (si dans un extrême nous pouvions appeler cela ainsi), il se renseignait et lisait les journaux. Il n’était pas un demeuré qui vivait dans sa bulle.

Mangeant tranquillement ces céréales sur le canapé, il se tenait comme une loque et ne faisait pas grand-chose de productif, appuyant sur le bouton de la télécommande il changeait de chaine. 15 heures et trente minutes. Le film de l’après midi avait déjà commencé, c’était même la fin. Le meurtrier de l’histoire tombait au sol raide mort, le torse transpercé de balle. Nemo se mit à rire seul devant la télévision. Ce n’était que du cinéma, mais il trouvait le scénario tout à fait pathétique. Le gentil policier qui s’en sortait indemne. C’était bien trop facile. La télévision. Une belle connerie. Elle vous inculque qu’il valait mieux être honnête, sans quoi vous vous feriez pincer. Les gens n’osent vivre leur véritable nature à cause de la peur. Il ne comprendrait probablement jamais. Son regard était vide face à la mort, que ça soit la sienne ou celle des autres. Sa mère, cet enfant, cette « épouse », Helena... Cette information de la mort était entré dans sa tête, mais c’était comme si à ses yeux ce fait n’avait aucun impact. Pourtant, il doutait de la mort de la dite Pandora, il lui avait promis de mourir le premier et il savait que sa prédiction ne saurait être fausse. Elle mentait, il n’avait alors pas prit la peine de venir à son « enterrement » qui fut probablement une belle mascarade larmoyante. Il n’avait pas non plus prit la peine de la chercher, au fond il lui en voulait. Le mot était d’ailleurs un peu faible. Elle l’avait abandonné, c’était un peu comme s’il avait pensé qu’elle l’avait accepté tel qu’il était, quelle idée idiote n’est-ce pas ? Personne ne peut accepter le monstre Nobody. Soupirant faiblement, il laissait la télévision allumée sur une chaine au hasard et tirait de sous le canapé un dossier habillement dissimulé au regard et la curiosité de Moka. Le feuilletant doucement, il s’arrêtait sur cette photo de Trishka, dessinant doucement le contour de son visage du bout du doigt avec légèreté avant de souffler « Tu paieras comme les autres... » Pourtant, la tuer semblait plus compliqué que prévu... Il ne comprenait pas, comment Nemo l’aurait pu ? Dire que lui, Nemo Nobody. Se donnait du « mal » pour trois femmes. N’était-ce pas tout simplement ridicule. Moka était ce qu’il n’avait jamais eu, Pandora avait été l’espoir mort né d’être acceptable et Trishka... Elle était l’amour d’Adam, le seul et l’unique à tout jamais. Et Nemo devait la tuer, parce qu’il était la mort et non l’amour. Echouer et mourir ; ou réussir et souffrir. Alors il s’accrochait à sa haine, à sa colère, à sa rancune ; parce que c’était tout ce qu’il avait.


_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 


Dernière édition par A. Nemo Nobody le Ven 15 Mar - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 381
♠ Nombre de Jetons : 768

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Sammix
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Dinah L. Lance
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Mar 12 Mar - 17:01

    Une manifestation, c'est tout ce que je voulais et je l'avais obtenue ! Je n'avais qu'un seul doute à son sujet. Est ce qu'elle sera suivi ou pas ? Je savais que le souvenir du lézard était encore dans de nombreuses mémoires, et je souhaitais vraiment que la manifestation soit un succès en souvenirs de ces crimes. Je me veux être le fer de lance de cette manifestation, que tout se passe bien, que celle-ci soit un argument pour arrêter les agissements d'Oscorp. Le scandale devait être dévoilé, il ne devait plus existé. J'avais vu de mes propres yeux un cobaye humain devenir un bête immonde, une sorte de loup garou géant. Je m'étais cependant bien gardé de dévoiler cela dans mes articles. Mais il fallait que ce genre de chose cessent complètement. Ainsi, il était 15h30, j'étais dans la foule qui se pressait devant l'hôtel de ville, nous allions faire une manifestation qui devrait bien se passer. Je ne savais pas qui est ce qui allait venir, mais il y avait déjà un monde fou, au delà de nos espérance, mais c'était tant mieux. J'aurais espéré qu'Oscorp prenne cela au sérieux mais je n'avais eu droit qu'à un petit message sur twitter, autrement dit, une broutille par rapport à ce que j'aurais voulu mais ils avaient simplement démentis le fait qu'ils faisaient des expériences sur les humains, c'était bien peu, mais bon, ils pensent sans doute que cette manifestation n'aura aucun impact sur leur entreprise un peu trop florissante quand on sait ce qu'elle fait véritablement. Et si jamais leurs expériences tombaient entre de mauvaises mains ? Ce serait la fin de tout sans doute, mais je préférais ne pas trop y penser. J'étais donc là au milieu de la foule, je me tenais de façon discrète, histoire de bien être immergée dans la foule pour avoir les premières réactions, surtout de la part des familles des victimes. La foule s'amassait, nous étions de plus en plus nombreux. Je ne sais pas combien nous étions, mais le nombre était assez conséquent sans doute. Nous allions bientôt pouvoir partir pour sillonner la ville.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 117
♠ Nombre de Jetons : 790

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Pandora
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Héléna Manson
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Mar 12 Mar - 17:13

Quelque chose s’était déclenché en elle. La jeune femme ne pouvait rester là, les bras croisés, à regarder les faits se passer alors qu’une partie d’elle était totalement impliquée dans ce scandale. Les larmes ne cessaient de brouiller son regard et envahissaient ses joues lorsque la solitude s’installait. Soit, assez souvent. Oui, elle en voulait à Bruce de ne pas lui avoir permit de sortir. Si elle avait réussi à mettre le nez dehors, sûrement elle aurait croisé celui qu’elle cherchait depuis sa « mort ». Elle l’aurait caché et protégé face à ce soulèvement. Cependant, tout la poussait à l’incapacité de faire ce genre de chose. Son secret, celui de Bruce et du reste de la « famille ». Héléna était partagée entre sa nouvelle vie et les restes de son passé. Que devait-elle faire ? L’envie de passer le portail de la propriété la démangeait, au plus haut point. Ses pieds ne s’arrêtaient pas de fouler le parquet de la pièce principale, diffusant la colère et la tristesse de la jeune femme. Depuis l’annonce de cet article, la polémique n’avait fait que grandir. Les gens se dressaient contre cette entreprise nommée Oscorp. Pour défendre l’être humain utilisé comme cobaye ? Non, car ils avaient peur. Bruce avait calmement expliqué à Héléna qu’un ennemi très différent avait secoué Gotham. Le Lézard. La jeune femme se souvenait de cette histoire. Mais comment aurait elle pu faire le lien entre les agresseurs de son protégé et ce monstre ? Les hypothèses de l’héroïne accroissaient de jour en jour. L’histoire faisait de plus en plus parler d’elle. Elle devait le retrouver avant qu’il ne subisse les conséquences. Elle devait le protéger. Il était là, dehors. Vivant.

Les gouttes d’eau coulaient le long de son corps nu. Froide. Ses pensées s’agitaient sans s’arrêter. Que devait-elle faire ? L’envie de le retrouver devenait de plus en plus insupportable. Elle n’allait pas résister bien longtemps… Son cœur battait au point de s’étouffer. Les larmes glissaient hors de ses yeux pour se joindre à l’eau de la douche. Sa main appuya avec violence contre le robinet. Plus rien ne la satisfaisait depuis le début de ce conflit. Même pas les caresses de Bruce qui sentait sans doute que la jeune femme était affectée par les événements. Les nuits d’Héléna était agitée, provoquant des nuits courtes, voire des nuits blanches. Une distance se creusait entre elle et sa nouvelle famille. Le passé surgissait de nouveau et l’emportait. Lentement, elle sortit un pied de la douche, attrapant une serviette pour y déposer sa chevelure. Des bruits se firent entendre plus bas. Bruce était peut être passé voir ce qui se passait. Ou Tim n’avait pas cours. Peu lui importait. Après avoir longuement fait glisser la serviette sur son corps, elle revêtit un ensemble de sous-vêtements. Elle attrapa son jean, l’enfilant avec difficulté. La taille slim des pantalons qu’elle avait sauvé de son passé n’appréciait pas la nouvelle silhouette de la jeune femme. Non, elle n’avait pas grossi. Seulement, ses muscles avaient pris un peu de taille. Il était donc un peu plus difficile de faire passer le cap du mollet au pantalon. Un simple débardeur vint couvrir le haut de son corps. Elle rencontra son regard en levant la tête vers le miroir.

Des cernes se dessinaient sous ses yeux noisette, contrastant avec la pâleur de sa peau. D’un geste souple et rapide, elle coiffa ses cheveux ternes. Elle devait faire un effort. La mine noire glissa sur son œil, dessinant un très noir, fin, mais brisant son aspect fatigué. Une petite couche de fond de teint ajouta du pigment à sa peau. Un coup d’appareil à lisser redonna du pimpant à ses cheveux bruns. Il semblait que ces petits efforts pour s’embellir légèrement étaient une corvée. Soupirante, elle passa la porte de salle de bains. Descendant les escaliers quatre à quatre, elle se dirigea vers la cuisine. Alfred la gratifia d’un sourire tandis qu’elle se servait un verre de lait : « Vous êtes radieuse, aujourd’hui ». Le majordome n’était pas dupe. Il avait conscience de ce qui se déroulait. Il avait conscience de la difficulté d’Héléna de résister à une fugue. « Merci… J’ai juste mis un peu de maquillage ». Devait-elle dire à Alfred ses intentions ? Ce qu’elle avait prévu aujourd’hui ? Inspirant profondément, elle posa son verre vide sur le plan de travail et essuya ses lèvres avec son bras : « Alfred… Si Bruce demande où je suis… Dîtes lui la vérité ». Le vieil homme acquiesça, devinant les intentions de la jeune femme.

Rapidement, elle fila. Traversant les pièces à vive allure, elle s’arrêta près du meuble à l’entrée, enfilant une paire de talons, avant d’attraper sa veste en cuir et son sac à main. Elle ouvrit la porte, dévalant les marches du manoir deux par deux. Sa volonté était plus forte, plus impressionnante. Juste pour lui. Pour ce garçon qu’elle a sauvé sans aucune raison et qui ne cessait de la hanter. Ses pas écrasaient les graviers. Le portail… Comme si le temps était comptée, elle se mit à courir vers l’immense porte de fer et l’ouvrit. Une fois passé cette limite, Héléna se doutait que les conséquences pouvaient être désastreuses. Revoir de vieux ennemis, montrer au monde qu’elle était encore en vie. Créer la colère de Bruce… Mais pour Joshua, elle était prête à courir le risque. Une voiture s’arrêta devant elle. Alfred venait de sortir la limousine pour conduire la jeune femme en ville : « Pensiez vous que j’allais vous laisser faire autant de kilomètres à pieds ? Montez ! ». Un sourire aux lèvres, la jeune Manson grimpa à l’arrière et se laissa conduire : « Merci Alfred ». Un silence s’installa. Elle aperçut le regard du vieil homme dans le rétroviseur et comprit : « Il y a un homme… Concerné par cette affaire. Cet homme représente beaucoup à mes yeux. Je lui ai promis ma protection. Je l’ai trahi, je lui ai menti. Je veux le retrouver. M’expliquer. Le protéger, de nouveau ». De nouveau, quelques larmes s’installèrent au bord de ses yeux et tombèrent sur ses joues. Alfred ralentit et la déposa au coin d’une rue. D’un signe de tête, elle le remercia et descendit. Les voix se faisaient entendre. La foule était prête. 15h30. Elle ne comptait pas rester les bras croisés. Il serait à cette manifestation. Elle le trouverait et le protégerait. C’est une promesse qu’elle lui a faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Mer 13 Mar - 7:30



Assise derrière son bureau minuscule, la jeune femme avait complètement disparue derrière sa pile de dossier à mettre à jour, chose assez rageante lorsque cette dite « mise à jour » consistait à noter « R.A.S ». Quel ennui que toute cette paperasse. La jolie brune somnolait quelque peu. Pourtant, il lui restait encore quatre heures avant d’être officiellement en week-end. Que faisait-elle de dehors du boulot ? Pas grand-chose... Elle rencontrait des personnes intéressantes tous les jours, parfois ils s’invitaient pour discuter et rire. Rire, une liberté qui lui avait beaucoup manqué. Les larmes, toujours les larmes... Mais elle passait surtout beaucoup de temps en salle de sport et à réflechir. « Solomonia ! Tu as une minute ? » Bien sur que non ! Elle était complètement débordée était-il aveugle ou quoi ? « Bien sur Jake. » Répondait-elle se relevant enfin. Un sourire sur ses lèvres, l’homme lui répondait par un autre sourire qui se voulait amical. « Est-ce que tu peux regarder ce dossier ? » Il lui faudrait plus qu’une minute pour ce travail. Elle se contentait de sourire « Bien sur. » elle prenait le dossier et se laissait choir sur sa chaise en le feuilletant. « Solomonia, pouvez vous me trouver la fiche ADN de note criminel ? » « Bien sur John. » Elle soupirait faiblement, encore des choses en plus à faire... « Solomonia, Madame Deyfried est arrivée. Ça te dérangerait de... » « Faire l’entretien ? Non bien sur... » coupait-elle. Solomonia bouillait intérieurement, elle ne savait pas dire non et ses collègues en usaient et abusaient ! « Solomonia... » Elle se levait d’un bond frappant du poing sur le bureau. STOP ! Elle aussi voulait aller en week-end ! « Quoi ?! » Répondait-elle excédée. « Laisses tomber tout ce que tu étais en train de faire, Natalie te remplace. On a besoin de toi à l’hôtel de ville. » Yes ! La policière se contentait d’acquiesçait et s’empressait de se lever avant que l’on change d’avis et la condamne à rester ici à croupir sous les dossiers dont personne ne voulait s’en occuper.

Dans la rue tout semblait paisible devant l’hôtel de ville. Apparemment la manifestation n’avait pas encore commencé. Protéger le cortège. Une tache assez simple s’il n’y avait pas de débordement et dans le cas contraire cela pouvait s’avérer très dangereux. Probablement que si elle ne portait pas cet uniforme serait-elle de l’autre coté, mais elle était là. Garantissant au mieux la sécurité des lieux parce qu’il fallait bien protéger ces gens, parce qu’un tel rassemblement ne pouvait être qu’un mauvais présage surtout dans une ville comme Gotham. S’en prendre à Oscorp s’avérait dangereux, mais la jeune femme se voulait optimiste. Pourquoi se laisser hanter de pensées noires ? Elle n’était pas d’accord avec ce qu’il se passait chez eux, elle ne voulait pas voir Gotham se faire avaler par l’un de ces monstres et elle doutait sérieusement de la capacité de ces dits justiciers à protéger la ville face à une si grande menace. Gotham avait déjà combattue, n’aurait-elle pas le droit à sa part de paix ? Tout comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Mer 13 Mar - 11:51

C'était avec des mains tremblantes qu'elle tenait l'exemplaire du Daily Bugle. Un nouveau scandale chez Oscorp, des tests sur des humains et Monsieur Osborn qui laissait son sous-fifre dire qu'il n'avait jamais rien eu à voir avec tout ce qu'il s'était passé il y a maintenant trois ans à New York. Avait-il avoir la moindre idée des souvenirs qui l'avait accompagné les mois qui avaient suivis ? Les cauchemars qui avaient peuplé ses nuits par la suite. Elle avait admiré Curt Connors, elle avait été émerveillé par les travaux qu'elle avait pu réaliser avec lui. Il lui avait accordé une véritable chance, lui avait donné des lettres de recommandation qui n'avaient servis à rien après sa monstrueuse transformation, tout cela partait d'un bon geste et ça c'était finalement fini en cauchemar bien réel. Le lycée avait été le premier moment de face à face, elle avait récupéré le trophée de ne sait quelle compétition et l'avait abattu sur lui dans l'espoir de détourner un instant de Peter avant de se retrouver à faire de la balançoire sous le toit de l'établissement accroché seulement par une toile d'araignée autour de la taille. Elle se revoyait encore dans le petit cagibi prête à créer un lance flamme pour l'éloigner d'elle, elle se souvenait de son père lui ordonnant de rester dans la voiture alors qu'il emportait avec lui l'antidote qu'elle avait fait et qu'elle se demandait si son petite amie et ce qui était le plus proche d'elle, le Capitaine Stacy, allaient revenir tous deux en vie de tout cela.

Elle avait eu une force à l'époque qu'elle ne connaissait pas, la force du désespoir aurait-elle pu dire à l'époque. Aujourd'hui, elle ne voulait pas que tout cela se reproduise, la ville de Gotham était déjà assez envahis par la criminalité, peuplé de monstres qui ne l'étaient peut-être pas physiquement mais dont la cruauté n'avait pas d'égal. Si des tests avaient été fait et que de simples gens pouvaient risquer de changer de vie du tout au tout, elle se demandait ce qu'il risquait d'arriver si cela tombait dans de mauvaises mains. Elle posa sa main sur son ventre ayant l'impression qu'une certaine rondeur pouvait déjà se faire sentir sous ses doigts. Elle avait suivis son père jusqu'à Gotham, c'était inscrite à l'université, elle était installée avec Peter et fiancée et maintenant … Peut être qu'elle devrait quitter la ville, elle ne se voyait pas mettre un enfant au monde dans de telles conditions. Elle regarda la pendule qui se trouvait dans le salon et elle sourit légèrement. Elle avait encore le temps de rejoindre la manifestation, même si elle n'était pas sûre qu'une voix en plus permette de faire quoi que ce soit, elle se devait de participer à cette protestation et venir en soutien aux familles des victimes. Elle prit son manteau et après avoir laissé un petit mot à Peter lui disant qu'elle était sortie, elle quitta la maison pour se rendre à l'Hôtel de Ville.
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Sam 16 Mar - 22:10

« Hey Parker le boss veut te voir. » Peter était assis à son bureau, regardant sur l’écran de son ordinateur les derniers clichés qu’il avait pris sur ses derniers reportages. Le jeune homme se dirigea vers le bureau de son patron. Il entra alors que l’homme s’asseyait derrière son bureau. « Vous avez demandé à me voir Monsieur ? » « Oui assieds toi, j’ai un petit travail pour toi. » Peter s’exécuta et fit face à son employeur. Croisant les bras, ce dernier prit la parole. « Comme tu le sais, aujourd’hui va avoir lieu la manifestation contre Oscorp suite à l’article de Dinah. » Evidemment, Peter avait entendu parler de ce fameux article qui avait eu l’effet d’une bombe dans la ville. La colère des citoyens avait donné de l’ampleur au mouvement et rapidement, une manifestation avait été organisée. Elle allait partir à 15h30 de l’hôtel de ville et les manifestants allaient se diriger vers la tour d’Oscorp présente dans la ville. « Du coup j’aurais besoin que tu ailles prendre quelques clichés des la manifestation, d’ailleurs si tu croise des personnalités n’hésites pas à les prendre en photo. » « Très bien, Monsieur, vous avez autre chose à me demander ? » « Non c’est bon tu peux y aller. » Peter se leva et quitta le bureau. Il prit son appareil photo qui reposait sur son bureau puis, il enfila sa veste avant de se diriger à l’extérieur du Daily Bugle. Son sac à dos bien accroché, il avait son costume à portée de main en cas d’urgence. Il avait un mauvais pressentiment comme si il y allait avoir plus d’action que prévu durant cette manifestation. Après tout avec Oscorp, il fallait rester sur ses gardes et Peter le savait mieux que quiconque. Entre les attaques du Lézard ou celle des mutants lorsqu’il était à New York, Peter avait appris à se méfier de ce qui provenait de la multinationale. Il n’avait pas non plus oublié que c’était une araignée d’Oscorp qui avait fait de lui ce qu’il était devenu. La prudence était donc de mise. Alors qu’il venait d’arriver sur la place de l’hôtel de ville, Peter commença à prendre des photos de ce rassemblement qui était déjà imposant, il le savait ce n’était que le début.

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Dans un penthouse loué au prix fort
♠ Nombre de Messages : 12
♠ Nombre de Jetons : 90

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Lonhart
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Oliver J. Queen
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Sam 30 Mar - 15:34

« S'il te plait, Oliver... Fais-le pour moi. Si c'était l'honneur de nôtre famille qui était en jeu, ne voudrais-tu pas que l'on fasse de même pour nous ? »

Le fils de Moira Queen crispa les maxillaires, serrant le point tandis que son autre main maintenait le téléphone à hauteur d'oreille. Debout au beau milieu de son luxueux penthouse, le PDG de Queen's Industries dû faire appel à toute sa volonté pour masquer la répulsion que les propos de sa mère lui évoquait. À mi-voix, il tenta de réveiller la logique apparemment anesthésiée de son interlocutrice, domptant au mieux son timbre pour ne pas laisser transparaître sa frustration :

« Maman, rien de ce que je pourrai dire ne changera quoi que ce soit. Ces familles ont perdu des fils, des filles, des maris... Aucun mot, aucun discours aussi éloquent soit-il, n'effacerait leur douleur. Laissons-les manifester aujourd'hui. Je ne vois pas l'intérêt de remuer le couteau dans la plaie. »

Le coup de fil avait pris totalement au dépourvu le natif de Star City. Alors qu'il dégustait tranquillement un savoureux petit-déjeuner dans son logement au centre de Gotham, Oliver reçut un appel de sa mère, qui commença par lui demander s'il avait entendu parler des ragots traînant sur Oscorp. Se remémorant l'article de Dinah, le frère de Thea avait acquiescé, manquant de s'étouffer dans son café lorsque Moira avait enchaîné, presque naturellement :

« La femme de Zack Cooper, Janis, est une vieille amie... Bien qu'elle ne me le montre pas, j'ai bien conscience que ces racontars font énormément de mal à sa famille. Je te le demande comme une faveur : cet après-midi, lors de la manifestation qui aura lieu à Gotham devant l'hôtel de ville, va voir les familles des victimes, et assures-leur que ces accusations sont infondées. »

Le survivant de Lian Yu refusa tout net, bien qu'il gardât pour lui les raisons l'incitant à accorder du crédit aux affirmations du Bugle. Oliver savait que s'il avançait pour seul argument en faveur des manifestants que c'était son ex-femme qui avait rédigé l'article, sa mère lui répliquerait aussitôt que ses (pas si) anciens sentiments faussaient son appréciation des choses. Or, pour autant que le bientôt trentenaire puisse en juger, cela pouvait très bien être vrai. N'étant à Gotham que depuis quelques semaines, et ne s'étant jamais intéressé de très près aux affaires enflammant la presse New-yorkaise, Ollie n'avait guère autre chose que les accusations de sa reporter favorite pour se convaincre qu'Oscorp était effectivement trempée dans une histoire d'essais sur des êtres humains. Il s'était efforcé de ne pas fouiner, se répétant intérieurement que son passage à Gotham ne devait durer que le temps de renouer avec Black Canary. Le milliardaire en savait donc aussi long que le gothamite moyen sur ce qui se passait en coulisse, au siège d'Oscorp, soit à peu près rien. Cependant, intimement persuadé que la controverse n'était pas partie de rien, il refusait de se compromettre en allant affirmer devant des milliers de témoins que Zack Cooper était blanc comme neige.

« Oliver, être PDG, c'est d'abord et avant tout dissiper les fausses croyances propagées par une bande de journalistes alarmistes toujours prêt à clamer n'importe quoi pour vendre du papier. Combien de fois crois-tu que Robert a eu à démentir des allégations similaires ? Combien de fois crois-tu que l'on nous ait accusé, à tort, pour le seul plaisir de voir chanceler notre famille ? Oscorp est une entreprise de biotechnologies intègre, je te le jure. Je connais très bien Janis, et j'ai eu l'occasion de discuter avec son mari. C'est un couple en qui on peut avoir totalement confiance. Mais si cette manifestation encourage le grand public à croire aux rumeurs, c'est une famille innocente qui sera vouée aux gémonies et jetée à la rue. Puis la vague de suspicion enflera, et toutes les firmes seront suspectées une à une. Queen's Industries, comme toutes les autres, subira un procès d'intention, si on laisse la situation s'envenimer. Il va autant de notre intérêt que de celui des Cooper de contester les accusations du Bugle. »

* Échec et mat. *

Moira n'était pas une Queen pour rien. Lorsqu'elle le voulait, elle savait se montrer efficace dans son argumentation, et convaincante. Certes, son fils n'avait pas été convaincu par le plaidoyer. Mais, avec subtilité, la veuve de Robert Queen s'était débrouillée pour prouver à l'aîné de ses enfants qu'il n'avait aucune raison valable de ne pas y aller, contraignant donc l'intéressé à obéir de mauvaise grâce. Avec amertume, le rescapé de cinq ans d'isolement considéra, e son for intérieur, qu'au nom de la crédibilité de son rôle de businessman (ce masque qui dissimulait au monde le vrai visage de Green Arrow), il lui aurait de toute manière fallut prêcher en faveur des plus riches. Haïssant cette partie de sa double-vie, le mentor de Roy Harper se promit de faire une double séance d'entraînement à son retour de la manifestation, pour évacuer la frustration qu'il ne manquerait pas d'accumuler.

Ainsi, vêtu d'un triste et terne costume gris soulignant à la fois l'éclat de ses iris d'émeraude et l'aspect solennel du moment, le célibataire de Star City échoua devant le bâtiment de la municipalité, déposé par son chauffeur personnel. La tête vide, comme chaque fois que les circonstances et la nécessité l'obligeaient à effectuer une sale besogne, il se composa une expression en accord avec le rôle qu'on lui demandait de jouer. Lèvres pincées, le col de sa chemise serré et décoré d'une sobre cravate noire unie, Oliver se fraya un chemin au-travers de la foule, aidé par son garde du corps. Avisant l'air très occupé des individus à qui il devait parler, Ollie s'immobilisa à quelques mètres des premiers rangs de la manifestation en formation, se positionnant un peu à l'écart dans l'espoir (illusoire) que personne ne le reconnaisse. Il repoussa de son mieux l'idée désastreuse qu'une caméra, un appareil-photo ou même un micro ne surprenne la conversation qu'il comptait avoir avec les familles des victimes (ou la réaction de celles-ci). La tâche qui s'annonçait était déjà suffisamment désagréable, sans qu'il ait en plus à imaginer les possibles retombés de sa prise de position officielle.


* Au moins, après ce coup-là, personne n'ira s'imaginer que l'archer vert et Oliver Queen sont une et même personne... Faire le rapprochement entre un justicier punissant les industriels pourris, et un PDG assez faux-cul pour assurer avec aplomb à des proches de victimes que les vrais responsables sont parfaitement étrangers à l'affaire, c'est tout bonnement impossible. *

« Je ne saurais que trop vous conseiller de vous dépêcher à adresser vos mots, monsieur. Les foules de manifestants sont toujours un enfer, pour nous autres professionnels de la protection rapprochée. » Lui glissa son ange gardien en promenant un regard nerveux sur chaque visage.

« Je préfère attendre le moment propice... A moins, bien sûr, que vous ne mourriez d'envie de justifier votre salaire en me protégeant des multiples tentatives de meurtres qu'on ne manquera pas de m'infliger si je débarque comme un chien dans un jeu de quilles, Ethan. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Dim 31 Mar - 14:37

    Les choses dérapaient plus vite que je ne l'avais imaginé. M'étant tenu à distance de Gotham pendant un bon moment, je n'avais eu de cesse depuis de rattraper mon retard en termes de conspirations, de méchants en liberté, et de scandales. Le nouveau qui venait d'éclater était d'une ampleur terrible... je ne connaissais pas bien Oscorp, je savais juste qu'ils étaient dans le domaine des bio technologies, de la génétique, ce genre de choses. On avait eu affaire une fois ou deux avec eux dans le passé avec Fox, quand nous essayions de développer de nouvelles semences propres pour l'environnement et au rendement très élevé. Bien entendu, le spectre anti-OGM avait enterré ce projet prometteur. L'homme résistait à tout changement, tout le monde voulait avoir à manger mais sans avoir les moyens de garnir toutes les assiettes. J'avais essayé de résoudre ce problème, mais je n'y étais pas parvenu. Et voilà que j'apprends par la presse, par Dinah Lance, qu'Oscorp a fait des études interdites sur des cobayes humains les avaient meurtris et changés. Le spectre du Lézard refaisait surface, et si j'étais revenu au meilleur de ma forme, je doutais de ma capacité à abattre un tel monstre. De plus, qu'en faire ? Le mettre en prison restait aussi dangereux qu'essayait de les empêcher de nuire une bonne fois pour toutes. Je regardais la télévision. La foule se rassemblait et les débordements n'allaient pas pouvoir être évités quand la peau du DG de Oscorp Industries serait réclamée. Je devais me mettre en route... Mon portable vibra.


    Je regardais le message et fronçais les sourcils. Alfred. Il prenait la limousine et allait amener Héléna là bas. Je soupirais. Pesant le pour et le contre, j'agis finalement selon mon instinct. Allumant la lumière, je m'habillais. J'endossais mon armure, mon masque, ma cape. Comment arriver là bas ? La seule solution quand on se déplace de jour est de passer par le métro et par les tunnels d'entretien. Je ne pouvais prendre que la batmoto, et rouler doucement. J'entrais par l'entrée de maintenance numéro B22, en périphérie de la ville. Un long tunnel où je pouvais accélérer à la lueur de mes phares, puis emprunter tunnel après tunnel jusqu'à destination. Je me garais dans une allée de communication entre deux lignes de métro, camouflant la moto sous une bâche trouvée pour protéger de l'humidité des outils dans une caisse. Remontant à la surface, je débouchais dans une ruelle non loin de la mairie, et me servait de mon grappin pour monter sur le toit de l'immeuble le plus proche. De là, je me plantais à la gargouille la plus proche, sortant mes jumelles pour observer la rue en contrebas de moi. Plusieurs hélicoptères étaient en vue, mais tous plus bas. Et je n'étais que peu visible sur une façade d'un gris aussi foncé. Je ne voyais ni Alfred ni Helena, et ne voyait pour l'instant rien d'inquiétant.


    Pourquoi alors, avais je le sentiment que c'était le calme avant la tempête?
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 99
♠ Nombre de Jetons : 210

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Robin.
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Timothy Drake
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Ven 5 Avr - 20:44




It's a Red Night

« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. » ► ALFRED
Les bordels d'Oscorp, j'avais pris la peine de m'y intéresser. Heureusement pour moi, j'étais à jour en ce qui concernait l'actualité et les nouvelles étaient assez... bizarres on va dire. Quelque chose venait de perforer le poumon de la société de Gotham et cette chose c'était Oscorp. Il fallait que j'en sache d'avantage, mais je ne sais pas si Bruce me laisserait agir. Et puis cette affaire me permettrait sûrement de ne plus penser à Obeah Man que je rêve de foutre en taule après lui avoir cassé chaque membre de sa misérable carcasse de criminel. Enfin bref, j'étais sur mon pc portable, lisant quelques articles en ligne, essayant de refaire le puzzle dans ma tête. J'en savais autant que Bruce, ça c'est clair, tout ce qu'il fallait c'était que le Rouge Gorge au fond de moi soit de taille face aux événements qui allaient survenir. Je poussais un long soupire avant de retirer mes écouteurs et de refermer mon ordinateur. Allongé sur le ventre, sur mon lit, je me passais mes mains sur mon visage, me le frottant nerveusement. Je finis par descendre, essayant de me faire discret afin de me rendre à Oscorp Corp, mais je vis Bruce se préparer, descendant à la Batcave. Je pestai tout en faisant en sorte de le suivre le plus discrètement possible et de ce fait je pourrais peut-être partir juste après lui, du moins c'est ce que j'espérai. J'attendis quelques minutes avant de descendre à la Batcave la constatant vide. Il manquait la Batmoto de Bruce mais la mienne, celle de Robin était encore là. C'est alors que je fis sortir mon armure ainsi que ma cape tout comme mes gadgets ainsi que ceux de ma composition. Je m'apprêtais à y aller quand je me suis demandé si je devais éviter Bruce une fois là-bas ? Je me doutais bien qu'il y était partis, j'avais lié à sa moto un système GPS me permettant de le suivre et tout m'indiquait, une fois sur mon véhicule qu'il était là-bas. Je démarrais la moto, empruntant le chemin que mon paternel avait pris. Sur le chemin je m'étais demandé si lui mentir était une bonne idée ? Après tout... je lui mentais déjà sur le fait que je lui avais promis de laisser tomber ma vengeance contre Obeah Man. Non, une fois là-bas je l'épaulerai... C'est ce que je peux faire. Une fois à destination je pris la peine de mettre mon véhicule en retrait, camouflé, caché des regards jusqu'à grimper sur un toit, je m'avançai du rebord de l'immeuble en regardant le vide, puis le ciel surplombé d'hélicoptères. Je poussais encore un soupire avant d'apercevoir sur l'immeuble d'à côté, sur une gargouille, Bruce en Batman. J'hésitai un long moment avant d'utiliser la fonction d'appel sur mon gant pour contacter le masque de Bruce: "Ton rouge-gorge est ici. J'peux t'aider si quelque chose ne va pas... J'ai pas vu Alfred et... Héléna, ils sont où ?" Au prénom d'Héléna, je marquai un ton de déception. Je ne l'avais pas encore accepté on va dire... C'était pas facile. Je baissai les yeux, conscient qu'il allait me remarquer. Mais je n'espérai pas qu'il me demande de rentrer, j'étais prêt à désobéir. Et puis le moment n'était pas pour les prises de tête, fallait anticiper ce qui allait se passer. "Me demande pas de rentrer Big Daddy, oublies cette idée."


Robin & Timothy

CODE BY AMIANTE

_________________
le rouge gorge

Le héros peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 73
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Joshua O. Grimms
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Ven 5 Avr - 22:27




Believe

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Les choses avaient changées, oui c'est clair et net. Aujourd'hui j'étais impuissant et plus instable que jamais. Je ne savais pas comment je devais réagir face à Oscorp qui démentait les rumeurs qu'avait alimentée Dinah. J'ai pris soin d'y penser pendant un long moment et l'option d'aller à cette manifestation. En y allant en revanche je mettais de nombreuses vies en danger, mais il fallait que j'y assiste. Ne serait-ce que pour faire savoir qu'Oscorp est bien l'auteur des expériences. Oui, j'ai pris la décision de faire savoir à la ville que le marchand de comics est aussi un prédateur des plus meurtriers, un homme qui a perdu de son humanité alors qu'Oscorp faisait de moi une créature de la nuit. J'ai su m'accepter mais j'ai perdu tout ceux qui m'étaient chers, j'ai causé des soucis au GCPD en tant que loup-garou, j'ai attaqué tellement de gens, même les malfrats... Il fallait que ça change, même si je devais passer ma vie derrière les barreaux ou être passible de la peine de mort pour les dégâts causés à la ville... J'étais prêt. Et puis, ça faisait un moment que je n'avais pas vu Héléna. Oscorp m'était tombé dessus plus d'une fois et c'est de justesse que je venais d'y échapper. Sans arrêts, on aurait dit que Coyote & Bipbip... Sérieux. Je ne savais pas où elle était passée mais en tout cas la colère était montée en moi et je pense que me débrouiller contre cette firme est devenue la seule solution. Je n'ai plus de nouvelles d'Hayley, ni du cirque. Personne. Cette fois-ci j'étais fin prêt. Je ne sais pas qui allait m'empêcher de montrer ma vraie nature mais en tout cas, cela ne sera pas en vain, que ça se passe mal ou bien car je foutrai Oscorp dans la merde, c'est tout ce qui compte. Et puis la ville n'a guère besoin d'un lycan de 3 mètres et d'une masse musculaire titanesque, ils peuvent largement s'en passer je pense. Je venais de sortir du taxi qui m'avait dirigé à la manifestation. Je n'avais que ma veste de cuir et un t-shirt en dessous pour me porter "chaud". Enfin bref, c'pas important. Je me mêlais à la foule essayant de me mettre à l'avant pour pouvoir défier Oscorp de face, fallait que j'attende un peu. Je pris part à la manifestation sans pour autant me prononcer sur ce que j'étais, le moment n'était pas encore venu. Et de toute façon... Je m'en foutais de ce que j'allais devenir, aujourd'hui ça allait être le moyen pour moi de me venger d'Oscorp, et ni Hayley, ni un membre du cirque ni même Héléna ne me fera changer d'avis. J'ai dû compter sur moi-même ces derniers temps, ne bénéficiant d'aucunes protections... Fallait que je me fasse une idée. On ne risque pas sa vie pour un être aussi dangereux. On juge qu'il peut se débrouiller seul sous prétexte qu'il possède une force démentielle... Non... Cette fois-ci, ça va chier.


Joshua Grimms & Dinah Lance

CODE BY AMIANTE

_________________

i don't care what you think.
« Why do we have to be sacrificed ? those who care to join our ring in the dark. Why do we have to live in a bloody world ? though when the most fragile let them fall on me, yeah ! - RAIN BIRD »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Nombre de Messages : 407
♠ Nombre de Jetons : 96
avatar
Master of Shadow
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Lun 8 Avr - 18:28






Scandale chez Oscorp : La Manifestation

16H : Gotham City, Devant la Tour d’Oscorp.

La manifestation a commencé sa marche sur Oscorp. Conformément aux attentes des journalistes la foule s’est rassemblée en masse pour marcher sur la tour du géant industriel. Parmi la foule on peut apercevoir des journalistes tels que Peter Parker ou encore Dinah Lance et leurs collègues du Daily Bugle. Cette manifestation est pour eux une occasion unique de faire la première page, une occasion qu’il serait difficile d’ignorer tant elle revêt de l’importance pour chacun d’entre eux. Des victimes et leurs familles avancent, le regard brave, bien décidé à faire payer les monstres ayant brisé leurs enfants. On peut également apercevoir des individus ayant déjà eu affaire à Oscorp et les monstruosités créées par l’entreprise. Des policiers comme George Stacy ou sa fille Gwen qui ont fait face au terrible Lézard par le passé. Sur les toits comme autour de la foule, de nombreuses personnes ont pour mission de protéger ce cortège. Ainsi, de Batman en passant par les forces de police diriger par le commissaire Gordon, tout le monde cherche à protéger ce groupe qui s’oppose à l’une des plus grandes puissances économique de la ville. Les manifestants, crient leurs colères à haute voix et voient leurs nombres s’élargir au fur et à mesure l’avancée dans la ville. Alors que les cloches de l’église retentissent dans la ville pour indiquer qu’il est à présent seize heures, la foule arrive fièrement au pied de la tour. Zack Cooper, le jeune directeur général de la filière est présent devant la tour, une tonne de journaliste au bas des marches alors que ce dernier s’apprête à tenir un discours pour expliquer sa position sur cette affaire. Fier, le jeune homme ne se démonte pas et entame son discours. « Merci à tous d’être venu si nombreux, et c’est pour moi un plaisir d’accueillir nos cher manifestants ici aujourd’hui. Si je vous ai convoqué, c’est pour une raison très simple. Je souhaite m’exprimer vis-à-vis de cette fameuse affaire d’expérience sur des cobayes humains. Oscorp n’a absolument rien à se reprocher concernant cette affaire qui n’est que pure calomnie. » Un journaliste répondit alors au jeune dirigeant et lui posa une question : « Donc d’après vous, il n’y a jamais eu d’expérience sur les humains, mais comment pouvez vous expliquer ce qui s’est passé avec le Lézard il y a trois ans ? » Un sourire s’étend sur les lèvres du directeur général et alors qu’il s’apprête à répondre, une explosion retentit suivit par l’apparition d’une épaisse fumée verte. La panique commence à faire son effet aussi bien parmi les manifestants que parmi les journalistes présent à la conférence de presse.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 381
♠ Nombre de Jetons : 768

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Sammix
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Dinah L. Lance
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Jeu 11 Avr - 16:05

    Je ne savais pas si la manifestation porterait ces fruits, mais une bonne masse de personne avait répondu à l'appel et rien que cela me faisait chaud au coeur. La GCPD serait sans doute là pour encadrer tout cela mais je le savais, tout partirait en cacahuète à un moment donné. Oscorp ne se laisserait pas faire, ils organiseraient des choses, ou alors, ils ferraient en sorte que tout ne se passe pas aussi bien que nous le voudrions, que je le voudrais. J'observe la foule, j'aime observer, et c'est là que je le vois dans le devant de la foule : Joshua. Je sais ce qu'il est, ce qu'Oscorp lui a assurément fait. Je me demande ce qu'il pourrait faire. Agir inconsciemment ? Il le pourrait bien. Ce n'est pas un mauvais type mais voilà, c'est l'occasion rêvée de montrer à tous que le Lézard n'est pas une exception, mais bien le premier d'une lignée de créatures incroyablement forte. Alors que je suis sur le côté de la manifestion, interrogeant quelques badauds incrédules, je me faufile jusqu'à lui. Nos regards se croisent.

    " Je ne sais pas ce que tu as en tête, mais j'espère que le bon type que je connais n'agira pas de façon inconsidéré. Je sais qu'Oscorp est une mauvaise entreprise, mais tu veux vraiment passer pour le méchant dans l'histoire ? "

    Je ne sais pas si mes propos le feront réfléchir un petit peu ou s'il s'en fout vraiment, mais j'espère sincèrement qu'il ne ferra pas de bêtises. De toute façon, même si Joshua n'agit pas, il va se passer un truc. Pourtant, à ma grande surprise, nous arrivons jusqu'à la tour d'Oscorp sans aucun incident majeur. Je me dis que peut être mon instinct n'a pas été juste mais je me trompe rarement, je sais qu'il va se passer quelques choses, incessamment sous peu. Zack Cooper arrive alors devant nous et prononce son discours. La question du lézard lui est alors posée. Il va répondre mais une explosion survint. Et voilà, qu'est ce que j'avais dit. Je profite de la confusion pour rendre dans un endroit à l'abri des regards pour enfiler le costume de Black Canary. Je sais que personne ne me reconnaîtra. La panique commence à gagner tout le monde, mais j'arrive. Le fait que Black Canary soit là rassure un peu le monde alentours, mais je ne suis pas surhumaine. Je dis alors aux gens de garder leur calme. Il le faut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Jeu 18 Avr - 20:12


Que de bruit, que de gens... La foule ne cessait de grossir tel un cancer ingérable que les forces de l’ordre maintenaient autant que possible, la jolie brune alertait un passant pour fouiller ses affaires où elle trouvait un revolver qu’elle confisquait sans que l’autre ne se montre agressif ; puis des couteaux, toute sorte d’armes brandies à l’attention de Zack Cooper, pourtant la jeune femme serait l’une des première à vouloir le planter ce salaud ! Mais elle se contrôlait car elle n’était pas un monstre. Elle ne voulait pas descendre à ce bas étage, protéger un type comme lui c’était juste une tache désagréable qui malheureusement fait partie de sa profession, celle qu’elle avait choisie. Celle dont personne ne la croyait capable de tenir bien longtemps, était-elle aussi méprisable que le pensait autrui ? Elle voulait croire qu’elle valait un petit quelque chose, elle avait besoin d’y croire. Alors que monsieur Cooper avait sorti son beau pipeau, la policière et un collègue aplatissaient un homme ayant brandit une arme au sol. Mais voila, s’ils avaient réussit à éviter les petits incidents, ils n’avaient pas vu venir celui-ci. Des hurlements, tétanisée, Solomonia restait immobile avant de se faire embarqué par un collègue lui disant de calmer la population, de restaurer l’ordre et d’assurer le passage des secours. Comment le pourrait-elle ? Elle n’était que cette pauvre chose fragile qui était tout bonnement inutile...

Attrapée par le bras, il y avait un blessé. Piétiné, cet homme était mal. Instaurant un périmètre de sécurité avec son collègue, elle criait aux gens de ne pas paniquer et de reculer. « TA GUEULE ! » Quoi ? Qui avait dit ça ? Elle ne voyait plus rien... C’est alors que son collègue était parti en direction de cette voix qui n’était pas tant que ça inconnue des services de police... « Chopez-le ! » Et elle alors ?! Seule à garder le blessé, devait-elle l’abandonner comme on l’avait abandonné elle ? Non elle ne voulait pas ! « Faites Attention ! Il y a un homme à terre ! » prévenait-elle autour d’elle alors qu’elle se mit à tousser, bousculée elle tombait à coté du blessé qui était désormais un cadavre... Allait-elle à son tour devenir la victime ? Elle se sentait juste pathétique et faible, peut-être n’était-elle pas faite pour cela, alors que le moment de faire ses preuves se présentait à elle, Solomonia était au sol les larmes aux yeux, où pourrait-elle trouver le courage et la force au fond d’elle de se battre enfin contre la peur ?
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Jeu 18 Avr - 20:14







16h00 : At Nobody’s Home

Zappant les chaines avec un désintérêt qui lui était tout simplement propre, quel absurdité que cette machine infernale, lorsqu’il eut l’idée habituelle d’éteindre l’appareil lassé d’avance par le programme malgré le panel de chaines, il n’appuyait pas sur ce bouton rouge. Arrivé sur la chaine locale, il voyait la tronche de Zack Cooper comme sur le journal Daily Bugle, le bellâtre s’installait dans une position assise plus intéressé a cet instant, décidé à entendre ce que cet abruti avait encore à dire comme mensonge ridicule que personne ne croyait pas même lui-même, et pourtant sa bouche ne savait dire autre chose que des mensonges qui formaient la preuve irréfutable de sa lâcheté. Quel beau baratin allait-il sortir ? Tout le monde savait que leurs expériences illégales existaient, tout le monde le savait et aujourd’hui la population avait décidé de se rebeller. Vaut-il mieux tard que jamais n’est-ce pas ? Un peu comme lui envers la mafia russe ? Certes, mais il n’avait jamais été lâche, il avait perdu beaucoup plus dans cette vie qu’il aurait pu en gagner dans la mort il y a déjà vingt ans de là. Le mafieux écoutait ce discourt écœurant, digne de ce type, de ce genre de type comme Adrian qui savent vous retourner le cerveau dans tous les sens pour vous faire penser d’une manière et non pas d’une autre. Nemo pouvait les reconnaitre, il les sentait car ils empestaient le mensonge et l’orgueil. Cet idiot s’apprêtait à en remettre une couche après la question du journaliste quand un énorme bruit se fit entendre, quand la terre se mit à trembler de colère ou de peur ? La caméra au sol, on entendait des cris de terreur quand la fumée envahissait l’endroit, quand un visage connue apparue dans le petit écran, l’air complètement perdu.

Probablement qu’en temps habituel se serait-il réjoui du malheur des autres, de leur terreur, estimant que là n’était pas son problème et qu’ils n’étaient pas tant que cela à plaindre. Ils n’avaient pas idée de ce qu’était vraiment l’horreur et l’enfer. Qu’ils étaient stupides et naïfs... Mais il ne pouvait pas se contenter de leur souhaiter bonne chance et que le meilleur survive, car il devait s’y rendre. Sautant du canapé, il enfilait ses rangers et sortait de l’appartement où il se planquait depuis quelques temps aux cotés de Moka. Il sortait sans refermer l’endroit à clé. C’était un quartier tranquille... Ceci dit là était une erreur peu souvent commisse par Nemo Nobody, qu’est-ce qui avait bien pu le pousser à la commettre ? Les sentiments ? N’était-ce pas absolument absurde comme hypothèse ?

16H15 : As a ghost in a strange land.

Arrivant sur les lieux au pas de course après avoir abandonné sa voiture au milieu de la chaussée où il y avait un embouteillage du diable. Alors que tous s’enfuyaient pour se disperser, Nemo courrait à contre sens, n’hésitant pas à donner des coups violents au moindre idiot qui osait le bousculer ne serait-ce qu’un peu. Où était-elle ? Grimpant sur le capot d’une auto pour échapper à la fumée qui le gênait visuellement, il montait carrément sur le toit de celle-ci, scrutant l’horizon. Pourquoi l’appeler ? Elle n’entendrait rien, tout le monde criait comme si cela allait les sauver... Mais où était passé cette satanée blondinette ? Ses yeux azurés commençaient à se fatiguer, ses poumons crachaient l’air comme ils le pouvaient, est-ce qu’il avait mal ? Qu’est-ce que cela pouvait-il bien faire ? Alors qu’un individu décidait d’imiter Nobody en montant sur la voiture l’air suffoquant. Quel idiot... Nemo était monté dans le but d’y voir plus clair pas de respirer mieux, si c’était le cas, il se serait mis sous la voiture... Ces humains... « Aidez moi... » suppliait-il, ne lui jetant pas même un regard, d’un coup violent le mafieux le fit tomber au pieds de la voiture en hurlant « TA GUEULE !! » Il perdait patience. Etait-ce réellement Nemo Nobody qui disjonctait de la sorte ? Ce schéma était-il possible ? Il ne savait pas, il s’était fait repéré par les policiers, ce n’était pas s’il était une figure recherchée par les autorités et pour le coup le parfait coupable... Fuir ou se battre ? Jamais Nobody ne choisirait la fuite, bien que pour l’heure il ne fût pas judicieux de se lancer à l’attaque alors qu’il essayait de retrouver quelqu’un de précieux...



_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 99
♠ Nombre de Jetons : 210

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Robin.
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Timothy Drake
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Ven 19 Avr - 19:32




It's a Red Night

« Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. » ► ALFRED
Avais-je vraiment des raisons de m’en faire autant ? Oui. Je m’étais imaginé une bonne quinzaine de scénariis possibles suites aux conséquences qui pourraient naître de cette manifestation, et je dois dire que je resterai bien sur mes gardes. Et ce n’est pas parce que, d’où je me tiens, il ne se passe encore rien pouvant atteindre les civiles, qu’il ne peut pas se passer quelques choses dans les minutes à venir. Je restai en contact avec Bruce adapté aujourd’hui en Batman, et je me demandai ses sentiments quant au fait que je me suis invité à la fête. Déjà il ne pourra pas dire que je ne sais rien des événements, il me sait très fouineur et bon détective donc ma présence aujourd’hui en ce lieu et justifié par mes multiples recherches. Mais je pense que ça soit le fait que je sois venu en Robin qui doit l’agacer parce que je sais qu’il s’inquiète pour ma sécurité, la preuve: il m’a fait faire une nouvelle tenue que je porte aujourd’hui encore. [Robin d’Arkham City.] Je soupirai bien que je réalise que ce n’était pas un cadeau pour que me m’amuse. Vu qu’elle est assez... High-Tech et adaptée pour mon style de combat, je pense qu’il craint vraiment qu’en ces jours sombre, il ne m’arrive quelque chose de grave. Je peux le comprendre qu’il prime ma vie en tant que Timothy Drake plutôt que Robin... Mais depuis récemment, que Black Mask a torturé et tué Stéphanie devant moi, je peux pas rester Timothy Drake. Le Robin est autant un justicier, je n’arrive pas à m’éloigner du chemin d’une vengeance tout en restant dans le cadre de la loi. Être Robin est devenu bien évidemment une obsession... Comme une drogue. Enfin bref, à la fin de mon voyage au sein de mes propres pensées, je surpris une explosion libérant un gaz vert, provoquant la panique générale au sein de la population. J’avais légèrement sursauté et sur le fait, je me suis alors élancé dans le vide en déployant ma cape. Fallait calmer la situation et anticiper ce qui pouvait se passer. Atterrissant sur un toit plus bas, je repris contact avec Bruce en ajoutant avec hâte: ”Je vais essayer de faire évacuer les civils !” C’était déjà quelque chose à faire, après je verrai les responsables ou le responsable de cette explosion de gaz. Je ressautai dans le vide en ouvrant ma cape pour ensuite faire une chute avant anticipée sur le sol tout en me redressant. Les civils allaient dans tous les sens, mais il fallait juste que je les éloigne du gaz. ”Gardez votre calme ! Bougez-vous prêt de la 19è rue et vite ! Je devais les mener hors de portée de ce gaz. Mais j’étais encore moins rassuré, je sais pas pourquoi mais il me semblait qu’il pouvait y avoir pire, bien pire... Tim, n’y pense pas, c’est pas le moment... Fallait que j’aide les civils présent, j’allais les chercher en retenant le plus possible ma respiration jusqu’à les faire sortir avec rapidité. J’espérais que Bruce s’en sortait de son côté au moins...


Robin & Timothy

CODE BY AMIANTE

_________________
le rouge gorge

Le héros peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 73
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Joshua O. Grimms
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Ven 19 Avr - 20:20




Believe

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD

La colère me gagnait, c’était insupportable. J’avais l’impression de tachycarder sans arrêts depuis que j’ai appris ce regroupement. Mais me montrer dans cet état n’allait certainement pas arranger quoi que ce soit, en plus du fai que je mettais les gens en danger. Mais c’était comme si la bête au fond de moi demandait à ce que je sois présent pour faire tomber mes “pères créateurs”. Je n’allais pas manquer l’occasion d’assister au moins à cela, mais j’espèrai bien entendu ne pas ouvrir la cage au monstre que je peux devenir si je m’énerve trop. Je déglutissais alors que mes cris contre Oscorp furent interrompus par Dinah, la journaliste. C’est vrai que je devais lui prouver que j’étais un bon type parce que le Joshua que je suis ne se transformerai pas en public sauf si on l’oblige à faire cela. Passer pour le méchant ? ”Je compte passer pour la vérité...” Tells furent mes mots auprès de Dinah en repensant à toutes ces années passées dans les laboratoires de l’aile des lycanthropes... C’était horrible ces expériences, et aujourd’hui j’ai enfin la possibilité de me venger, de montrer aux gens la preuve irréfutable qu’Oscorp nuit aux humains. Je ne suis plus humain à cause de ces enfoirés et je ne saurai le pardonner... Même si je m’y suis fais au fil du temps, j’ai été humain, et c’est trop tard... On peut plus faire machine arrière. Surtout pas dans mon cas où les forces de l’ordre recherche activement un lycanthrope de 3 mètres avec une masse musculaire qui décuple en temps de métamorphose. Non c’est trop tard... Alors que je me transforme ou pas, je passerai quand même pour le méchant. Et si personne ne donne de preuves à la presse ou au peuple qu’Oscorp ne pose que des problèmes... rien ne fera couler Oscorp. Il leur faut une preuve concrète, et je suis cette preuve. Mais en y repensant, faire du mal aux gens n’était pas mon intention en me changeant en animal... loin de là cette idée. Mais là, une explosion de gaz me happa aussitôt, tombant à genou alors que Dinah s’était éclipsée plus tôt, je me suis mis à tousser brutalement. La colère s’était quadruplée en un instant... Et là... Ca allait devenir... Merde! Je me maitrisais plus, mes ongles devinrent aussitôt des griffes, mes dents des crocs. Mon visage s’allongea alors que mes cris de douleurs étaient étouffés par la fumée et la panique des habitants de Gotham. Je me sentais changé alors que mes muscles doublèrent, triplèrent, quadruplèrent et quintuplèrent de volume. Je gagnais en taille alors que le craquellement de mes os se fit entendre brutalement, indiquant le changement de ma morphologie. Et j’étais sûr que dans le myste verdâtre on pouvait distinguer une silhouette énorme qui se dressait... Mais là, la colère était plus grande que jamais... C’était comme les soirs de pleine lunes où la bête prenait le dessus, là c’était complètement pareil... Un rugissement fut libérer de ma gueule, doublant la panique parmi les habitants. Mon corps de bête se déplaça sur ses deux pattes arrières jusqu’à sortir du nuage en poussant un nouveau cri. Et c’est en sortant du nuage qu’une odeur abjecte me vint aux narines. Je pouvais que voir à travers les yeux de la bête, le corps monstrueusement musclé de la bête était contrôlé par celle-ci. Au loin, Nemo... Le lycan que j’étais se mit à grogner en observant le criminel jusqu’à pousser un hurlement encore plus bestial que tout à l’heure, ce cri lui étant réservé. C’est alors que le lycan saisi un vélib placé sur le côté et l’envoya en directement du mafieux avec une force titanesque. D’utres odeurs aussi bien familières qu’hostiles pour moi étaient en train de me venir aux narines. La vérité est exposée même si ce n’est pas dans la situation que j’aurai souhaité....


Joshua Grimms & Everyone

CODE BY AMIANTE

_________________

i don't care what you think.
« Why do we have to be sacrificed ? those who care to join our ring in the dark. Why do we have to live in a bloody world ? though when the most fragile let them fall on me, yeah ! - RAIN BIRD »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 117
♠ Nombre de Jetons : 790

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Pandora
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Héléna Manson
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Dim 21 Avr - 19:08

La foule masquait la moindre parcelle de goudron. Des banderoles se dressaient dans les airs, accompagnant les bras des participants à cette manifestation. Les voix se mêlaient les unes aux autres, créant un bruit insoutenable. Dorénavant, Héléna était seule face à ce public en colère. Un mauvais pressentiment lui étouffait le ventre. Inspirant lentement, elle s'infiltra entre les gens, tentant désespérément de se construire un passage dans cette masse de personne. Son corps rencontrait celui d'inconnus, lui permettant d'analyser de près chaque individu. Des armes. Sa gorge devint sèche. Il ne devait pas avoir de blessés. Hors de question que ce genre de chose se passe. L’étau se referma brutalement autour d'elle. La foule s'unissait, un peu trop physiquement. Inquiète, ses yeux parcoururent la scène. Zack Cooper était là. Sa voix s'éleva dans la foule qui, brutalement, se calma, l'oreille tendue pour absorber comme des éponges les fausses vérités de cet homme. Sentant que c'était le moment opportun, elle continua d'avancer, s'excusant à voix basse de ses bousculades. Il fallait qu'elle le trouve. Le connaissant, son impulsivité et sa colère allait prendre le dessus. Discrètement, elle se hissa jusqu'aux barrières séparant les manifestants et leur cible. Dans son élan, elle grimpa sur le morceau de métal pour prendre quelques centimètres et surplomber la foule.

Avant même d'avoir pu poser un quelconque regard au loin, elle chuta. Dans un fracas soudain, elle tomba sur le sol, suivit de la barrière. Sa tête rencontra le métal, la sonnant méchamment. Son cœur se mit à battre à tout rompre. Les cris des personnes résonnaient comme des échos dans son crâne. Poussant un gémissement de douleur, Héléna se redressa, soulevant avec difficulté l'obstacle de métal. Le corps debout, la situation devint plus évidente. Une étrange fumée verte flottait dans les airs, faisant fuir les manifestants. Peu rassurée, la jeune femme se mit à faire de même, reculant lentement, bousculée par le moindre être humain apeuré. Bruce n'était pas loin, elle le sentait. Robin devait sûrement l'accompagné. Il ne devrait pas être là. Les faits allaient empirés. Levant les yeux au ciel, elle aperçut l'adolescent tomber au sol avec son habilité habituelle. Avec difficulté, elle se fraya un chemin jusqu'à lui. La respiration haletante, elle se décida à lui dire quelques mots: "Je dois trouver quelqu'un. Je viendrai vous aider ensuite". Elle tentait de lui sourire même si le cœur n'y était pas. Disons simplement que le courant n'était pas passé entre eux.

Quelque chose éveilla sa curiosité. Ce bruit. Sans poser un regard à son coéquipier, elle se mit à courir le plus vite possible en direction de la provenance de ce son. Plus rien ne lui parvenait. Les appels au secours, les cris, les insultes. Plus rien ne lui parvenait. Le cœur battant à tout rompre, Héléna se précipitait dans la foule terrorisée, bousculant sans gêne le moindre obstacle. Un hurlement. Son corps resta figée sur place quelques secondes. Non, pas tout de suite. Ses jambes s'activèrent de nouveau. Il était là... Juste là. Les voitures de police encerclaient la scène. Ils allaient lui faire du mal. Elle ne le permettrait pas. Toujours dans son élan, elle s'approchait un peu plus de lui, au fur et à mesure. Des gens tombaient à côté d'elle mais il était son but. Un espace s'était crée entre la créature et la foule. Une barrière vola sous la force démentielle de Joshua. D'instinct, la jeune femme se baissa. Toujours ignorante de ce qui se passait autour d'elle, Héléna observait ce loup immense dressait sur ses pattes arrières. Elle ne pouvait pas l'approcher comme ça. Il risquait d'être sauvage. Elle aperçut une voiture, à quelques mètres. Prenant son courage à deux mains, elle se glissa parmi les gens et atteignit l'automobile. Épuisée mais avec la volonté, elle grimpa sur la machine. Ses yeux cherchèrent ceux de la bête. Sa voix couvrit les voix de la foule. Son coeur s'arrêta lorsqu'elle put enfin lire dans les yeux de cet être qu'elle chérissait tant: "JOSHUA !" Les larmes perlèrent sur sa joue tandis que sa voix se perdit dans les tremblements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
avatar
Peter Parker
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Jeu 9 Mai - 23:03

Peter avançait au rythme des manifestants. L'esprit complétement occupé par son travail, il se contentait de prendre des photos, ne se souciant pas de ses problèmes de couple ou autre. Le jeune homme photographier donc les riverains en colère. En y réfléchissant, c'était leur droit le plus légitime. Ils avaient été dupés, leurs enfants parfois kidnappé et à présent, ces derniers devaient vivre avec l'adn d'un animal dans leur corps. Il connaissait particulièrement bien le phénomène, étant lui même un être humain dont l'adn avait été modifié suite à la morsure d'une araignée génétiquement modifié. Bien entendu, cette morsure n'avait pas eu uniquement des effets néfastes sur son corps, à titre d'exemple, il était à présent plus rapide et plus agile que n'importe qu'elle autre être humain normalement constitué. Le jeune Parker était ainsi devenu Spiderman, l'homme araignée sauvant la vie des bons concitoyens de New-York. Pourtant comme l'avait dit son oncle un jour, Avec de grands pouvoir, viennent de grandes responsabilités. Peter l'avait appris à ses dépends lors de ses nombreuses actions à New-York. Mais tout avait changé depuis son arrivée à Gotham et surtout le décès de sa tante. Le jeune homme était devenu un justicier vengeur plus que protecteur. Au final, toute sa vie avait elle aussi été influé par les travaux d'Oscorp et si il n'était pas là à cause du boulot, il aurait très bien pu prendre part à la manifestation pour ce qu'elle représentait.

Une fois rendu devant la tour Oscorp, Peter photographia Zack Cooper, écoutant attentivement son discours. Ce qu'il disait n'était peut être pas totalement faux mais il y avait tout de même une grande part d'hypocrisie dans les propos du dirigeant de la firme gothamite d'Oscorp. Lorsque l'explosion eut lieu et que s'en dissipa la fumée verte, Peter eut une forte impression de déjà vu. Cette fumée lui rappelait étrangement celle utilisé par le Lézard lors de leur dernier affrontement. Peter profita de la panique pour s’éclipser. Il enfila rapidement son costume de Spiderman avant d'accrocher son appareil photo à un lampadaire présent dans la rue. Il se hâta ensuite sur le toit du bâtiment le plus proche afin de mieux observer la situation, prêt à agir en cas de besoin.

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Nombre de Messages : 69
♠ Nombre de Jetons : 185

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Harley Quinn
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Harleen Quinzel
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Dim 12 Mai - 15:21

Scandale chez Oscorp




Un murmure, une vive douleur à la racine de ses cheveux, la tête penchée en arrière, elle esquissa un sourire malgré la douleur…C’est un oui qui s’échappe de sa bouche, et l’entrave se défait, ses cheveux lui font mal mais elle s’en fiche, ses lèvres se posent sur les siennes le temps de quelque seconde avant qu’il ne la repousse violemment. Il aboie un ordre, rigole, elle se relève, partage un rire en sa compagnie et ils s’en vont, ensemble. Son regard se pose un instant sur le paysage qui défile, le véhicule banalisé au vitre teinté ne laisse rien entre voir de l’extérieur mais de l’intérieur, elle peut observer, regarder. Tant de gens se rassemble aujourd’hui pour la bonne cause, ce qu’ils pensent être une bonne cause, de l’hypocrisie à l’état pur, Il l’a compris lui, Il sait à quel point tout ça est ennuyant et Il connait toute l’importance qu’il y a à rendre les gens heureux, souriant, à s’amuser tout simplement. C’est pauvre gens s’occupent de chose beaucoup trop sérieuse pour eux et à ce train-là, ils finiront tous par mourir d’une dépression.
Le véhicule se stoppe, la rue est déserte, lui volant un autre baiser, celui-ci, il le lui rend, l’excitation du moment, comme deux enfants sur le point de faire la plus grande blague du monde. Elle s’en va, le laisse derrière et disparait dans les méandres de la ville. Elle la connait cette ville, aussi bien que Lui, Il a pris soin de lui apprendre, de lui montrer et elle est une excellente élève.

Elle se faufile, se glisse et il est amusant de voir que toute la sécurité de ce lieu se trouve à un tel point absorbé par la foule qu’au fond, elle est invisible pour eux. Renforcer un coin, c’est prendre le risque de laisser d’autre chemin sans surveillance, et elle en profite. Certes, elle dut "assommer" une ou deux personnes sur la route mais le plan se déroule comme Il l’avait prévu, souriante comme jamais, la bonne humeur la submerge, Il sera si fière d’elle. Elle est arrivé à sa position, attend le moment propice pour se montrer…Quelque chose glisse de ses doigts, roule, roule, personne ne remarque ces petites billes qui se glisse, la fumée épaisse qui en sort, elle a pris ceux de couleur verte…La couleur préféré de son poussin.
Que le show commence…

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Nombre de Messages : 142
♠ Nombre de Jetons : 507

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Rose E. Desault
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Lun 13 Mai - 9:49

There is a fire inside of this heart
And a riot about to explode into flames


Rose avance au rythme de la foule, les mains enfoncées dans ses poches de son jean. Elle n’a pas son arc, bien trop voyant dans une manifestation mais son poignard lui, est à sa place. Dans une ville comme Gotham, il est peu prudent de se balader sans être armé. Surtout quand on est une blonde fluette et fragile comme elle. Fluette et fragile… Elle sourit. Les manifestants scandent leur mécontentement, elle s’en fiche un peu. Oscorp mène des expérimentations douteuses, et alors ? Elle ne voit pas vraiment où est le problème. Si elle est là, c’est dans l’espoir que la journée dérape. Elle s’en voudrait de louper un tel fiasco. Alors elle marche lentement, lançant des regards menaçant à l’idiot qui a l’audace de marcher sur ses bottines. Ses prunelles vertes glissent sur les manifestants, elle lève la tête et remarque l’important dispositif de sécurité posté sur les toits. Elle arque un sourcil, dubitative. Est-ce qu’ils vont oser ouvrir le feu sur des civils ? Peu probable. A moins d’un débordement hors du commun. Elle baisse la tête et, comme tous les manifestants, elle s’arrête devant les locaux d’Oscorp.

Là, un type fait un discours que le cortège acclame. Sombres crétins, moutons sans cervelle. Le spectacle est à gerber. Rose regarde toutes les personnes présentes qui boivent les paroles de l’orateur sans se demander une seule seconde si ce qu’il dit est vrai. Ils n’essaient même pas de réfléchir par eux même ne serait qu’une demi seconde. Elle soupire et entame un mouvement pour faire rebrousser chemin et se sortir de là. C’est alors qu’une explosion se fit entendre, suivie de prêt par une fumée verte. Un sourire malsain éclaire le visage de la blonde. Ca, c’est marrant. S’en suit un mouvement de panique, la foule tente de se disperser mais la rue est trop étroite, le cortège est trop long. Tout les habitants de cette foutue ville semblent être là aujourd’hui. Rose exulte, elle aime ses mouvements de panique et les cris dans ses oreilles. Quand soudain, un type voulant probablement jouer les héros, l’attrape au niveau du coude.

« Faut pas rester là, jolie demoiselle. » Rose se dégage et lui envoie un coup de poing dans les côtes. Peu de gens ont le droit de la toucher. « Ne me touche pas ! »

L’homme la regarde, éberlué et tentant vainement de reprendre son souffle. Rose se détourne et cherche un endroit pour se mettre en hauteur, pour avoir une vue d’ensemble. Quelqu’un lui a dit une fois qu’en territoire ennemi, il valait mieux être en hauteur. Jouant des coudes, elle arrive au niveau d’un conteneur sur lequel elle grimpe. Ses yeux se plissent alors qu’elle tente de repérer un visage connu dans la foule. Sait on jamais… Elle a bien besoin d’un compagnon de jeu pour mettre un peu plus de pagaille dans ce merdier. Du bout de la botte, elle écrase les doigts d’une femme qui voulait elle aussi grimper sur son perchoir. Une fois encore, elle lève la tête, fixant les policiers qui sont postés sur les toits. Ils sont armés. Elle préfère redescendre, elle est une cible bien trop facile, juchée sur sa poubelle. D’un geste souple, elle saute à terre, se moquant éperdument de l’homme sur lequel elle vient d’atterrir.

Tout cela l’ennuie, elle n’a personne avec qui effrayer un peu plus la populace et jouer seule, elle n’aime pas. Alors, Rose essaie de se faufiler entre les manifestants mais elle avance à contre courant et ce n’est pas évident. Finalement, elle aurait du suivre cela depuis son poste de télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Nombre de Messages : 407
♠ Nombre de Jetons : 96
avatar
Master of Shadow
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Ven 24 Mai - 13:34






Scandale chez Oscorp : La Manifestation

16H : Gotham City, Devant la Tour d’Oscorp.

16h15 : Gotham City au pied de la Tour Oscorp
Le gaz vert commence petit à petit à se dissiper. Les citoyens prit de panique tentent de fuir le plus vite possible dans le chaos le plus total. Une voix tonitruante se fait alors entendre au travers d’un mégaphone : « Allons les amis, la fête ne fait que commencer !» Cette phrase est suivit d’un rire sinistre. Les cris de la population augmentent. Huit ans après, il était de retour plus déterminé que jamais à réduire Gotham à la folie. Le Joker était bel et bien là mais il n’était pas seul. Au fur et à mesure que se dissipait la fumée, deux personnalités se dessinaient aux côtés du redoutable criminel. Sa célèbre acolyte, la tout aussi redoutable Harley Quinn semblait ravie de voir la panique dans les rangs des manifestations qui prenaient la fuite pour se sauver. De l’autre côté du Joker se trouve un monstre gigantesque. Ces écailles vertes luisent au fur et à mesure que le soleil vient les frapper et que la fumée se dissipe. Sur l’estrade, il n’y a plus aucune trace de ce maudit Zack Cooper. Probablement qu’il a prit la fuite à la première occasion. Du côté de la foule, si le jeune Robin tente d’évacuer les civils, un loup vient de faire son apparition dans la foule et sème encore plus la panique. Les policiers tentent eux tant bien que mal de tirer sur les criminels mais le Joker vient de lancer une bombe qui a fait éclater les rangs. La foule compacte prend la fuite alors que la courageuse Black Canary tente de se diriger vers l’estrade où se trouve les criminels, mais bien vite la compagne du Joker lui barre la route, l’affrontement se prépare. De son côté le Joker vient de voir non sans enthousiasme apparaitre son très cher Batman, et il est bien décidé à lui faire passer un sale quart d’heure. Le gigantesque et dangereux Lézard vient lui d’apercevoir son ancien ami l’araignée non loin. Dans un chaos le plus total, le monstre se dirige vers Parker qui risque bien d’avoir besoin de l’aide de tous ceux qui peuvent lui en apporter. Il a du mal à en croire ses yeux mais il jurerait avoir vu le fameux groupe des Rebels prêt à passer à l’action. La nouvelle acolyte du Batman est elle toujours au milieu de la foule. Serait-elle véritablement en train de tenter de calmer un loup ? Oliver Queen quant à lui, le célèbre industriel semble s’être dirigé vers la tour Oscorp, parti à la recherche de Cooper. Une jeune femme blonde tente elle de se frayer un chemin parmi la foule mais son regard semble montrer un certain ennui, une absence totale de peur. Une peur que l’on ne retrouve pas non plus dans les yeux du mafieux bien connu dans les bas-fond de Gotham qui semble être la cible du loup enragé.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Dim 26 Mai - 9:23







16h15 : Into the fire

Les gens hurlaient comme si cela allait leur sauver la vie, ils pleurent et suppliait. Mais leur seule chance était belle et bien de fuir. Alors qu’un policier le plaquait sur le dos de la voiture tout à fait satisfait de sa prise, quelque chose vole en leur direction... Un vélo pour être plus précis. Le policier décollait et Nemo n’avait qu’une main prisonnière des menottes, soupirant faiblement il regardait tant bien que mal à travers la fumée les événements, qu’est-ce que c’était que cette chose ? On dirait... Un loup garou ? Oh non, ils avaient certainement mis quelque chose d’hallucinogène dans leur fumée parce que ça n’existait pas ce genre de chose, au cinéma certes... « JOSHUA ! » Cette voix ne lui est pas inconnue, elle s’adresse au... Ce qui expliquerait que la chose l’eu attaqué. D’ailleurs, le monstre s’approchait, il voulait le prendre pour cible ? Nemo n’avait pas peur, au contraire. Il éclate de rire alors qu’un autre projectile le loupe « Tu as une sale gueule Joshua ! Plus que d’habitude du moins ! » Provoquer cette chose n’était peut-être pas la meilleure des solutions mais il s’en foutait. Mourir à cause d’une création d’Oscorp ou des mains de la mafia, qu’et-ce que ça pouvait changer ? Mais sa priorité n’était pas de s’occuper de cette chose hideuse. Alors elle était vivante la peste n’est-ce pas ? Il s’en était douté, et ce costume... Répugnant... Elle lui donnait une profonde envie de vomir, qu’elle veuille se cacher certes, mais devenir... L’un des leur ? « Alors quoi ?! Tu crois en la justice maintenant ? Commence d’abords par payer pour tes crimes salope ! » Lançait-il en descendant se la voiture, sortant son revolver il tire en direction de la jeune femme, mais un passant en fuite prend la balle à sa place. On pouvait lire dans son regard qu’il lui ferait payer, un jour.

Il fit volte face, commence à disparaitre parmi les passants. Il apercevait la silhouette de Rose sur une voiture, mais il ne s’en occupe pas, ce n’était pas elle qu’il cherchait. Moka avait disparue, il ne c’était tout de même pas donné toute cette peine pour la sauver pour qu’elle meure de façon aussi stupide ! Il reste sur ses gardes car le chien serait bien capable de partir à sa poursuite, ils sont tellement susceptibles les faibles... Il la trouve enfin, à terre. Les yeux dans le vague, elle est blessée. Il la prenait doucement dans ses bras pour ne pas lui briser davantage son petit corps « Allé... Tiens bon, on va rentrer. » lui disait-il en la serrant contre lui, maintenant il fallait s’éclipser, mais avec une fille en mode cadavre dans les bras et un chien enragé au cul, ainsi qu’une pauvre fille qui se prenait pour on ne sait quoi, filler à l’anglaise serait plus difficile que prévu. « Sers-toi contre moi Moka, ça va secouer... » prévenait-il. Au fond, il aurait bien besoin de l’aide de Rose, mais il était trop fier pour l’avouer.



_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Nombre de Messages : 142
♠ Nombre de Jetons : 507

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
avatar
Rose E. Desault
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   Dim 26 Mai - 20:04

Rose en a marre. Toute cette foule qui crie, qui hurle. Est-ce que cela va les sauver ? Probablement pas. Crier, hurler, pleurer. Montrer sa faiblesse au grand jour. C’est dégoutant, rebutant. Elle, elle se délecte de l’état de tous ces boulets. A la mafia, on lui a toujours dit de ne jamais se montrer faible. De toujours se relever. De toujours se battre, même si elle est persuadée de perdre. Cette foule, c’est tout l’inverse. Elle fuit devant l’adversité, parce qu’elle a peur. Peur ? Ils sont des millions contre… Contre elle ne sait pas qui et ne veut pas le savoir. C’est pas son problème à elle. Elle veut rentrer maintenant. Elle veut appeler Nemo pour qu’il l’emmène manger une glace et qu’ils s’amusent ensemble avec la vendeuse. Elle fait la moue, elle est sure qu’il l’enverra bouler si elle lui demande une telle chose. Non, elle va appeler Harley plutôt. Là, elle est sure que son amie ne l’enverra pas sur les roses. Elle joue des coudes, elle marche à contre courant. Rester ici sans personne pour s’amuser, ce n’est pas marrant. Mais s’extirper de la foule n’est pas évident. C’est compact, c’est remuant. Elle fronce les sourcils, accentue les coups qu’elle donne. Quand, elle entend un coup de feu et que cela la force à se retourner.

Elle voit un type à terre, Nemo qui tente d’esquiver des objets lancés par un loup garou et une femme en costume de super héros. Et surtout, sur la scène, elle voit Harley et le Joker. Un grand sourire illumine son visage. Finalement, elle va peut être rester. Ca s’annonce plus drôle que prévu. Surtout quand son regard se pose sur l’espèce de lézard humanoïde posté à leurs côtés. Elle passe sa langue sur ses lèvres, le poignard dans sa botte la chatouille. Elle veut s’en servir, elle regrette de ne pas avoir son arc. Ou même n’importe quelle arme que ça soit. Elle se penche, ses doigts se referment sur le manche de son couteau. Ca l’électrise. Mettre la pagaille, elle adore. Bon mission numéro un : Aller aider Nemo à se débarrasser du monstre qui lui en veut. Alors, elle fend la foule, les gens la laissent passer parce qu’elle tient une lame luisante entre ses doigts. Quand elle s’approche de son chaton, il tient une jeune femme blessée dans les bras. Une moue dégoutée se peint sur son visage.

« Depuis quand tu te la joues chevalier blanc, toi ? Balances-moi ça par terre, regarde donc tout ce qu’on peut faire ici. »

Ca, la jeune femme qu’il tient comme ci… Comme ci elle était précieuse. Non, Nemo est censé tenir à personne dans ce monde. Rose se retourne, désigne la foule qui part en cacahuète, ils n’ont pas beaucoup de temps avant que le loup et l’héroïne à deux dollars ne les retrouvent. Aider Nemo, elle n’a rien contre. L’aider à sauver une nénette par contre, ca la branche pas des masses. Mais elle soupire, résignée. Si aider Nemo revient à secourir cette fille, alors soit. Elle tient trop à son compagnon de jeu pour risquer qu’il se fasse tuer par une foule en délire à cause de cette insignifiante petite chose. Elle s’approche de lui, pique le flingue qu’il a à la ceinture. Au moins, elle est sure qu’il ne lui collera pas une gifle cette fois ci.

« Je t’aide à emmener ta gonzesse loin d’ici. Mais tu m’en devras une ! Et si je morfle, c’est elle qui prend, pigé ? »

Etre blessée par un espèce de monstre à cause d’elle, non merci. Rose fixe Nemo, un air de défi dans le regard. Il sait qu’elle est capable de tuer la fille sans sourciller. Elle range son poignard, retire la sécurité de l’arme et s’avance vers la foule, bien décidée à tirer sur tout ceux qui oseraient leur barrer la route. Que ça soit un loup garou ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue n°2 - Scandale chez Oscorp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange
» ACHAT CHEZ HLJ
» CouCou je m'appelle Misscrapbooking! de chez Gwen-Dia Scrapbooking
» Moules a charnière pas cher chez CASA
» Restaurant Japonais près de chez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: 'Cause it's Just a Game ! :: V1 :: LES RPS-