Partagez
 

 Rédemption [Bruce - Selina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeMer 23 Jan - 21:28

    J'étais en train de réfléchir à tout ce qu'il s'était passé dernièrement tout en réparant mon lance-grappins. J'avais conscience que je devrais peut être mieux aller me coucher, car j'avais beaucoup de sommeil à rattraper... Il fallait bien que je garde en tête les évènements récents, qui avaient chamboulé un grand nombre de choses dans mon existence. L'heure était venue de faire le point, je ne pouvais plus me contenter d'avancer à l'aveugle ni me permettre de ne pas questionner tout ce qui avait pu m'arriver ces derniers temps. Et il fallait l'avouer, la succession rapide des évènements avait fait en sorte que je me retrouve à plusieurs niveaux totalement bouleversé dans mon existence. J'avais de fait l'impression qu'à chaque fois que je trouvais une certaine stabilité, tout allait finalement dans le sens de la destruction de tout ce que je connaissais. Ca avait commencé avec mes parents, puis avec mon entraînement chez Rhas. Ensuite, il y avait eu le Joker, qui avait bouleversé l'équilibre de ma vie en détruisant Rachel, et tous mes espoirs d'une existence normale. Puis, ça avait été le tour de Bane, qui m'avait permis de remettre le couvert avec Batman, de me battre à nouveau pour une cause. Il avait fallu investir beaucoup de temps et d'énergie dans la victoire finale. Quand finalement l'équilibre semblait avoir été trouvé dans une vie loin de Batman dans les bras de Sélina, avec une vie entièrement recommencée à neuf, j'avais cru que c'était ce bon vieux Harvey qui m'avait retiré tout ça. Contraint de remettre mon armure et mon costume, j'étais revenu. Pour apprendre que le peu de normalité auquel j'avais goûté dans ma vie s'était envolé en fumée en même temps que ma compagne en qui je nourrissais plus de confiance et d'espoirs qu'en quiconque.


    Une fois de retour, j'étais retombé sur elle. Presque à deux doigts d'abandonner toute cette peine que sa perte m'avait causé, j'avais failli retomber dans mes faiblesses d'antan ; penser qu'une vie sans Batman et sans solitude était possible pour moi, mais je ne comptais pas me leurrer deux fois. J'essayais depuis de faire ce que je savais le mieux. Jouer le playboy le jour, m'occuper de Tim quand il en avait besoin, et chasser le criminel la nuit. Une nouvelle rencontre avait à nouveau bouleversé mon existence, mais je ne me faisais aucune illusion quant à celle ci. Héléna avait comme moi perdu ses parents très jeune. Soumise à bien des problèmes, elle avait beaucoup tué par le passé, et seule sa volonté la sauvegardait de la folie, ce qui était sans doute également mon cas. Je me sentais plus proche d'elle que bien des gens. Elle seule comprenait l'intégralité de mon existence. Elle seule était passée par les mêmes choses que moi. Et elle n'avait pas refusé mon aide et s'y plier. Très rapidement, la belle et moi nous étions mis à devenir plus proches, pour ainsi dire intimes. Je me sentais bien avec elle, et il n'y avait aucune contrainte entre nous. Je l'hébergeais, je l'entrainais, je l'éduquais à mon monde en quelque sorte. Elle était jeune, elle n'était pas encore aussi blasée et abimée que je pouvais l'être. Héléna finirait par voler de ses propres ailes, c'était ce que je lui souhaitais. Je profitais de l'instant présent, ne me faisant aucune illusion quant au fait que je finirais ici, vieillissant avec Alfred, jusqu'à ce que l'âge et les blessures soient si durs à surmonter que je mourrais dans mon éternel combat contre le mal.


    Alors que je venais de réparer le mécanisme lanceur, j'entendis un bruit qui venait de l'entrée de la grotte. Presque étouffé par les chutes d'eau, le bruit avait été infime, je n'en avais pas décelé grand chose jusque là. C'est alors que je vis une ombre se détacher dans la lumière projetée par les grands luminaires que j'avais fixé au plafond. Mon cœur se serra quand je reconnus la silhouette, et je courais vers elle.



    | Sélina ? Qu'est ce que tu fais ici? |
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Dans l'ombre
♠ Nombre de Messages : 74
♠ Nombre de Jetons : 329

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Catwoman
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Sélina Kyle
Sélina Kyle
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeSam 26 Jan - 23:17




    J’espère que notre collaboration portera ses fruits. J’admets que je n’ai jamais été très patient, ce qui est bien dommage pour votre jolie peau…

    Le hangar était désert. Si on excluait la présence de trois hommes qui entouraient une femme attachée sur une chaise. Et un quatrième homme. Dont une moitié restait soigneusement dans l’ombre. Un homme au charisme incroyable qui faisait partie des criminels les plus recherchés de cette ville. Harvey Dent. Alias Double Face. Un homme dont la cruauté était de notoriété publique. La femme qui était attachée avait déjà des hématomes bien visibles sur le visage. Le froid était mordant et il n’arrangeait rien. Double-Face s’approcha de la jeune femme, attrapant violemment le bas de sa mâchoire.

    Tu sais bien que ce n’est qu’une question de temps. Batman n’est pas imbattable. Il a eu de la chance, je l’admets. Mais à présent, c’est terminé. Nous savons où il se cache. Plus vite, tu nous donnera les informations qu’on cherche, plus vite je t’autoriserai à mourir.

    Sélina ouvrit les yeux. Sa joue la brûlait et lui faisait un mal de chien. Elle cracha violemment au visage de Harvey. Ce dernier eut un mouvement de recul avant de lui retourner une claque magistrale qui la sonna. Elle sentit vaguement le criminel se rapprocher d’elle. Il lui attrapa les cheveux, les tirant en arrière. Sélina cria de douleur.

    Tu ne devrais pas faire la maline avec moi. Tu pourrais le regretter, Catwoman.

    Le cigare que tenait Double-Face mordit la chair du cou de la jeune femme et une odeur affreuse se répandit dans la salle. Les larmes lui montèrent aux yeux mais elle n’avait guère la force de lutter. Elle laissa sa tête retomber en arrière, les étoiles dansant devant ses yeux. Elle devait tenir, tenir. L’image de Bruce lui revenait en tête et son cœur se serrait. Elle l’avait trahi une fois et lui avait brisé le cœur. Elle ne pouvait le trahir une deuxième fois et être responsable de sa mort. Aussi se mura-t-elle dans le silence.

    Nous allons laisser ce petit chat réfléchir un peu à la situation.

    Double-Face s’éclipsa en compagnie d’un de ses gardes du corps, laissant les deux autres surveiller Sélina. La jeune femme restait immobile. En réalité, elle avait, à l’aide de ses mains récupérer une épingle qui était figée dans sa combinaison et tentait d’ouvrir les menottes qui retenaient ses poignets prisonniers. Elle observa l’homme qui la dévisageait.

    Dis-moi, chéri, c’est possible d’avoir un peu d’eau ? Je réfléchis pas quand j’ai la bouche sèche.

    L’homme eut un temps d’hésitation. Double-Face n’avait donné aucune instruction en ce sens. Finalement, il s’avança vers la jeune femme. Au moment où il fut suffisamment près, Sélina bondit sur lui l’assommant d’un violent coup de pied. Son compère finit également neutralisé. La jeune femme escalada à grand peine le mur pour sortir par la fenêtre du hangar, par derrière et s’enfuir dans la nuit. Elle aurait pu rentrer chez elle. Mais elle devait avertir Bruce à tout prix. Double-Face préparait quelque chose et il était en danger. Sélina connaissait naturellement l’emplacement de la batcave. Faisant bien attention à ne pas être suivie, elle se dirigea vers le Manoir Wayne. L’entrée de la Batcave était un peu plus loin et elle retrouva aisément la route. Marchant silencieusement, elle finit par parvenir à la grotte. La lumière dans la grande salle était allumée. Le cœur battant, elle s’avança, sortant de l’ombre. Bruce l’avait entendu car il s’avança vers elle, lui demandant ce qu’elle faisait là. Essoufflée, le visage tuméfié, elle s’assit sur un rocher.

    Bruce, c’est… Double-Face. Il… Il m’a capture et demandé des informations te concernant. Surtout à propos de l’emplacement de la Batcave. Il prépare quelque chose… J’ai réussi à m’échapper mais je voulais te prévenir…

    Elle se prit le visage dans les mains, tentant de retrouver sa respiration. Son corps lui faisait mal mais elle tentait de l’ignorer.

_________________


Sélina Kyle
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeVen 1 Fév - 13:21

    Avant même que je n'arrive à son niveau, la jeune femme dû s'appuyer sur un rocher sur le côté du chemin menant à la sortie de la grotte, et je sentais dans sa démarche abrupte que quelque chose n'allait pas, ce qui me mit presque instantanément en alerte au niveau de tous mes réflexes physiques ou sensoriels. Je sentais que quelque chose clochait, et je me tenais prêt à répondre à tout imprévu au moindre pépin. Alors que j'arrivais en quelques instants à son niveau, je me rendais compte que j'avais été à deux doigts de la prendre dans mes bras, ce qui n'aurait rien changé mais je ne voulais pas encore de cette proximité avec Sélina, d'autant que se mêlait à tous les sentiments contradictoires que je ressentais déjà, la culpabilité de ne pas l'avoir attendue et de m'être jeté dans les bras d'une autre. Bien sûr, je ne regrettais en rien ce qui était en train de se passer avec Héléna, c'était quelque chose d'intense, d'incompréhensible parfois, et on ne savait pas non plus où on se dirigeait, mais néanmoins notre relation restait librement consentie de part et d'autres. Cependant, je savais bien évidemment que quand elle le saura, cela ne plaira pas du tout à Sélina. Peu importait, mes aventures amoureuses n'entraient pour le moment pas du tout en ligne de compte, il y avait des choses bien plus importantes qu'il fallait que je garde à l'esprit, comme la santé de celle qui fut ma compagne et ma fiancée durant quelques mois. Je m'accroupis face à elle, lui faisant doucement relever le visage qui portait la trace d'ecchymoses ; un de ses yeux était en train de s'entourer de violet alors que ses joues étaient rougies par les coups et ses douces lèvres meurtries par le même traitement de brute.


    Je me figeais quand j'entendis le pseudonyme de double face. Harvey Dent était donc toujours là. Bien sûr, je m'en étais douté. N'était ce pas lui qui était venu m'annoncer la « capture » de Sélina, ce qui me semblait remonter à une éternité ? Je ne savais rien de la situation actuelle, du moins pas encore, mais je devais bien avouer que je ressentais de l'inquiétude. Dent était désormais l'un des pires malades de l'histoire de cette ville, et il était déjà responsable de nombreux meurtres, sans même parler des chantages et extorsions auxquelles on le reliait bien souvent. Ce que dit ensuite la beauté brune me rassura autant que cela contribua à renforcer mes inquiétudes ; Dent ne connaissait pas l'emplacement de ma Batcave, mais il la recherchait activement. Je devrais donc redoubler de prudence lors de mes échappées à venir. Elle voulait me prévenir... Et jouer son rôle dans la lutte contre le mal qui gangrénait cette ville.



    | Ce détraqué va payer pour ce qu'il t'a fait, je le jure. Tu n'as pas été suivie ? Ca ressemble peu à Dent de se montrer aussi négligent avec ses hommes... |


    Je ne sous entendais rien vis à vis de Sélina, mais je laissais libre cours à mon inquiétude de transparaître mes propos. Je reposais mon regard sur Selina, avant de décider à la bouger. Passant un de ses bras derrière ma nuque, je la hissais sur ses pieds pour la conduire au centre de mon QG, ou je l'allongeais ensuite délicatement sur la table, que j'avais débarassé d'un revers de la main.


    | Tu es blessée ? Que t'ont ils fait subir? |


    Bien sûr, je ne pensais absolument aps à cet instant, que l'odorat de « chat » de Catwoman lui permettrait peut être de sentir l'odeur d'une femme sur ma peau.
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Dans l'ombre
♠ Nombre de Messages : 74
♠ Nombre de Jetons : 329

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Catwoman
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Sélina Kyle
Sélina Kyle
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeDim 3 Fév - 19:44

    Sélina s’était assise sur un rocher, juste après avoir annoncé à Bruce le plus important. Elle soupira et sentit soudain tout son corps lui faire mal. Elle avait ignoré la douleur le temps de rejoindre la Batcave, c’étaient les nerfs qui l’avaient tenu. Mais à présent, la brûlure de cigare dans son cou la lançait et son visage lui faisait un mal de chien. Sélina n’avait pas été capturée souvent, elle s’était toujours sortie des situations délicates, aussi avait-elle rarement été torturée. Elle avait tenu pour lui. La jeune femme n’était pas une héroïne, elle n’était pas une femme de paroles et de justice. Mais Bruce avait suffisamment de poids sur sa vie pour qu’elle fasse cela pour lui. Pour qu’elle tente de changer pour lui. Elle toussa et un filet de sang coula de ses lèvres. Elle détourna le visage de Bruce et cracha par terre le sang qui lui donnait un goût de fer dans la bouche. Bruce s’était immédiatement rapproché d’elle et il avait eu un tel élan qu’elle avait cru un instant qu’il allait la prendre dans ses bras. Elle se rendait compte en cet instant qu’elle n’avait que lui. Elle était bien seule et l’unique présence amicale à Gotham, c’était Batman. Elle serra les lèvres et respira profondément, histoire de contenir la douleur. Elle devait être forte, comme elle l’avait toujours été. Bruce s’était accroupi face à elle et avait relevé sa tête dans la lumière, observant d’un air choqué le résultat du traitement de Double Face et ses sbires. Elle essaya de lui sourire mais ses lèvres fendillées lui firent trop mal et elle renonça.

    Sélina rassemblait ses esprits et cherchait à se souvenir d’éléments importants, de chose que Dent aurait pu dire qui donnait des informations sur ce qu’il prévoyait. Bruce s’était raidi en entendant le nom de son vieil ennemi. Il savait, tout comme elle, qu’il ne fallait pas prendre Double-Face à la légère et qu’il tramait quelque chose de dangereux. La jeune femme avait tout dit et n’en savait pas plus. Mais elle s’inquiétait déjà pour Bruce. Elle n’avait pas spécialement eu le temps de s’inquiéter pour lui après qu’ils se soient mis ensemble car ils avaient rangé les costumes rapidement. Mais à présent, elle sentait son cœur serré à l’idée que Bruce puisse être tué. Elle ne pouvait plus être neutre et ne penser qu’à son propre avenir à présent. Plus maintenant. Elle tenait à cet homme et devait clairement prendre part à la bataille qui se préparait. Quitte à prendre des coups. Bruce l’assura qu’il payerait pour ce qu’il lui avait fait et la colère dans sa voix était parfaitement perceptible, signe qu’il tenait encore à elle. Elle en fut touchée même si pour le moment, son attention allait plus sur la prudence dont Wayne devrait faire preuve dans les semaines à venir.

    Non, je n’ai pas été suivie, j’ai pas mal fait de détours dans des coins où j’aurai aperçu mes pisteurs. Je pense que les gorilles de Double Face étaient des nouveaux. Qui doivent être à présent six pieds sous terre… Ce n’est pas moi qui vais les pleurer.

    Sélina se massa les tempes. Elle avait un affreux mal de tête. Elle sentit la main de Bruce se glisse sous sa nuque, l’aidant à se relever. Elle glissa son bras sur ses épaules et put se lever à grand peine. Elle boitait et ne put rejoindre le centre du QG du justicier que grâce à lui. Il dégagea la table et l’étendit en douceur sur le table. Sélina tentait de détendre son corps contracté mais elle n’y parvenait pas. La jeune femme avait des sens développés mais en cet instant, elle était tellement perturbée et choquée qu’elle ne pouvait percevoir aucune odeur anormale. La question de Bruce la sortit de sa torpeur dans laquelle elle sombrait. Il voulait savoir ce qu’elle avait subi, pour mieux la soigner.

    Ils m’ont roué de coups, un peu partout. Des claques et des coups de poing. Je pense que je dois avoir une ou plusieurs côtes fêlées. Et une brûlure de cigare ici.

    Elle dégagea son cou, montrant la chair calcinée. Elle frissonna et respira profondément, le contrecoup se faisant sentir. Elle avait eu peur. Pour la première fois peut-être de sa vie. Mais pas pour elle. Elle glissa ses bras autour du cou de Bruce et ferma les yeux, tentant de se détendre. Elle murmura d’une voix cassée :

    J’ai eu si peur qu’ils te trouvent, si tu savais. J’ai eu tellement peur de ne pas être assez forte pour tenir…

    Les nerfs lâchaient et les larmes roulaient sur ses joues. Elle se sentait déplorable mais ne pouvait plus rien faire pour garder un semblant de dignité.

_________________


Sélina Kyle
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeSam 9 Fév - 15:17

    Quand Sélina toussa, elle se mit à cracher du sang. Cela voulait dire qu'elle avait suffisamment dégusté pour en prendre plein dans la tronche à tel point qu'elle avait subit des dommages internes. Pas forcément importants, mais il fallait quand même y allait pour forcer quelqu'un à cracher du sang. Les gens pensaient qu'il n'y avait pas à craindre trop longtemps de coups portés ; on saignait, on avait des bleus, mais jamais rien de trop grave tant que les os tiendraient le coup. Rien n'était moins vrai que cela. Je m'inquiétais pour la jeune femme, je ne savais toujours pas exactement ce qu'elle avait subit ni ce qu'elle avait eu l'esprit alors que les choses avaient clairement dégénérées pour elle, et il fallait dire que plus les secondes défilaient et moins j'étais rassuré. Je n'aimais décidément pas ce genre de situation, et une sourde colère se mit à battre à mes tempes. Peut être que notre relation avec Sélina avait été définitivement enterrée, mais il fallait tout de même que je reconnaisse qu'elle n'avait pas disparu de ma vie pour autant. Elle comptait toujours, que je le veuille ou non. La jeune femme cracha un glaviot ensanglanté de côté alors que je commençais à inspecter son cœur, la forçant à me regarder pour ne pas tourner de l'oeil, jaugeant son état physique d'après la façon qu'elle avait de se tenir. Elle semblait avoir salement morflé, mais rien de trop grave pour autant. Cela me satisfaisait donc assez, il fallait bien que je le reconnaisse. Je la sentais faiblir un peu, mais je savais aussi que sa volonté restait forte, et donc qu'elle ferait en sorte de tenir. Elle était têtue, il fallait bien le reconnaître, mais ça me plaisait, et ça me rassurait. Je voyais bien cependant qu'elle ne parvenait pas à sourire, trop choquée qu'elle était, et probablement avait elle trop mal aux lèvres qu'elle avait à vif et au visage tuméfié qu'elle arborait. Cela me serra le cœur, et je commençais à me rapprocher de ma trousse de premiers secours. Je n'avais pas l'expertise d'Alfred pour soigner les blessures, mais il fallait bien avouer que j'avais acquis une certaine expertise à mes dépends. Sélina me rassura ensuite, alors que j'étalais sur la grande table d'acier les différents outils et matériels dont j'aurais besoin. Je souris doucement aux paroles acides de celle qui fut ma compagne.


    | Oui, j'imagine. On t'aurait demandé ton avis que tu les aurais probablement tués toi même, Sélina. Je te fais confiance ; il auait été très malvenu de subir un assaut ici et maintenant, crois moi. |


    Je ne savais pas à cet instant précis où se trouvait la belle qui partageait pour l'instant mon quotidien, mais avec ses efforts en plus des miens, de ceux de Tim qui devait faire ses devoirs et de Sélina, nous serions capable de combattre à peu près qui que ce soit. Ce qui aurait été pourtant dommage, parce qu'une attaque par surprise du domaine aurait ruiné énormément de choses ; ma couverture, celle des gens que j'aimais, ma base et mon matériel... le secret était à l'épicentre de la lutte que je menais contre le mal, je n'avais pas le droit de laisser aller au moindre imprévu. Elle me montra la chair calcinée, et je respirais calmement pour calmer la colère qui m'étreignait de plus en plus. Sélina s'abandonna à moi, me serra dans ses bras et pleura contre moi. Je refermais l'étreinte autour d'elle, lui murmurant que ça allait aller. Je la laissais se calmer d'elle même, avant de commencer à retirer les cordons de sa tenue, dévoilant sa peau. Je pris une lotion et trempait un bandage avec, tapotant doucement son cou.


    | Ca va aller. Gaffe, ça va faire mal. Je vais te nettoyer tout ça. Tu as bien fait de tenir ; je t'en remercie du fond du cœur. Quand bien même ce qui nous est arrivé à détruit beaucoup de choses... Tu n'étais pas obligée, et je te suis redevable. Je vais prendre soin de toi en attendant qu'Alfred revienne, mais il va falloir que tu retires ta combinaison. Je te donnerais autre chose à mette ensuite. |
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Dans l'ombre
♠ Nombre de Messages : 74
♠ Nombre de Jetons : 329

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Catwoman
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Sélina Kyle
Sélina Kyle
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeDim 17 Fév - 15:25

    La toux qui la saisit lui donna l’impression que ses poumons allaient éclater. Sa gorge était sèche et le sang affluait dedans. Elle détourna la tête, crachant le liquide visqueux qui menaçait de l’étouffer. Elle se sentait brisée mais sa détermination restait inchangée. Sélina avait un sacré caractère et elle venait de prouver une fois encore son courage. Mais également le fait qu’elle avait changé. Qu’elle ne se battait plus uniquement pour elle-même. Elle avait abandonné Bruce face à Bane il y a longtemps. Mais elle était revenue le sauver. Elle avait changé. Grâce à lui, d’une certaine façon. Le regard de Bruce révélait son inquiétude. Sélina tenta de le rassurer, d’un sourire qui ne réussit qu’à la faire souffrir davantage. Elle savait qu’elle s’en sortirait, que ses jours n’étaient pas en danger, du moins l’espérait-elle. Mais elle avait besoin de soin. La jeune femme était fière et ne quémandait nullement de l’attention. Si elle était venue ici, c’était avant tout pour prévenir Bruce des projets de Double-Face. Mais il était évident que son ancien compagnon n’allait pas la laisser dans cet état sans soin. Les mains de Bruce tâtaient doucement ses blessures, tentant d’évaluer les dégâts. Il écouta son cœur et sembla rassuré. Elle se laissa faire, n’appréciant nullement cet état de faiblesse mais n’ayant aucun autre choix. Bruce lui répéta à plusieurs reprises de ne pas cesser de le regarder, afin qu’elle reste consciente. Elle figea donc son regard sur le visage de son ancien amant. Elle était vraiment stupide d’avoir tout gâché. Bruce était le seul à avoir jamais pris soin d’elle, à avoir voulu son bien. Elle lui avait fait du mal et ne récoltait à présent que ce qu’elle méritait. Une fois qu’il l’eut examiné brièvement, il se dirigea vers l’armoire qui renfermait la trousse de premiers secours. Elle crut déceler de la peine et de la colère dans son regard. Il tenait donc encore à elle. Cela réchauffa son cœur. Elle était toujours étendue sur la table, son regard plongé au plafond de la grotte. Elle tenait les souvenirs à distance, ce n’était nullement le moment de se rappeler leur situation douloureuse pour elle. Elle devait guérir. Et Double-Face et ses sbires ne payeraient rien pour attendre. Elle entendait leur rendre la monnaie de leur pièce dans les plus brefs délais.


    J’avoue que j’aurai bien aimé m’en débarrasser moi-même, oui. Il faut qu’on découvre ce que Double-Face a en tête. J’ai… J’ai peur pour toi, Bruce.


    Sélina savait que pour réussir, ils devaient protéger l’un comme l’autre leur identité secrète. De là résidait leur force. Si par malheur, des criminels apprenaient la vérité sur Bruce ou sur elle, c’en serait finit d’eux. Et elle ferait tout pour que cela n’arrive jamais. Elle tentait de se détendre, observant Bruce revenir près d’elle avec le nécessaire pour la soigner. Les pensées défilaient dans sa tête mais elle tentait de ne pas en tenir compte. Il serait bien temps d’établir un plan d’action plus tard. Sélina tourna la tête afin de dévoiler son cou brûlé par le cigare. Le visage de Bruce se ferma et la colère s’enflamma dans son regard. Cela toucha une fois encore Sélina. Mais elle savait que ce serait loin d’être une partie de plaisir. Il allait devoir nettoyer les plaies sur son corps. La jeune femme avait laissé ses nerfs lâcher et s’était jetée dans les bras de Bruce qui l’avait serré contre lui, l’aidant par là même à se calmer. Sélina hocha la tête, entendant la voix douce du jeune homme murmure que ça allait aller. Elle relâcha doucement son étreinte, respirant profondément et s’étendant à nouveau sur la table. Bruce avait délacé sa combinaison ce qui lui permit d’accéder plus facilement à sa brûlure sur le cou. Elle grimaça en sentant le produit désinfectant brûler la zone calcinée. Elle se mordit la lèvre, tentant d’ignorer la douleur. Bruce la remercia une fois encore et elle hocha la tête lorsqu’il lui annonça qu’elle allait devoir retirer sa tenue. Elle avait effectivement de multiples contusions sur les flancs, le ventre et les cuisses. Elle n’avait aucune raison d’être gênée, Bruce et elle avaient été intimes et il connaissait parfaitement son corps. Elle eut cependant la gorge serrée et lentement, elle ouvrit la fermeture éclair qui traversait tout son ventre. Elle retira sa combinaison, finissant torse nue. Elle ferma les yeux, offerte, les sens brouillés par la douleur et le désir mêlé qui se réveillait. Elle plongea son regard dans celui de Bruce, comme si elle craignait de sombrer sans un point d’ancrage. Le regard du jeune homme était comme la plus douce des caresses et un frisson lui parcourut l’échine. Elle était loin d’être guérie de lui. Elle murmura :

    Merci Bruce. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi.

_________________


Sélina Kyle
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeJeu 21 Fév - 11:06

    Bien entendu, j'avais parlé naturellement comme j'aurais parlé librement à n'importe quel camarade dans la lutte contre les forces du Chaos qui guettaient constamment Gotham. Seulement, Sélina n'était pas n'importe quel camarade. Déjà, elle était femme. Et quoiqu'on en dise, je restais empreint d'une certaine faiblesse vis à vis d'elles tout au long de mon existence. Surtout, c''était Sélina, plus précisément encore... Je la désirais toujours. Quelque part, je l'aimais toujours aussi. On avait terminé notre histoire sur une fausse note qui, j'en avais bien conscience, ne concluait nullement notre partition. Je savais qu'elle allait avoir un rôle à jouer, aussi bien dans le futur de Gotham que dans ma vie personnelle. Parce que quoi que j'en dise, quoi que je fasse, elle avait toujours une certaine emprise sur moi. Je pensais à ce que je venais de dire en me traitant de sombre crétin. Je lui avais demandé innocemment de se déshabiller, alors que je connaissais et désirais ce corps qu'elle allait mettre à nu. J'en vins presque à espérer qu'elle soit trop blessée pour être désirable, mais je savais que nulle plaie ou bosse ne permettrait de ruiner son corps. Rien que d'y penser... Non, Bruce. Pas de ça. Tu es Batman, ici, tu es Batman avec Catwoman, et plus bruce avec Sélina. Tu es dans ta cave, sous le manoir Wayne, dans ton manoir, pas sur une plage en Italie. Nous ne sommes pas ici pour un rendez vous galant et plus en fin de soirée, mais pour la soigner et discuter de criminels que nous allions probablement traquer, frapper, et amener devant un tribunal. C'est alors que Sélina me dit qu'elle avait peur pour moi. Je lui fis « chhhhhht » doucement en me rapprochant d'elle, posant mon doigt sur ses lèvres pour ne pas qu'elle s'emballe et qu'elle reste calme, surtout.


    | On le trouvera, mais plus tard. Ne t'en fais pas pour moi. Je suis un grand garçon. Si Bane ou Joker n'ont pas réussit à m'avoir, ce n'est pas Dent qui le fera. C'est un fou dangereux, mais je sais comment le gérer. |


    Du moins, je l'espérais, mais il ne fallait pas continuer à inquiéter outre mesure la belle brune que j'avais sous les yeux, qui venait déjà de vivre une expérience assez terrifiante et traumatisante pour plus de la moitié de ses neuf vies de chat... Qui plus est, j'espérais vraiment parvenir à faire en sorte de percer à jour les desseins de Double Face, de pouvoir le gérer même... On ne pouvait jamais avoir la moindre certitude quand on s'occupait de ce genre de criminels. Ils étaient fous furieux, et ne raisonnaient pas comme nous. J'avais longtemps essayé de réfléchir comme eux ; je n'y parvenais toujours pas à coup sûr, car il me manquait toujours cette absence totale de compassion qu'ils nourrissaient à l'endroit de l'humanité. J'inspirais lourdement alors que mon ancienne compagne se dénudait. Un instant, je ne vis que la douce paleur de sa peau, sentais presque sa tiédeur sous mes doigts, voyant la courbe de ses seins, ses tétons érigés... Et un voile de chair de poule à cause du froid tenace dans cette grotte. Je ne pus un instant détourner le regard, la contemplant comme au premier jour. Pourtant, très vite, je vis les marques laissées par les hommes de main, marques qui ternissaient cette perfection. Je me ressaisis malgré moi pour appliquer du coton humide de désinfectant contre ses meurtrissures, me forçant de ne pas égarer mon regard vers ses seins, son bas ventre, ou la courbe du bas de son dos.


    | Tu t'es battue pour moi, quel am... Quel justicier serais je si je ne prenais pas soin de toi ensuite? |


    J'avais failli dire ami, mais m'était retenu. D'une part, parce que je ne la considérais pas encore comme ça. D'autre part, parce que je ne voulais pas la blesser. Je me mordis la lèvre. Il fallait que je lui dise. Il fallait que je la blesse, par honnêteté. Même si ce n'était pas le moment et que je n'en avais pas envie.


    | Je couche avec une autre, Sélina. |
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Dans l'ombre
♠ Nombre de Messages : 74
♠ Nombre de Jetons : 329

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Catwoman
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Sélina Kyle
Sélina Kyle
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeDim 31 Mar - 22:42

    Sélina sentait les meurtrissures tout le long de son corps mais elle tentait de les ignorer du mieux qu’elle pouvait. Non, décidément, ils n’y avaient pas été de main morte, c’était le moins qu’on puisse dire. Mais elle avait au moins la satisfaction de ne pas leur avoir donné ce qu’ils désiraient. Sa conscience restait sans tâche. Elle pouvait souffrir dans sa chair, au moins avait-elle cette consolation. Mais la présence de Bruce à ses côtés, ainsi que ses attentions étaient une plus grande récompense encore. Elle l’aimait toujours, bien sûr. Elle aurait fait n’importe quoi pour lui. Il la rendait faible, terriblement faible. Elle avait toujours besoin de lui en réalité. Mais l’admettre aurait été reconnaître qu’elle était dépendante de lui, et plus encore lui donner la possibilité de la repousser à nouveau. Elle ne le souhaitait pas, c’était vraiment la goutte d’eau dont son vase n’avait absolument pas besoin. Elle grimaça lorsque Bruce passa un coton imbibé d’alcool sur sa blessure au cou. Cela n’avait rien d’agréable mais il devait désinfecter ses plaies sous peine d’infection. Sélina tentait de sourire, de donner le change. Elle ne voulait pas inquiéter Bruce, et puis elle avait tout de même sa fierté. Même si pour cet homme, elle l’avait remisé au placard plus d’une fois. Que ne faisait-on pas par amour. On pouvait faire beaucoup de bêtises. Son esprit était encore focalisé sur Double-Face et la possibilité de lui faire payer ses traitrises. Mais Bruce lui posa un doigt sur les lèvres en murmurant « chhht ». Puis, il l’assura qu’il le trouverait mais plus tard. Elle dégagea son doigt délicatement avant de répondre :

    Je veux t’aider, tu le sais. Alors laisse-moi la possibilité de le faire. Tu n’es pas obligé d’être un héros solitaire. Il y a des gens qui tiennent à toi, tu sais.

    Elle ne pensait pas seulement à elle mais également à Timothy Blake, ce jeune garçon qui considérait Bruce comme son père spirituel. Sélina s’était ensuite exécutée et elle avait retiré sa combinaison. Le regard brûlant de désir de Bruce l’enveloppait, l’effleurait du bout des cils, comme une caresse sensuelle et langoureuse. Elle frissonna, complètement abandonnée. Elle ne savait plus si c’était à nouveau les blessures ou bien le désir qui lui faisait si mal. Bruce la couvait des yeux et elle baissa les yeux, incapable d’affronter son regard. Qu’est-ce qui lui prenait ? Elle était loin d’être une vierge effarouchée. Il semblait sous le charme, incapable dans un premier temps de détourner les yeux de son corps. Elle aurait aimé que ce moment magique dure éternellement. Elle entrevoyait une brève étincelle de ce qu’ils avaient été jadis. Soudain, Bruce rompit le silence. Elle sourit doucement, ne le quittant pas des yeux.

    Après ce que je t’ai fait, c’était la moindre des choses que je pouvais faire.

    Elle voyait bien que Bruce était gêné. Etait-ce sa nudité soudaine qui l’avait mis mal à l’aise ? Il fallait croire que oui. Mais soudain, la véritable raison fit jour. Bruce murmura de façon très concise et très directe qu’il couchait avec une autre. Une foule d’émotions assaillit soudainement Sélina. Un silence lourd, épais, s’installa entre eux. Un silence qui dura un bon moment. Sélina avait de la peine, bien sûr. Une violente douleur lui vrillait le cœur et cela n’avait rien à voir avec une éventuelle douleur physique. Les larmes lui montèrent aux yeux alors qu’elle aurait tant aimé rester de glace. Elle hocha la tête et finit par balbutier :

    Très bien, je… Je suppose que c’est logique. C’est ta vie.

    Elle se dégagea doucement de son étreinte et referma sa combinaison. Elle était ridicule, bien sûr qu’elle était trop faible pour se lever et pour marcher. Elle se redressa pourtant sur la table et s’appuya lourdement sur le rebord pour se relever. Boitant bas et trébuchant, elle murmura d’un ton distant et presque absent :

    Je ne vais pas te déranger plus longtemps, Bruce. Merci pour tes soins.

    Elle trébucha et s’effondra mais elle se releva en s’aidant des pierres non loin. Pathétique. Elle était tout simplement pathétique. Une loque voilà ce qu’elle était. Et ces foutues larmes qui coulaient sur ses joues n’arrangeaient rien et l’énervaient prodigieusement. Qu’est-ce qu’elle avait espéré ?

_________________


Sélina Kyle
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitimeMar 23 Avr - 20:10

    Je ne savais absolument pas pourquoi je m'étais senti obligé de tout avouer d'un bloc à mon ancienne compagne, c'était comme si elle était toujours quelqu'un qui représentait tout pour moi. Ce qui n'était plus le cas. Elle n'était ni une ennemie ni une inconnue, pourtant les choses n'étaient plus du tout comme elles avaient pu l'être auparavant. J'avais récupéré une large partie de la confiance que je lui avais accordée, et je ne savais pas concrètement comment me positionner vis à vis d'elle. C'était quelque chose de compliqué que je ne savais pas vraiment expliquer. Je me sentais gêné en sa présence, car impliqué. Je me sentais gêné et je savais qu'il n'y aurait pas grand chose pour me permettre d'avancer concrètement. Il fallait sans doute que je me jette à l'eau et que je sache enfin comment démêler ce que je ressentais encore pour elle, même si des traces d'amour étaient toujours évidentes. On ne se retrouvait pas sans la femme de sa vie du jour au lendemain en balayant le passé. Tout ce qu'on pouvait faire, c'était balayer les restes et les ficher sous le tapis, mais ceux ci ne pouvaient disparaître et ne manquaient d'ailleurs jamais une occasion de revenir en force... Je remarquais que sélina ne bougeait pas. Je vis clairement dans ses yeux de multiples sensations passer dans son esprit, et elle ne semblait pas savoir non plus comment se comporter vis à vis de moi. Devait elle me frapper, m'injurier, pleurer, ou s'enfuir ? Elle ne semblait pas savoir quoi choisir, tout en sachant pourtant que je méritais ce qu'elle choisirait qu'il m'arrive. Je ne pouvais pas avoir d'autre choix que celui là ; assumer une bonne fois pour toutes la ligne de conduite qui avait toujours été la mienne. Le silence de plomb se prolongea ce qui me semblait être une éternité. Et finalement, je vis son regard s'humidifier et les larmes se rassembler aux contours de ses yeux. Cela me fit mal au cœur, pourtant, je restais droit et rigide, formel presque, me préparant peut être à essuyer une véritable tempête. Oui, elle avait raison. C'était logique, et c'était ma vie. Pourtant, je ne me sentais pas le droit de la blesser comme ça. Pas maintenant. Pas alors qu'elle était enfin prête à se consacrer un peu aux autres...


    Que devais je faire ? Je n'en savais rien. Pas la moindre idée. En général, j'avais toujours un coup d'avance sur l'existence, je prévoyais beaucoup de choses, ce qui me permettait d'ailleurs d'arrêter mes ennemis. Cela ne m'était d'aucun secours à l'heure actuelle. Elle me remercier et s'en alla. Je ne savais pas quoi dire ni quoi faire, je laissais donc mon instinct me guider et me porter à sa rencontre. Je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire. Je vins la soutenir, passant l'un de ses bras par dessus mon épaule et mon autre bras vint soutenir son bassin.



    | Pas question que tu t'en ailles dans cet état. |


    Je l'amenais de nouveau vers ma table « d'opérations »


    | Je ne te demande pas de me pardonner ni rien. Je ne te demande pas non plus de ne pas m'en vouloir ; tu es libre de faire ce que tu veux. Mais ce soir, tu m'as défendu et protégé, encaissant les coups pour éviter que je n'ai à le faire. Je ne vais certainement pas te laisser partir. Je vais prendre soin de toi, et tu sais bien que quoiqu'il arrive ta place est réservée au manoir. Tu ne la croiseras pas. Alfred va m'aider à te remettre sur les pieds. |


    C'était une très mauvaise idée, je m'en rendis compte aussi vite que je parlais


    | Il faut qu'on mette au point un plan d'attaque. Contre Dent et tous les autres. |
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rédemption [Bruce - Selina]   Rédemption [Bruce - Selina] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rédemption [Bruce - Selina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: 'Cause it's Just a Game ! :: V1 :: LES RPS-