Partagez
 

 Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 21:27


LULLABY ELENA DESMOND



♠️ « L’ennui est un des visages de la mort. »
Julien Green ♠️


♠️ CARTE D'IDENTITE ♠️

† Alias : Dans le milieu, quand on veut faire appel à leur duo, on contacte "Phi". Pour le reste, le suspect que recherche le FBI sans succès a été surnommé "The Gardener".

† Age : 26 ans
† Statut : Célibataire et difficile à intéresser
† Orientation : Hétérosexuelle (malgré tout ce que peut raconter Shane)
† Nationalité : Américaine
† Métier : Reporter photographe (officiellement) - Tueuse à gages (officieusement) - Trafiquante d'organes (encore plus officieusement - Couverture : l'association caritative Caduceus, connue dans les milieux bien informés pour n'avoir vraiment rien de bienfaisant)
† Groupe : Outlaws

♠️ CARACTERE ♠️
Froide •• Cultivée •• Constante •• Enigmatique •• Réaliste •• Franche •• Réservée •• Disciplinée •• Insomniaque •• Calculatrice •• Obsessionnelle •• Mature •• Laconique •• Loyale •• Cynique •• Déstabilisante •• Rancunière •• Indépendante •• Philosophe •• Forte •• Clairvoyante •• Grande capacité d'adaptation •• Raisonnable •• Secrète

L'ensemble que forme la très complexe Lulla peut surprendre. En la rencontrant, on peut immédiatement penser à une étudiante complètement dévouée à ses bouquins, qui aurait passé beaucoup de temps à lire de la philosophie, à étudier la vie et les autres et qui porte un regard neutre sur tout et tous, peu commun pour quelqu'un de son âge. Elle peut surprendre par une réflexion, une attitude, de sa moue égale et inchangée quoi qu'il advienne. La voir sourire est d'une rareté exceptionnelle. Qu'on se le dise : Lullaby s'ennuie, constamment. Elle s'est toujours sentie vide, sans avoir jamais réussi à trouver ce qui pouvait bien lui manquer pour se sentir enfin complète. Sa mine désabusée n'a d'égale que sa langue acérée quand elle commence à vous expliciter que, loin de soulager le fardeau qu'est son quotidien, vous ne faites au contraire que l'alourdir encore un peu plus. Elle ne fait pas de cadeau et certainement pas dans la demi-mesure, surtout avec les dragueurs du dimanche. Sa demi-soeur la dit frigide alors qu'il n'en est rien. Elle a seulement des critères d'exigence assez importants et, pour arriver à attirer son attention, il est certain qu'il faut sortir de l'ordinaire. Elle ne crache cependant pas sur un verre dans un bar ou un café, selon l'heure. Elle n'a simplement pas la facilité de Shane pour aller vers les gens, n'étant pas exubérante ou bruyante comme sa chère soeur. Elle sait très bien de quel mal elle est atteinte : c'est une sociopathe et elle en est pleinement consciente. Loin d'en faire un drame, elle tente de s'adapter à sa condition du mieux qu'elle peut. Mais l'ennui, cet ami si fidèle ne semble pas vouloir la quitter. Il n'y a qu'une chose qui fait briller ses yeux d'un semblant d'intérêt : un corps qu'elle vient juste d'ouvrir pour en extraire un organe.

En affaires comme dans la vie, Lullaby est d'une maturité à faire peur. Implacable, elle sait ce qu'elle veut et elle sait comment l'obtenir. Son regard droit et froid étonne et parvient à déstabiliser certains adversaires plus âgés qui ne s'attendent pas à autant de répondant et de volonté émanant d'une si jeune fille (et surtout, qui semble aussi innocente). Car c'est bien le souci avec Lulla : on lui donnerait le bon Dieu sans confession. Et croyez-moi, elle se confesse, pourtant, de temps à autres. La grand-mère de Shane a bien tenté de les ramener dans le droit chemin en les emmenant à la messe mais sa mort n'a fait que leur ouvrir les portes de l'Enfer entre lesquelles elles se sont précipitées. De cette expérience, Lullaby tire une certaine rancune envers Dieu, se voyant comme "one of God mistakes". Et l'erreur n'est qu'humaine (c'est d'ailleurs pour ça qu'elle et Shane n'en font aucune. Jamais.) Pour revenir à sa face d'angelot, elle lui est très utile pour aborder certains messieurs en mission, même si elle a horreur de ça. Sauf si son interlocuteur se trouve être particulièrement intéressant, dans ce cas Shane a tendance à s'arracher les cheveux parce qu'elle prend son temps (chacune son tour, elle ne l'a jamais empêchée de s'envoyer une victime et de plus, cela reste extrêmement rare).

Shane. Sa demi-soeur démon sans laquelle elle ne serait rien. Ne vous y trompez pas : si vous les voyez toujours ensemble, c'est qu'il y a une bonne raison à cela : elles sont indissociables. Opposées mais similaires, elles ne peuvent se passer l'une de l'autre, même si elles s'envoient souvent chier, l'une d'une réplique bien cinglante assortie d'une citation érudite et l'autre d'un hurlement associé à un geste assez inélégant. Lullaby ne pourrait pas vivre sans Shane, même si elle lui rend la vie impossible, s'amusant par exemple encore régulièrement à lui foutre la tête sous l'eau, ou la déguisant en pute avant de lui bourrer la gueule et de l'abandonner sur la voie publique jusqu'à ce qu'elle se fasse ramasser par les flics (true story) et sans compter les plans tordus qu'elle lui arrange avec des mecs lambdas pour "qu'elle se fasse poinçonner, parce que ça fait quand même longtemps depuis la dernière fois, faudrait pas que ça rouille ou que ça soit envahi de toiles d'araignées" ou un truc du même goût. A côté de ça, elle sait prendre les choses en main quand la blonde déraille à cause d'un "six" mal placé ou encore lui glisser un somnifère ou deux quand cela fait trop longtemps qu'elle n'a pas réussi à trouver les bras de Morphée.



♠️ APTITUDES ♠️

Niveau langues, la demoiselle parle évidemment anglais, sa langue maternelle, mais également le français, l'allemand et le russe pour les affaires. Elle a commencé à apprendre le chinois, l'arabe et l'espagnol pour leurs petites affaires, profitant de ses longues nuits d'insomnie pour avancer dans chacune de ces disciplines. Elle n'entend pas les maîtriser toutes parfaitement mais, dans un business comme le leur, maîtriser plusieurs dialectes permettrait de brouiller quelques pistes.

Pour ce qui est de ses aptitudes au combat, disons simplement que Lullaby n'est pas une faible femme sans être ceinture noire de judo. Maîtriser ses victimes, parfois sans l'aide de Shane nécessite de savoir se défendre au moins un minimum. Le fait qu'on la sous-estime au vu de sa silhouette fluette l'avantage de façon certaine au corps à corps au premier abord. Après, ce qu'elle fait le mieux reste la strangulation. Si ses coups ne sont pas particulièrement puissants, elle compense avec une grande force dans les mains. Que celles-ci se referment autour de votre gorge et vous êtes foutu, purement et simplement. Au niveau des armes, sa préférence va à l'arme blanche, elle en porte toujours une sur elle et est assez redoutable si on lui laisse le temps de la sortir. Le tir ? Pas son truc, cela risquerait d'endommager les pièces maîtresses et intéressantes. Cependant, Shane ne compte pas la laisser sans défense et s'évertue à lui enseigner comment tirer (au pistolet, même si elle lui enseignerait bien le reste aussi).

En compétences annexes, elle a une maîtrise en philosophie et peut citer de mémoire n'importe lequel d'entre eux (mais je vous conseille d'éviter de mentionner Freud, cela risque de la mettre de mauvais poil). C'est une photographe avérée, sa couverture est donc parfaite, elle prend des centaines de clichés par jour et a même pris part à plusieurs expositions à travers le monde. Pour finir, ses connaissances en anatomie humaine sont avant tout expérimentales et approximatives (appuyée sur de gros bouquins, évidemment), elle ne risque pas de pouvoir aider un patient voulant rester en vie !



♠️ PARTICULARITÉS ♠️

Le chiffre six : Lullaby nourrit une véritable obsession doublée d'une terreur sans nom pour le chiffre six. L'origine de ce "léger problème" ? Son père, psychopathe assez barré bien connu de la presse (si vous avez entendu parler de cet homme qui tuait ses victimes en les confrontant à leur plus grande peur, c'est lui), l'a poussé dans une piscine sans échelle pour qu'elle se noie le jour précis de son sixième anniversaire, un six juin (06/06). Trois fois six, cela aurait pu se transformer en vision sataniste mais ça n'a pas été le cas. A la place, elle se met à trembler ou à véritablement bugguer, fixée sur le chiffre quand il entre dans son champ de vision ou quand quelqu'un le prononce devant elle (ce qui peut se révéler être un véritable problème en pleines négociations pour un contrat). Agitée de tics nerveux, elle devient alors incapable de se contrôler et de se concentrer, à mi-chemin entre accès de violence sous-jacent et terreur paralysante. Il est à noter qu'elle en a un tatoué sur la nuque, dissimulé par ses longs cheveux blonds et qu'elle y porte la main dans ces cas-là. Une marque à vie, pour se souvenir de ce qui s'est passé.

Not Waterproof : De cette "expérience" découle évidemment une peur panique de l'eau. Elle détestait déjà cet élément étant enfant, ne la tolérant qu'au moment de la douche (pas la peine de lui parler de bain, c'est une chose proprement impossible pour elle) et quand elle la boit, évidemment. Les piscines la terrifient, problème également quand on vous convoque dans un hôtel de luxe pour parler d'un contrat. Quand elle a rencontré Shane, celle-ci n'a rien trouvé de mieux à faire, pour marquer son territoire, que de lui foutre la tête sous le robinet. Elle le fait encore de temps à autres pour la "guérir" mais, maintenant que Lullaby sait se battre, disons que ça devient plus problématique. Enfant, elle noyait des chatons pour essayer d'exorciser la peur, et cela fonctionnait plutôt pas mal. Peut-être faudrait-il qu'elle passe aux adultes ? Cependant, le gonflement des organes rendrait alors leur vente impossible, ce n'est donc pas à l'ordre du jour. Pour l'instant.

Sweet Lullaby : Un autre tic chez la demoiselle qu'il est important de noter, ajoutant à son côté charmant côté jour, quand elle lit dans un café, et à son côté terrifiant, côté nuit, quand elle se penche sur la victime ligotée sur la table d'opération avec son scalpel à la main, c'est qu'elle ne cesse de fredonner une mélodie, toujours la même, qu'elle chante bouche fermée. Elle ne sait absolument pas de laquelle il s'agit, ne l'a jamais entendue nulle part, dans ses souvenirs. Cependant, si elle creusait un peu plus, elle se rendrait compte qu'il n'y avait pas que le bruit de l'eau battant ses oreilles ce fameux 06/06 ...

Insomniaque : Il n'est pas rare de voir son doux visage orné de deux cernes bleutées, indiquant qu'elle ne passe pas assez de temps au lit (non, Shane, pas dans ce sens-là). Aussi loin que remonte sa mémoire, elle n'a jamais été une grande dormeuse et ça ne s'est pas arrangé avec le temps. Quarante-huit heures sans dormir sont pour elle une normalité, elle peut pousser jusqu'à soixante-douze (mais Shane intervient souvent à ce moment-là pour l'emmener de force voir Morphée).

Addictions (Café & Nicotine) : Pour finir, la demoiselle a deux addictions assez graves dont elle ne peut se passer (l'une d'entre elles n'arrangeant certainement pas ses insomnies) : café et clope. Dix cafés au minimum par jour et deux paquets de façon absolument normale, ce n'était pas comme si elle n'avait pas les moyens de se les payer. Il s'agit de deux vraies drogues, ressentant un manque atroce et insoutenable au bout de quelques heures, minutes selon l'état de stress et qui s'empire en avion. Son bras est alors recouvert de patchs à la nicotine, qui n'ont pas le même effet qu'une bonne taffe, mais la calment pour quelques instants tout de même.






Code par Tchoup



Mirror, mirror


Derrière le miroir se cache [Bluefeathers], je suis [une schtroumpfette délurée], j'ai [22 ans].

Je suis arrivé(e) à Gotham grâce à [Nemochou] et de manière générale je trouve [que ça roxxe du poney] mais [ça manque de statue à mon effigie]. Mon personnage est [un inventé (oui, c'est ce qui fait peur, je le concède)]. Mon avatar est [Florrie Arnold].

Sinon mon smiley préféré c'est [ danse ] et j'ai bien lu le règlement, la preuve : Validé par l'araignée. Oh ! Et j'allais oublier [Nemo, I'm waiting for you].

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »


Dernière édition par Lullaby E. Desmond le Sam 5 Jan - 22:22, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 21:28


Histoire



« Le corps humain est un royaume où chaque organe veut être le roi. » Grand Corps Malade.


Plan sur un avion, au-dessus des nuages, quelque part à mi-chemin entre X et Y. A l'intérieur, la majorité des passagers dort, terrassée par le décalage horaire, et le manque d'activité à bord. Lumières tamisées, à part une loupiote, allumée, et déversant un spot de lumière sur une page un peu jaunie et cornée, écrite en allemand. Une jeune femme blonde est penchée dessus, lèvres pincées. Impassible, seuls ses yeux bougent pour suivre le fil des lignes. Des cernes les cerclant indiquent que cela fait bien des nuits qu'elle n'a pas du trouver le chemin du repère de Morphée, mais cela ne semble pas l'affecter pour autant. Un ronflement sonore lui fait tourner le regard vers sa voisine, qui, tête posée contre le hublot, dort comme un bébé, enfin, un beau bébé vu la taille et l'apparence du bestiau. Lèvres entrouvertes, elle bave allègrement. Le tableau imprime un haussement de sourcils désabusé à la jeune femme. Son regard quitte la passagère pour glisser sur ce qui occupe le siège entre elles. Une glacière. Pas le genre avec un pique-nique à l'intérieur, non. À moins que vous ne soyez anthropophage, mais dans ce cas, c'est votre problème. Un très beau foie qui va, à ce qu'indique le mandat qu'elles ont présenté aux douanes, dans un village perdu au beau milieu de Y, où un père de famille attend la greffe qui lui sauvera la vie, empêchant quatre enfants de devenir orphelins. Ça lui tirerait presque la larme à l'oeil. Presque. En réalité, cet organe encore en état de marche a été vendu bien plus que son pesant d'or à quelque riche dictateur, ou prince, ou … en fait, peu importe. Il a payé la moitié à la commande, elles auront l'autre à la livraison, sur un compte aux Îles Caïman. Elle retourne à « Trois essais sur la théorie sexuelle », de ce cher Freud, philosophe et psychologue auto-proclamé sur la tombe duquel elle cracherait bien. Cet homme n'avait pas toute sa tête, et était sans doute impuissant, au vu de son obsession à tout ramener au sexe. Quel abruti. Elle pianote sur le haut de son chapeau, posé sur son genou, et se lève finalement, posant ouvrage et couvre-chef sur son siège, pour se diriger vers la « voiture de bouffe », laissée en libre service au bout de l'allée. Ses mains rendues nerveuses tapotent doucement sa cuisse, jusqu'à ce qu'elle se saisisse de la cafetière, et se verse une grande tasse de sa boisson fétiche. Elle retourne vers sa place quand une turbulence secoue l'avion.

BAU. Quantico. USA.

On en a retrouvé un! Les agents mal réveillés font la grimace, en se saisissant de leur tablette, qu'une lâche en se plaquant la main sur la bouche. Non. Franchement, je ne peux pas. L'image s'affiche sur l'écran devant eux. Il s'agit d'un parterre de fleurs, dans un parc tout ce qui semble de plus ordinaire...à l'exception d'un détail. Ce n'est pas du compost, que l'on peut voir au pied des tiges, mais une bouillie immonde, faite de restes humains. C'est...un bon engrais. Richards, la ferme. On a retrouvé ces restes à Vienne. Les autorités autrichiennes ont lancé un appel pour savoir s'il y avait d'autres cas du même genre. Il y a seulement le nôtre, qui date d'il y a quatre ans, en Virginie. Les différentes personnes restent un moment muettes. Elles étaient toutes là, ce fameux jour, où ils ont reçu ce cas. Dépêchés sur place, ils avaient du se retenir de vomir, tous autant qu'ils étaient, et un seul y était parvenu. Personne n'avait jamais rien vu de semblable, de mémoire, cette « purée humaine », visiblement placée à cet endroit, dans ce cimetière communal, pour une raison. Laquelle ? Ils n'ont jamais pu le savoir. L'enquête avait duré, ils avaient essayé d'élaborer un profil, mais rien n'avait été concluant. Le légiste n'avait rien pu analyser, il n'avait même pas pu identifier le cadavre. Rien, ils n'avaient rien trouvé, à part ce « corps ». Les yeux fermés, la femme du groupe finit par prendre la parole: Cela va être confié aux autorités internationales ? La CIA reprend le dossier ? Une agence va s'en charger, effectivement. Laquelle ? Nous ne le savons pas encore. Pourquoi nous convoquer de nouveau, alors ? On aime bien garder notre petit déjeuner dans l'estomac, parfois. La remarque du plaisantin est ignorée: Ils auront besoin du profil. Il faut que que nous repenchions dessus. Hochements de tête partout autour de la table. Je vais chercher du café … La journée va être longue.


Vol 7612 – Quelque part entre X et Y

Elle s'est assise, sauvant miraculeusement le gobelet du saint nectar d'un mouvement habile du poignet. Elle en sourirait presque, mais ce n'est d'une part pas tout à fait dans ses habitudes, et d'autre part parce que sa victoire est de courte durée. Une converse en 38 fillette vient percuter le réceptacle, répandant le contenu caféiné sur l'oeuvre de Freud, et sur son couvre-chef, qu'elle avait posé sur ses genoux en attendant de déplier le porte gobelet. Le pied s'abaisse, et se lève de nouveau, commençant à marteler les effets de la demoiselle, qui regarde faire, sans broncher, même si ses lèvres se sont pincées, et que son regard s'est légèrement durci. Elle attend juste que ça se finisse. Les turbulences ? Et pas que. HAAAAAA ! MaisvasyputainLulla ! Ses prunelles se tournent sur la plus-si-belle-au-bois-dormant (ou belle-au-bois-plus-si-dormant, ça fonctionne aussi), rencontrant celles de sa demi-soeur qui a émergé de son sommeil pour peupler sa vie de toujours plus de féérie, entre sa position improbable, le café renversé, ses affaires trempées, sa cuisse sans doute bleuie et son vocabulaire fleuri. Shane illumine ses journées depuis quelques vingt années, mais son éclat naturel n'est rien comparé à celui qui l'éblouit à chacun de ses réveils. Quoi ? Tu sais très bien que je ne supporte pas les turbulences. Explication logique, rationnelle et normale. L'énergumène peut être de mauvaise humeur et faire chier son monde parce qu'elle n'aime pas les mouvements incontrôlés de l'avion. Enfin, ce n'est pas comme si elle ressent de toute façon le besoin de justifier cet état de fait, râler, insulter et être désagréable étant ses passes-temps préférés avant boire (surtout du whisky), coucher avec des inconnus, et faire exploser des choses. Elle finit tout de même par déserrer les lèvres. La faute au café, elle en avait vraiment besoin: Je sais, mais ne t'en sers pas comme excuse, je l'ai déjà trop entendue. Et toi, tu ne m'entends sans doute pas, alors je te saurais gré d'allumer tes appareils. Oui, elle la connaît par coeur. Sa soeur, c'est tout ce qu'elle a. Alors même si c'est une chieuse, elle n'a qu'elle. Elles n'ont qu'elles. Et elles ont besoin l'une de l'autre. Même si elles ne le disent jamais, préférant s'envoyer des amabilités comme: Je préfère. Tu es inconsciente. Immature. Et irresponsable. Et privée de ma dose de café, tu sais que je peux être pire que toi. Vas-y, parle à mon cul, ma tête est malade. Tout ça pour ça. Et l'autre de se rendormir aussi sec. Se forçant à prendre une profonde inspiration, Lullaby se détourne. Même si parfois elle la frapperait bien, pas de ça entre elles. Alors elle va juste, comme d'habitude, effacer les merdes de Shane. Elle se lève, les deux objets dégoulinants à la main, les considère un moment, vibrant au bout de ses doigts agités de convulsions. D'abord un café.


BAU. Quantico. USA.

Donc, le commencement. Enfance. On a visiblement affaire à quelqu'un de hautement perturbé. Aussi peu de respect pour la vie humaine, surtout si les victimes étaient encore vivantes, témoignent sans doute d'un cadre familial éclaté. Peu ou pas d'encadrement pendant l'enfance. Donc des parents absents, ou très pris par leur travail. 4 ans. Une chambre sans charme, au-dessus d'un bar. Une petite fille, assise sur le plancher. Regard perçant, vif, se tournant vers la porte. Beaucoup de bruits, en bas. Personne, en haut, à part elle. Retour à son jeu. Des pièces de bois à assembler. La porte s'ouvre. Une femme entre, suivie d'un homme. Rires. Tressaillement de la petite. Elle ramasse des jouets. Sort de la pièce. Descend les escaliers. Escalade un tabouret du bar. Pose les pièces sur le comptoir. Et recommence. On peut sans doute ajouter un traumatisme. Mort d'un proche. Ou quelque chose qui fasse que la mort perd tout caractère sacré. Six ans. Il est venu la voir. Il l'a emmenée chez lui. Si elle est contente, ça ne se voit pas. Il lui a demandé de quoi elle avait peur. Elle répondu l'eau. Il est sorti avec elle. L'a poussée dans la piscine. L'eau est froide. S'infiltre sous ses vêtements. Elle se débat. Ça rentre dans sa gorge. Elle tousse. C'est froid. Elle tend la main. Une autre l'attrape. Sa mère. Qui hurle. Il la frappe. Il se jette sur elle. Ils tombent dans l'eau. Un seul remonte. Mais quoi alors, une famille d'accueil ? Non, il y aurait eu des remontées. Le suspect devait être violent, mais renfermé, quelqu'un aurait du le voir. Quoi alors ? Un gamin ne grandit pas tout seul. La famille ? Un peu plus tard. L'homme parle à une femme. Elle ne l'écoute pas vraiment, jouant avec sa ceinture. Il y a des plantes partout. Un visage apparaît. Une autre fille. Qui la regarde. Elles n'écoutent pas les adultes. Elles se jaugent. Cela dure longtemps. Jusqu'à ce que les adultes oublient la présence des gosses. Elle lui fait signe. Elle la suit. Et se retrouve la tête maintenue sous le robinet. Pourquoi pas un facteur héréditaire ? Ah non, pitié, pas cette théorie à la con ! Quoi ? Il y a quelques études très sérieuses qui ... Ouais, des conneries ! Suffit, vous deux ! Sept ans. Ou un peu plus. Les deux gosses sont devant la télé. L'une joue avec un pétard, l'autre a un gros livre sur les genoux. Un visage passe sur l'écran. Les petites s'arrêtent. Reconnaissent l'homme. Les gens parlent fort. Il est encadré de policiers. L'une attrape la télécommande. L'autre tourne la page. Changement de chaîne. Non mais c'est vrai ! On est là pour délivrer un profil ! Pas pour donner les clichés de base ! Tu veux qu'on leur envoie « sadisme envers les animaux », aussi ? Neuf ans. Dans un seau d'eau, un petit être se débat. Étrange reflet d'une scène précédente. Mais ce n'est pas la fille. La fille le tient, et le regarde, impassible. Les couinements du chaton se sont tus. Et soudain, deux mains sur ses oreilles. Elle ne relève pas le regard tout de suite. L'autre fille l'a rejoint. La détonation est ainsi étouffée. Un peu plus loin, de la bouillie. Elle se redresse. Va jeter le contenu du seau dans le ruisseau. L'attrape par le bras. Et l'entraîne à sa suite. ça suffit vous deux ! On est dans une impasse, après. Les poseurs de bombe ne font jamais ce genre de chose. S'il a été sociable, ou renfermé, on n'en a aucune traître idée. Quatorze ans. Cour du collège. Une des filles parle fort. Se bat. Embrasse un garçon. L'autre se tait. Lit un livre, en silence. On vient la voir. Elle relève les yeux. Répond brièvement. Il repart. Elle continue. Comme si de rien n'était. Ce n'est sans doute pas son premier meurtre, on peut l'affirmer. C'est une technique précise, pour l'instant infaillible … ça a dut mettre un temps infini à mettre en place.Dix-sept ans. Sortie de l'église. Deux filles seules. D'habitude, il y a une petite vieille avec elles. Un jeune homme les accoste. Il semble sûr de lui. Elles se regardent. Une l'attrape par le bras. Ils vont à l'écart. Il semble les narguer. Les menacer. La blonde avance la main. La referme autour de sa gorge. Il bouge. La brune lui envoie son genou dans les valseuses. Il se plie. La blonde va avec lui au sol, resserrant ses doigts autour de sa gorge. La brune fouille dans ses poches. Il ne se débat plus. La blonde se relève. Regarde la brune s'affairer. Recule. Pose les mains sur ses oreilles. Mais garde les yeux grands ouverts. Donc en gros ... ...en gros, on n'a rien de concret.


Vol 7612 – Quelque part entre X et Y

Shane ronfle de nouveau, dormant comme un bébé, malgré ses allées et venues pour nettoyer le sol, et sa tablette. Elle ne sait pas si elle doit lui envier ou non cette capacité à s'assoupir partout et en tous temps. Pas de cela entre elles, de toutes les manières, quoi qu'il advienne. Elles sont ce qu'elles sont, complémentaires et embarquées dans la même barque percée qui prend la flotte, quoi qu'il arrive. Même si pour l'instant, ça ressemble plutôt à un yacht quatre étoiles au vu du total cumulé de leurs comptes en banque. Elles s'en sortent, bien. Toujours. Pourvu que ça dure. Mais il n'y a pas de raison. Elles ne commettent pas d'erreur. Chacun relève les travers de l'autre. Et quand on parle du loup … Elle se crispe, et fait jouer ses doigts, agités de tremblements. Elle en est à dix cafés depuis le début du vol, ce n'est donc pas le problème. Il se situe plus au niveau de ses lèvres, qui aimeraient se refermer autour d'une cigarette. Le vol dure déjà depuis six heures, et six heures sans fumer, c'est une torture pour elle. Surtout … surtout six. Et elle ne peut pas se permettre d'aller en griller une dans les toilettes, il n'est pas dans leurs plans de se faire remarquer. Il existe des solutions alternatives, que l'équipage sera ravi de vous proposer, et blablabla. Bien sûr. Très efficace. Étouffant un soupir, elle se penche vers son sac, craquant. Elle en sort une boîte métallique, d'où elle extrait un patch avant de la ranger soigneusement. Lentement, elle remonte sa manche droite, révélant déjà pas moins de cinq carrés en place sur l'intérieur de son bras, auquel elle ajoute le dernier, droit sur la veine. Elle les contemple un moment, les recomptant, avant de basculer la tête en arrière, et se forcer à respirer, lentement. Le temps que la drogue infiltre son système sanguin, et se diffuse dans son corps … En quelques minutes, elle a retrouvé son calme, remet sa veste en place, et retourne à sa lecture.


BAU. Quantico. USA.

D'accord, ça suffit. J'abandonne ! Mais ... Mais quoi ? On n'a pas l'ombre d'un piste ! En Virginie, on a fait chou blanc sur toute la ligne. C'est du jamais vu, on n'a pas su analyser le phénomène. Alors pourquoi y parviendrait-on maintenant ? On avait parlé d'un homme, entre 20 et 40 ans, en bonne forme physique. Parce que le lieu de l'explosion était éloigné de tout accès, qu'il avait du être porté, car n'ayant pas été traîné au sol. Et aucune trace de lutte. Deux silhouettes furtives, quoiqu'encombrées. Une troisième ombre est visible au milieu. L'une tient les pieds, l'autre les épaules. Elles avancent vers un conteneur. L'une entre. L'autre reste dehors. Analyse le terrain. Couvre les traces. Le choix de la victime n'avait pu être déterminé, puisque la victime n'a pas pu être identifié. Cependant, au vu de l'aspect méticuleux du crime, on peut en déduire soit que la victime n'a pas été choisie au hasard, soit que l'impulsivité de la décision est contrebalancée par une parfaite maîtrise de soi. Ce qui est possible, mais dénote d'un esprit complexe, et sans doute grandement malade, au sens clinique du terme. Une enveloppe, avec dedans une photo, et un nom. Deux têtes, une blonde, une brune se penchant dessus. Deux vestes attrapées. L'une furète partout. L'autre prend des clichés, de loin. L'une se rapproche. L'autre observe. Filets invisibles se refermant autour de l'homme, assis dans un café. La brune ressort. La blonde entre en scène. Un gros livre de philosophie sous le bras. C'est totalement incomplet ! Et léger ! Pourquoi fait-il exploser ses victimes ? Fascination des explosions ? Pour qu'on ne puisse pas identifier le corps ? Ou pour cacher ce qu'il fait réellement ? Il ne comprend pas. Deux mains enroulées autour de sa gorge l'étouffent. Il git, sans vie, nu, sur une table d'opération de fortune. La blonde s'approche, un scalpel à la main. Incise, sans la moindre hésitation. La brune l'observe, clope au bec. Après quelques longues minutes, elle claque de la langue. L'autre attrape une glacière, posée contre le mur. Les mains de la blonde se relèvent, ensanglantées. Tenant le foie de l'homme, qu'elle place délicatement dans la boîte. Elle la referme, se détourne. La brune a déjà préparé son matériel, et sourit. Quelques instants plus tard, une grande détonation. Une voiture partant. Deux billets pour une nouvelle destination. On va tout écrire. Toutes les pistes. Avec de nouveaux « corps », ils parviendront peut-être à avoir plus d'indices, en les recoupant. Ça, les lieux de dépôt. Indiquant des remords ? Ou un sens de l'humour particulier. ...C'est le moment de te la fermer, je crois. Bon. Merci pour votre temps. Je crois qu'on va en rester là. Ils peuvent toujours faire appel à nous s'ils ont besoin d'aide.


Vol 7612 – Quelque part entre X et Y

Le sommeil a fini par avoir raison d'elle, à moins que ce ne soit la prose indigeste de Freud. Toujours est-il que Lullaby dort, paisiblement. Avec moins d'originalité que sa soeur, peut-être, mais n'est pas Shane qui veut. Elle a la même posture que réveillée, simplement, ses yeux sont fermés. Au pays des rêves ou des cauchemars, elle fait une halte, de courte durée, mais grandement méritée. Ces moments de calme, où sa poitrine se soulève à intervalles réguliers et où aucun trouble n'agite aucun de ses membres sont plus que rares, étant donné la nature insomniaque de la demoiselle. Dormir dans l'avion n'est pas dans ses habitudes, elle préfère garder un oeil sur la marchandise, mais leur dernier « sujet » n'avait pas été coopératif, lui pompant une bonne partie de son énergie. Alors recharger les batteries s'est imposé à elle, sans qu'elle ait à lutter. Non pas qu'elle se batte particulièrement pour gagner les bras de Morphée, même si parfois Shane l'y pousse en glissant habilement quelque pilule dans son breuvage préféré. Pour qu'elle ne craque pas en plein rendez-vous avec un client, par exemple. Mais la trêve est de courte durée. L'annonce prévenant les passager de l'arrivée de l'avion à destination retentit soudain, et elle émerge, sans heurt. Ses paupières se soulèvent, simplement. Elle déplie ses jambes, et pose une main sur le bras de l'énergumène à côté d'elle pour qu'elle fasse de même. Il faut un peu de temps pour que Shane arrête d'être grognon. Et comme elles ont rendez-vous avec leur acheteur dans quelques minutes, autant qu'elle lui crie dessus avant. Dernière escale avant leur nouvelle mission, qui les envoie dans la ville de Gotham, dans laquelle elles n'ont encore jamais traîné leurs savates. Une histoire de grand reportage sur les "super héros" y officiant ... Mais une chose après l'autre. D'abord, ajouter quelques zéros de plus au compte. Après, se fondre dans la nouvelle ville du crime qui leur irait sans l'ombre d'un doute comme un gant.


« Ce qu'on cherche à comprendre, souvent, on le tue, car, comme chez l'apprenti médecin, il n'y a pas de véritable connaissance sans dissection. » Martin Pag





Code par Tchoup


_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »


Dernière édition par Lullaby E. Desmond le Ven 4 Jan - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 83
♠ Nombre de Jetons : 205

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Nate
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Nate Weaver
Nate Weaver
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 21:39

Bienvenue Lulu !

_________________

Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  1357099651-04
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham City
♠ Nombre de Messages : 509
♠ Nombre de Jetons : 269

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Alex'
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Peter Parker
Peter Parker
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 22:50

Bienvenue Lullaby :)

Si tu as la moindre question n'hésite pas à nous contacter ronde

_________________


You both mean something to me ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 23:25

bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeVen 4 Jan - 23:28

Ma chérie d'amour **
Officiellement bienvenue !

N'hésites pas à me poser tes questions comme tu le fais si bien, puis je m'occuperais de ta fichounette ma mignonne sexx

Réservons nous des liens mon trésor 4321

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 381
♠ Nombre de Jetons : 768

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Sammix
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Dinah L. Lance
Dinah L. Lance
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 1:07

Bienvenue belle demoiselle !

_________________
Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  Tumblr_m1b2c2w4TD1rs6cqwo1_500
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 9:53

Nate-chou : Merci, toi, j'compte voir bientôt si tu as vraiment bon goût (aaa)

Peter : Merciiiii à toi, pas de souci, je hurlerai (ou découperai un corps) pour attirer votre attention cor

Bruce : Merchiii ! Gaffe à tes fesses, des organes de Batman, ça doit valoir cheeeeer sur le marché noir (aaa)

Nemo : HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII :eyehe: ça marche, enjoy la lecture (l'histoire risque de changer un peu, faut que je revois deux-trois trucs avec Shanouille). Et évidemment que je te réserve des liens, tu m'as honteusement fait tomber amoureuse de ton perso la dernière fois, tu ne crois quand même pas que je vais te laisser t'en tirer à si bon compte ? *pan*

Dinah : Merciiii à toi hug Tu n'es pas mal non plus *pan*

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 12:15

Tu as terminée ta fichounette mon ange ?
Enfin tu me le dis puis je lis tout ça avec plaisir **

Oui je sais c'est honteux mais j'assume avec fierté XD
Alors je t'attends ma jolie fouet

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 12:43

Nope, pas encore choubidou hug Faut que je vois deux-trois détails avec Shanichou (genre les aptitudes etc, ce qu'on modifie, ce qu'on garde) mais ça devrait plus prendre trop de temps

sexx

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 13:12

ça marche mon p'tit chaton 4321

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham City.
♠ Nombre de Messages : 99
♠ Nombre de Jetons : 210

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: Robin.
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
Timothy Drake
Timothy Drake
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 15:39

Bienvenue à toi *-* !

_________________
le rouge gorge

Le héros peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 19:08

Merci, jeune homme cor

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 22:23

Et un double post pour dire que ça y est, c'est tout fini maxred co

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 22:31

Je me plonge dans une lecture passionnée pour toi mon ange sexx

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 23:00

Good new !!



Tu es validée !!!




Le staff te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum !


J'aime beaucoup ta fiche parce que ton perso vends du rêve ma chérie, j'suis trop en amour de ton perso et de ta frangine, l'idée est trop géniale ! Mais attention à ne pas virer en femme super forte, vous n’êtes que des femmes mouhahha, non restez ainsi un poils trop serais de la caricature, là c'est génial ! Tu es donc ajouté au OUTLANS ! Après évaluation de ton personnage tu commenceras avec un niveau de défense 2 et un niveau d'attaque 3.




Sache que l'admin qui t'as validé est en quelque sorte ton tuteur et tu es en droit de le harceler de mp jusqu'au bout de la nuit si tu es perdu. Mais afin d'éviter de faire exploser sa boite de réception, voici un guide d'avant jeu pour t'éviter de te perdre à Gotham City.


♠ Pour commencer, il te faudra activer ton dossier dans ton profil.
♠ Réserve ton avatar, si tu ne le fais pas, sache qu'il te sera impossible d'avoir gain de cause si quelqu'un le réserve par la suite, et cela, même après ta validation. Mieux vaut ne pas prendre de risque. (Cela vaut aussi pour les pvs évidement) Viens également recenser le métier de ton personnage.
♠ N'oublies pas prendre connaissance du Casino pour améliorer ton jeu ! Si tu as la moindre question à ce sujet n'hésite pas à contacter l'ami Nemo.
♠ Evidement, tu devras affronter l'inévitable qui consiste à réaliser ta fiche de lien mais aussi ta fiche rp. Tu as également la possibilité d'ouvrir ton journal.
♠ Si tu veux un conseil, gardes un oeil sur les News ainsi que sur le Daily Bugle, de nombreux évènements pourraient t'y intéresser.
♠ Le forum compte sur toi pour voter aux top sites mais aussi sur le Boosterforum et comme tout travail mérite salaire, chaque vote te rapporte des jetons !
♠ Après tout cela, la partie RP s'ouvre enfin à toi.



Amuses toi bien parmi nous ! Si tu as la moindre question, n’hésite pas à contacter un membre du staff qui sont là pour te guider vers la lumière... Pour certains c'est l'obscurité, mais nous ne dénoncerons personne.

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
♠ Localisation : Où l'emmène le prochain visa
♠ Nombre de Messages : 38
♠ Nombre de Jetons : 120

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo:
♠ Statut RP :
♠ Inventaire:
Lullaby E. Desmond
Lullaby E. Desmond
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeSam 5 Jan - 23:04

*rougit tout plein* Merci, chouuuuuuuuuue co Tkt, on risque pas de virer super femmes, on est juste deux erreurs de la nature qui traînent leurs savates un peu partout cap

Bon, maintenant ... QUAND EST-CE QU'ON FAIT DES BÉBÉS ? sexx

*sort loin, va faire ses formalités administratives*

_________________
    « Shut up. I just want my Coffee. »
Revenir en haut Aller en bas
♠ Localisation : Gotham
♠ Nombre de Messages : 1256
♠ Nombre de Jetons : 593

♠ Mon Dossier ♠
♠ Pseudo: CherryMoofin
♠ Statut RP : Disponible
♠ Inventaire:
A. Nemo Nobody
A. Nemo Nobody
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitimeDim 6 Jan - 12:42

Comme t'es cute quand tu rougie, j'te croquerais bien (a)

On fait les bebeys quand tu veux XD
*sort aussi*

_________________

✖️ Adam Nemo Matvey Nobody ✖️
I'm a whore a birth of broken dreams




AdamWanted...:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://gotham-shadow.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose    Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Lullaby - I'm bulletproof, nothing to lose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham Shadow :: Dossier Judiciaire :: Bureau d'enregistrement :: Dossiers validés-